0
NUROFENCAPS 400 MG
Over-the-counter medication

NUROFENCAPS 400 MG

Brand : Reckitt Reckitt
€4.50 EXCL. VAT €4.95 INCL. VAT
In stock
Reference : 3400922133843
You must be logged in to add this product to a list. Customer login

NUROFENCAPS 400 MG soft capsule is a drug indicated for the acute treatment of fever and / or pain, such as headaches, flu symptoms, toothache, menstrual pain and body aches.

NUROFENCAPS 400 MG

All medicines containing ibuprofen (nurofen, advil spedifen) on your online pharmacy without a prescription.

For warnings, precautions for use and contraindications, please see the instructions for use of NurofenCaps 400 mg.

Description Nurofencaps 400 mg

NurofenCaps 400 mg Indications

NUROFENCAPS 400 mg soft capsules is a medication indicated for the short-term treatment of fever and / or pain , such as headache, flu-like conditions, dental pain, muscle aches and periods

painful.

Ibuprofen blocks the production and release of chemicals in the body that cause pain and inflammation. It can also reduce fever by adjusting the body's thermostat located in the brain.
Pain and fever are useful because they act as a warning signal. However, you must be very vigilant and consult a doctor if the pain persists or if the fever increases.

Dosage and route of administration of NurofenCaps 400 mg

NUROFENCAPS 400 mg in soft capsules is recommended for adults and children over 10 years of age. For children from 11 to 12 years old (approximately over 30 kg), 1 capsule of NUROFENCAPS 400 mg, to be renewed if necessary after 6 hours. In any case, do not exceed 3 capsules per day. Oral use.  

Composition of NurofenCaps 400 mg  

IBUPROFENE 400 MG. EXCIPIENTS: MACROGOL 600; POTASSIUM HYDROXIDE SOLUTION; GELATINE; PARTIALLY DEHYDRATED LIQUID SORBITOL; PURIFIED WATER ; RED COCHENILLE A (E 124); SOY LECITHIN ; MEDIUM CHAIN TRIGLYCERIDES; INK OPACODE NSP-78-18022; QSP 1 SOFT CAPSULE.

Noted excipients of NurofenCaps 400 mg  

SOY LECITHIN
RED COCHENILLE A
SORBITOL

Precautions for use

Contraindication and warning of NurofenCaps 400 mg

  • Pregnancy of more than 5 months;
  • history of allergy or asthma triggered by taking ibuprofen or substances of close activity such as other anti-inflammatory drugs, aspirin;
  • history of allergy to other components of the tablet;
  • evolving peptic ulcer;
  • severe hepatocellular insufficiency;
  • severe renal failure;
  • uncontrolled severe heart failure;
  • systemic lupus erythematosus;
  • intolerance to fructose.

NUROFENCAPS 400 mg is not recommended during pregnancy and lactation. NUROFENCAPS 400 mg is not recommended for subjects with gastrointestinal problems (ulcer, gastrointestinal perforation). NUROFENCAPS 400 mg is to be used with caution for patients with heart problems or kidney problems.

NurofenCaps 400 mg packaging  

Blister 10 capsules.

Warnings on pain relievers

Please note, the NurofenCaps 400 mg medication is not like any other product. Read the package leaflet carefully before ordering. Keep medicines out of the reach of children. If symptoms persist, seek the advice of your doctor or pharmacist. Beware of incompatibilities on your current products.

  • Please inform your online pharmacist of the treatments in progress in order to identify any incompatibilities. The order validation form contains a personalized message field provided for this purpose.
  • Click here to find the package leaflet for this NurofenCaps 400 mg medication on the website of the National Agency for the Safety of Medicines and Health Products.

Pharmacovigilance Report an adverse drug reaction(s)

Download PDF leaflet

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 08/08/2023

Dénomination du médicament

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle

Réservé aux adultes et adolescents de plus de 40 kg (12 ans et plus)

Ibuprofène

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours prendre ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Ceci sÂapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

· Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après :

o 3 jours chez les adolescents,

o 3 jours en cas de fièvre et 4 jours en cas de douleurs chez lÂadulte.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ?

3. Comment prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ?

6. Contenu de lÂemballage et autres informations.

1. QUÂEST-CE QUE NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique - code ATC : Anti-inflammatoires et antirhumatismaux, non stéroïdiens ; dérivé de lÂacide propionique - M01AE01.

L'ibuprofène fait partie d'un groupe de médicaments appelés Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS). Ces médicaments apportent un soulagement en modifiant la façon dont le corps réagit à la douleur et à la fièvre.

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle est indiqué chez lÂadulte et lÂadolescent de plus de 40 kg (12 ans et plus) dans le traitement symptomatique de courte durée :

· des douleurs légères à modérées telles que maux de tête, douleurs dentaires, règles douloureuses.

· de la fièvre et des douleurs liées à l'état grippal.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 3 jours chez les adolescents ou 3 jours en cas de fièvre et 4 jours en cas de douleurs chez lÂadulte.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ?

Ne prenez jamais NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle :

· Si vous êtes allergiques à lÂibuprofène, au rouge ponceau 4R (E124) ou à lÂun des autres composants contenus dans ce médicament (mentionnés à la rubrique 6 « Contenu de lÂemballage et autres informations ») ;

· Si vous avez des antécédents d'essoufflements, d'asthme, d'écoulement nasal, de gonflements ou d'urticaire après l'utilisation d'acide acétylsalicylique ou d'autres antidouleurs similaires (AINS) ;

· Si vous avez un ulcère ou saignement de lÂestomac ou du duodénum (ulcère peptique) évolutif ou ancien (deux épisodes distincts ou plus) ;

· Si vous avez des antécédents de saignement ou perforation gastro-intestinale liés à un traitement précédent par AINS (Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens) ;

· Si vous souffrez de troubles de lÂhématopoïèse ;

· Si vous souffrez dÂinsuffisance cardiaque, hépatique ou rénale sévère ;

· Si vous êtes dans les trois derniers mois de la grossesse (voir « Grossesse, allaitement et fertilité ») ;

· Si vous avez une déshydratation sévère (causée par des vomissements, diarrhées ou une consommation insuffisante de liquide) ;

· Si vous avez une hémorragie cérébro-vasculaire ou autre hémorragie en évolution.

Ne pas donner à un adolescent de moins de 40kg ou un enfant âgé de moins de 12 ans.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle :

· Si vous avez une infection - veuillez consulter le chapitre « Infections » ci-dessous.

· En cas de lupus érythémateux disséminé ou connectivite mixte (état du système immunitaire responsable de douleurs articulaires, éruption cutanée et fièvre).

· Si vous souffrez de certains troubles héréditaires de l'hématopoïèse (par exemple, porphyrie intermittente aiguë) ou de troubles de la coagulation.

· Si vous souffrez ou avez déjà souffert d'une affection intestinale (colite ulcéreuse ou maladie de Crohn).

· Si vos fonctions rénales sont réduites.

· Si vous souffrez de troubles hépatiques.

· Directement après une intervention chirurgicale importante.

· Si vous avez ou avez eu de l'asthme ou une affection allergique car un essoufflement peut apparaître.

· Si vous souffrez de rhume des foins, polypes nasaux ou de troubles respiratoires obstructifs chroniques, il existe un risque accru de réactions allergiques. Ces réactions allergiques peuvent se manifester sous la forme de crises d'asthme (appelé asthme analgésique), brusque gonflement (Âdème de Quincke) ou urticaire.

· Si vous prenez des médicaments susceptibles dÂaugmenter les risques dÂulcération ou dÂhémorragie, tels que : les corticostéroïdes par voie orale, les anticoagulants (par exemple la warfarine), les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (antidépresseur) ou les agents antiplaquettaires tels que lÂacide acétylsalicylique.

Autres mises en garde :

· L'utilisation prolongée d'antalgiques pour des maux de tête peut les aggraver. Si cette situation se produit ou est suspectée, il faut arrêter le traitement et contacter un médecin.

· En cas de varicelle, il est recommandé de ne pas utiliser NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle.

· Dans le cas d'une administration prolongée de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle, un contrôle régulier du bilan hépatique et rénal et de la formule sanguine est nécessaire.

· L'association avec d'autres AINS, y compris des inhibiteurs spécifiques de la cyclooxygénase-2, augmente le risque de réactions indésirables (voir « Autres médicaments et NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ») et doit être évitée.

· LÂutilisation habituelle (de plusieurs sortes) d'analgésiques peut en général entraîner des problèmes rénaux sévères et persistants et doit être évité. Ce risque peut s'accroître sous l'effet dÂune perte de sel et de la déshydratation.

· Il existe un risque dÂinsuffisance rénale chez lÂadolescent déshydraté.

Infections

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle peut masquer des signes dÂinfections tels que fièvre et douleur. Il est donc possible que NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle retarde la mise en place dÂun traitement adéquat de lÂinfection, ce qui peut accroître les risques de complications. CÂest ce que lÂon a observé dans le cas de pneumonies dÂorigine bactérienne et dÂinfections cutanées bactériennes liées à la varicelle. Si vous prenez ce médicament alors que vous avez une infection et que les symptômes de cette infection persistent ou quÂils sÂaggravent, consultez immédiatement un médecin.

Réactions cutanées

Des réactions cutanées graves ont été rapportées en association avec un traitement à base de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle. Arrêtez de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle et consultez immédiatement un médecin si vous développez une éruption cutanée, des lésions des muqueuses, des cloques ou tout autre signe dÂallergie, car il peut sÂagir des premiers signes dÂune réaction cutanée très grave. Voir rubrique 4.

Les médicaments anti-inflammatoires/antalgiques comme l'ibuprofène sont susceptibles d'être associés à un risque légèrement accru de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral, en particulier quand ils sont utilisés à doses élevées. Ne pas dépasser la dose ou la durée de traitement recommandée.

Discutez de votre traitement avec votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle si vous :

· avez des problèmes cardiaques dont une insuffisance cardiaque, de l'angine de poitrine (douleurs thoraciques) ou si vous avez eu une crise cardiaque, un pontage chirurgical, une artériopathie périphérique (mauvaise circulation dans les jambes ou les pieds due à des artères rétrécies ou bloquées) ou toute sorte d'accident vasculaire cérébral (y compris les « mini-AVC » ou accidents ischémiques transitoires (AIT)).

· avez une tension artérielle élevée, du diabète, un cholestérol élevé, des antécédents familiaux de maladie cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral, ou si vous êtes fumeur.

Les effets indésirables peuvent être réduits en utilisant la plus faible dose efficace pendant la période la plus courte possible. Les personnes âgées sont plus exposées au risque d'effets secondaires.

Consultez votre médecin avant dÂutiliser NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle si vous êtes concerné par lÂune des situations ci-dessus.

Autres médicaments et NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle est susceptible d'affecter ou d'être affecté par certains autres médicaments. Par exemple :

· les médicaments anti-coagulants (c'est-à-dire, qui fluidifient le sang/préviennent l'apparition de caillots comme l'acide acétylsalicylique, la warfarine, la ticlopidine) ;

· les médicaments qui réduisent la tension artérielle élevée (inhibiteurs de l'ECA comme le captopril, les bêta-bloquants comme l'aténolol, les antagonistes du récepteur de l'angiotensine-II comme le losartan).

Certains autres médicaments sont également susceptibles d'affecter ou d'être affectés par le traitement par NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle. Demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle associé à dÂautres médicaments.

En particulier si vous prenez :

DÂautres AINS (anti-inflammatoires et analgésiques) y compris les inhibiteurs sélectifs de la cyclo-oxygénase-2

Car cela peut augmenter le risque dÂulcères ou de saignements gastro-intestinaux

De la digoxine (pour lÂinsuffisance cardiaque)

Car lÂeffet de la digoxine peut être accentué

Des glucocorticoïdes (médicaments contenant de la cortisone ou des substances apparentées à la cortisone).

Car cela peut augmenter le risque dÂulcères ou de saignements gastro-intestinaux

Des agents antiplaquettaires

Car cela peut augmenter le risque dÂulcères ou de saignements gastro-intestinaux

De la phénytoïne (pour lÂépilepsie)

Car lÂeffet de la phénytoïne peut être accentué

Des inhibiteurs sélectifs de la recapture à la sérotonine (médicaments utilisés pour la dépression)

Car ils peuvent augmenter le risque de saignements

Du lithium (médicament utilisé pour le traitement des maladies maniaco-dépressives et la dépression)

Car lÂeffet du lithium peut être accentué

Du probénécide et des sulfinpyrazones (médicaments pour la goutte)

Car lÂexcrétion de lÂibuprofène peut être retardée

Des diurétiques épargneurs de potassium

Car cela peut entraîner une élévation dans le sang de la concentration en potassium (hyperkaliémie)

Du méthotrexate (médicament contre le cancer ou le rhumatisme)

Car lÂeffet du méthotrexate peut être accentué

Du tacrolimus et de la ciclosporine (médicaments immunosuppresseurs)

Car les reins peuvent être endommagés

De la zidovudine (un médicament pour le traitement contre le SIDA)

Car avec l'utilisation de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle, il existe un risque accru d'hémarthrose et d'hématomes chez les patients hémophiles atteints du VIH

Des sulfonylurées (médicaments antidiabétiques)

Car des interactions sont possibles

Des antibiotiques quinolones

Ãtant donné que leur prise peut accroître les risques de convulsions (crises)

De la mifépristone (utilisé pour interrompre une grossesse)

Car lÂeffet de la mifépristone peut être réduit

De lÂacide acétylsalicylique (à faible dose)

Car la coagulation peut être affectée

Des médicaments pour fluidifier le sang (comme la warfarine)

Car lÂibuprofène peut accroître les effets de ces médicaments

Du voriconazole et du fluconazole (inhibiteurs CYP2C9) utilisés en cas dÂinfections fongiques

Car lÂeffet de lÂibuprofène peut être accentué. Une réduction des doses dÂibuprofène doit être envisagée, particulièrement lorsque de fortes de doses dÂibuprofène sont administrées en association avec le voriconazole et le fluconazole

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle avec de lÂalcool

Vous ne devez pas boire de lÂalcool lors de la prise de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle. Des effets indésirables tels que ceux affectant le tractus gastro-intestinal ou le système nerveux central peuvent apparaître lorsque de lÂalcool est pris en même temps que NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle.

Grossesse, allaitement et fertilité

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Grossesse

Vous devez avertir votre médecin si vous tombez enceinte pendant le traitement par NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle. Ne prenez pas ce médicament au cours des 3 derniers mois de grossesse. Il peut provoquer des problèmes rénaux et cardiaques chez votre bébé à naître. Cela peut également affecter votre tendance à saigner et celle de votre bébé et entraîner un travail plus tardif ou plus long que prévu. Ãvitez d'utiliser ce médicament au cours des 6 premiers mois de la grossesse, sauf avis contraire du médecin. S'il est pris pendant plusieurs jours à partir de la 20ème semaine de grossesse, l'ibuprofène peut provoquer des problèmes rénaux chez votre bébé à naître, ce qui peut entraîner un faible niveau de liquide amniotique dans lequel il se trouve (oligohydramnios) ou un rétrécissement des vaisseaux sanguins (canal artériel) dans le cÂur de votre bébé. Si un traitement de plusieurs jours est nécessaire, votre médecin peut recommander une surveillance supplémentaire.

Allaitement

De petites quantités dÂibuprofène et ses métabolites passent dans le lait maternel. Ce médicament peut être utilisé pendant l'allaitement à condition de respecter la dose recommandée pendant la durée la plus courte possible.

Fertilité féminine

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle appartient à la classe des médicaments susceptibles dÂaltérer la fertilité féminine. Toutefois, cet effet est réversible à lÂarrêt du traitement.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Pour un traitement de courte durée et en respectant la posologie recommandée, ce médicament ne présente aucune influence ou peu sur lÂaptitude à conduire un véhicule et à utiliser des machines.

Les patients présentant des étourdissements, une somnolence, des vertiges ou des troubles visuels lors de la prise de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle doivent éviter de conduire ou dÂutiliser des machines. Ces effets peuvent être accentués lors de la prise dÂalcool.

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle contient du sorbitol et du rouge ponceau 4R :

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle contient 36,6 mg de sorbitol par capsule. Si votre médecin vous a informé(e) dÂune intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle contient un agent colorant azoïque, le rouge ponceau 4R (E124) et peut provoquer des réactions allergiques.

3. COMMENT PRENDRE NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ?

Toujours prendre ce médicament en respectant strictement les instructions données sur cette notice. Vous devriez vérifier auprès de votre médecin ou de votre pharmacien en cas de doute.

Sauf autre prescription de votre médecin, la posologie usuelle est la suivante :

Posologie

Adultes, enfants et adolescents de plus de 40 kg (12 ans et plus) :

En dose initiale : prenez 1 capsule (400 mg dÂibuprofène) avec un grand verre dÂeau, puis si nécessaire, 1 capsule (400 mg dÂibuprofène) toutes les 6 heures. Ne pas prendre plus de 3 capsules (équivalent à un total de 1200 mg dÂibuprofène) par 24 heures.

Ne pas donner NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle aux adolescents de moins de 40 kg ou aux enfants âgés de moins de 12 ans.

Mode et voie dÂadministration

Utilisation par voie orale. Ne pas croquer.

Il est recommandé aux patients présentant un estomac sensible de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle pendant les repas. Si vous le prenez peu de temps après avoir mangé, le début dÂaction de ce médicament peut être retardé. Dans ce cas, ne pas prendre plus de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle que la dose qui vous a été recommandée dans cette rubrique jusquÂà la fin exacte du temps de renouvellement de la dose.

Durée du traitement

Ce médicament doit être utilisé sur une courte durée seulement. La dose efficace la plus faible doit être utilisée pendant la durée la plus courte nécessaire pour soulager les symptômes. Si vous avez une infection, consultez un médecin sans tarder si les symptômes (tels que la fièvre et la douleur) persistent ou s'aggravent (voir section 2).

Chez lÂadolescent

Chez lÂadolescent, si NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle doit être suivi pendant plus de 3 jours, ou si les symptômes sÂaggravent, un médecin doit être consulté.

Chez lÂadulte

Chez lÂadulte, si NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle doit être suivi pendant plus de 3 jours en cas de fièvre ou 4 jours en cas de douleurs, ou si les symptômes sÂaggravent, consultez votre médecin.

Consultez votre médecin ou pharmacien si vous pensez que l'effet de ce médicament est plus fort ou plus faible que vous ne le pensiez.

Si vous avez pris plus de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle que vous nÂauriez dû :

Si vous avez pris plus de NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle que vous n'auriez dû, ou si des enfants ont pris le médicament accidentellement, contactez toujours un médecin ou l'hôpital le plus proche afin d'obtenir un avis sur le risque et des conseils sur les mesures à prendre. Les symptômes peuvent inclure nausées (mal de cÂur), vomissements (pouvant contenir des traces de sang), présence de sang dans les selles (saignement gastro-intestinal), bourdonnements dans les oreilles, maux de tête, douleurs abdominales, diarrhée et mouvements oculaires instables. à fortes doses, les symptômes suivants ont été signalés : faiblesse et étourdissements, somnolence, confusion, désorientation, perte de conscience, sensation de froid corporel, douleur thoracique, palpitations, convulsions (principalement chez les enfants), sang dans les urines, et problèmes respiratoires.

Si vous oubliez de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle :

Sans objet.

Si vous arrêtez de prendre NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle :

Sans objet.

Si vous avez dÂautres questions sur lÂutilisation de ce médicament, consulter votre médecin ou pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

La survenue dÂeffets indésirables peut être minimisée par lÂutilisation de la dose minimale pendant la durée de traitement la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes. Il se peut que vous présentiez lÂun des effets secondaires connus suite à la prise dÂAINS (voir ci-dessous). Si tel est le cas, ou si vous avez des inquiétudes relatives à la prise de ce médicament, arrêtez le traitement et parlez-en à votre médecin dès que possible. Les personnes âgées qui prennent ce médicament augmentent leurs risques de développer des problèmes de santé liés aux effets secondaires.

ARRETEZ LA PRISE de ce médicament et demandez immédiatement une assistance médicale si vous développez :

· des signes dÂhémorragie intestinale tels que : des douleurs abdominales sévères, des selles noires goudronneuses, des vomissements de sang ou de particules sombres ressemblant à du café moulu ;

· des signes de réactions allergiques très rares mais graves telles quÂune aggravation de lÂasthme, une respiration sifflante ou un essoufflement inexpliqué, un gonflement du visage, de la langue ou de la gorge, des difficultés à respirer, de la tachycardie ou une chute de la tension artérielle conduisant à un collapsus. De telles réactions peuvent survenir même sÂil sÂagit de la première fois que vous utilisez ce médicament ;

· des réactions cutanées sévères telles que des éruptions cutanées recouvrant lÂensemble du corps, une desquamation, une vésication ou un décollement de la peau.

Autres effets indésirables possibles :

En cas dÂapparition de lÂun des effets secondaires suivants, ou en cas dÂaggravation de lÂun dÂeux ou si vous remarquez des effets non mentionnés ici, veuillez en informer votre médecin.

Fréquent (peut toucher jusquÂà 1 personne sur 10) :

· Douleurs gastro-intestinales telles que brûlures dÂestomac, douleurs abdominales, sensation de nausées et indigestion, vomissements, gaz (flatulence), diarrhées, constipation et légères pertes de sang dans lÂestomac et/ou lÂintestin qui peuvent causer une anémie dans certains cas exceptionnels.

Peu fréquent (peut toucher jusquÂà 1 personne sur 100) :

· Ulcères gastriques ou intestinaux, quelquefois accompagnés dÂhémorragie ou de perforation, inflammation de la muqueuse buccale avec ulcération (stomatite ulcéreuse), inflammation de lÂestomac (gastrite), aggravation de la colite et de la maladie de Crohn.

· Troubles du système nerveux central tels que : céphalées, vertiges, insomnie, agitation, irritabilité ou fatigue.

· Troubles de la vue.

· Réactions allergiques, telles que des éruptions cutanées, démangeaisons et crises dÂasthme. Dans de tels cas, vous devez interrompre le traitement par NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle et en informer aussitôt votre médecin.

· Diverses éruptions cutanées.

Rare (peut toucher jusquÂà 1 personne sur 1 000)

· Acouphènes (tintement dÂoreilles).

· Atteinte rénale (nécrose papillaire) et concentrations en acide urique élevées dans le sang.

· Troubles auditifs.

· Augmentation de la concentration en urée dans le sang.

· Diminution du taux dÂhémoglobine.

Très rare (peut toucher jusquÂà 1 personne sur 10 000)

· Des effets tels quÂun gonflement (Âdème), hypertension artérielle et insuffisance cardiaque ont été rapportés en association avec un traitement par AINS.

· Inflammation de lÂÂsophage ou du pancréas, formation dÂun rétrécissement de type membrane dans les petits et gros intestins (sténose intestinale de type diaphragme).

· Apparition dÂinfections cutanées graves et de complications relatives au tissu mou au cours de la varicelle.

· Quantité dÂurine inférieure à la normale et gonflement (en particulier chez les patients présentant une hypertension artérielle ou une fonction rénale réduite) ; gonflement (Âdème) et urines troubles (syndrome néphrotique) ; maladie inflammatoire des reins (néphrite interstitielle) qui peut conduire à une insuffisance rénale aiguë. En cas dÂapparition dÂun des symptômes susmentionnés ou si vous avez un sentiment dÂaltération générale, arrêtez le traitement par NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle et consultez immédiatement votre médecin étant donné quÂils peuvent être les premiers signes dÂune atteinte ou dÂune insuffisance rénale.

· Troubles hématopoïétiques (les premiers signes sont : fièvre, maux de gorge, ulcères buccaux superficiels, symptômes pseudo-grippaux, fatigue intense, saignement du nez et hémorragie cutanée). Dans de tels cas, vous devez interrompre immédiatement ce traitement et consulter un médecin. Abstenez-vous de toute automédication par analgésiques ou antipyrétiques (médicaments destinés à diminuer la fièvre).

· Réactions psychotiques et dépression.

· LÂexacerbation dÂinflammations liées à une infection (p.ex. fasciite nécrosante) associée à la prise de certains analgésiques (AINS) a été décrite. En cas dÂapparition de signes dÂune infection ou si celle-ci sÂaggrave pendant le traitement par NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle, vous devez vous rendre chez le médecin sans attendre. Il faudra rechercher si un traitement anti-infectieux/antibiotique est indiqué dans ce cas.

· Hypertension artérielle, palpitations, insuffisance cardiaque et crise cardiaque.

· Anomalies fonctionnelles hépatiques, atteinte hépatique, en particulier au cours dÂun traitement de longue durée, insuffisance hépatique, inflammation aiguë du foie (hépatite).

· Des symptômes de méningite aseptique accompagnés de raideur de la nuque, céphalées, nausées, vomissements, fièvre ou obnubilation ont été observés au cours dÂun traitement par ibuprofène. Les patients atteints de maladies auto-immunes (LED, maladie mixte du tissu conjonctif) présentent plus de chances dÂêtre touchés. Si tel est le cas, prévenez immédiatement un médecin.

· Des formes sévères de réactions cutanées telles que des éruptions cutanées avec rougeurs et vésications (p. ex. syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse toxique épidermique/syndrome de Lyell), chute des cheveux (alopécie).

· Réaction allergique sévère généralisée.

· Aggravation dÂun asthme et bronchospasme.

· Inflammation des vaisseaux sanguins (vascularite).

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée à partir des données disponibles)

· une réaction cutanée sévère appelée syndrome d'hypersensibilité (en anglais : DRESS syndrome) peuvent survenir (fréquence inconnue). Les symptômes d'hypersensibilité sont : éruption cutanée, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques et augmentation des éosinophiles (un type de globules blancs).

· une éruption étendue squameuse rouge avec des masses sous la peau et des cloques principalement situées dans les plis cutanés, sur le tronc et sur les extrémités supérieures, accompagnée de fièvre à lÂinstauration du traitement (pustulose exanthématique aiguë généralisée). Si vous développez ces symptômes, arrêtez dÂutiliser NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle et consultez immédiatement un médecin. Voir également rubrique 2.

· sensibilité de la peau à la lumière.

NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle contient un agent colorant azoïque, le rouge ponceau 4R (E124) et peut provoquer des réactions allergiques.

Les médicaments tels que NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle peuvent être associés à un risque accru de crise cardiaque (infarctus du myocarde) ou d'accident vasculaire cérébral.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci sÂapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : https://signalement.social-sante.gouv.fr.

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dÂinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle ?

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Ne pas utiliser NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle après la date de péremption figurant sur la boîte et la plaquette. La date de péremption se réfère au dernier jour du mois indiqué.

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

A conserver dans lÂemballage extérieur d'origine, à lÂabri de lÂhumidité.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-lÂégout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce quÂil faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger lÂenvironnement.

6. CONTENU DE LÂEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle

· La substance active est :

Ibuprofène................................................................................................................ 400,00 mg

Pour une capsule molle.

· Les autres composants sont :

Contenu : Macrogol 600, hydroxyde de potassium, eau purifiée.

Enveloppe de la capsule : sorbitol liquide partiellement déshydraté (E420), gélatine, rouge ponceau 4 R (E124).

Encre dÂimpression : dioxyde de titane (E171), propylène glycol, hypromellose (E464).

Adjuvants de fabrication : triglycérides (à chaîne moyenne), lécithine (E322).

QuÂest-ce que NUROFENCAPS 400 mg, capsule molle et contenu de lÂemballage extérieur ?

Ce médicament se présente sous forme de capsule molle rouge et transparente de forme ovale avec un logo « NUROFEN » imprimé en blanc. Boîte de 2, 4, 6, 8, 10, 12 capsules molles.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de lÂautorisation de mise sur le marché

RECKITT BENCKISER HEALTHCARE FRANCE

38 RUE VICTOR BASCH

91300 MASSY

FRANCE

Exploitant de lÂautorisation de mise sur le marché

RECKITT BENCKISER HEALTHCARE FRANCE

38 RUE VICTOR BASCH

91300 MASSY

FRANCE

Fabricant

RB NL BRANDS B.V.

WTC SCHIPHOL AIRPORT,

SCHIPHOL BOULEVARD 207,

1118 BH SCHIPHOL,

PAYS-BAS

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur.

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lÂANSM (France).

Conseil dÂéducation sanitaire :

"QUE FAIRE EN CAS DE FIÃVRE" :

· La température normale du corps est variable d'un individu à l'autre et comprise entre 36,5°C et 37,5°C. Une élévation de plus de 0,8°C peut être considérée comme une fièvre.

· Chez lÂadulte et chez lÂenfant de plus de 40 kg (environ 12 ans et plus), si les troubles qu'elle entraîne sont trop gênants, vous pouvez prendre ce médicament qui contient de l'ibuprofène en respectant les posologies indiquées.

· Avec ce médicament, la fièvre doit baisser rapidement. Néanmoins :

o si d'autres signes apparaissent (comme une éruption cutanée),

o si la fièvre persiste plus de 3 jours ou si elle s'aggrave,

o si les maux de tête deviennent violents, ou en cas de vomissements,

CONSULTEZ IMMÃDIATEMENT VOTRE MÃDECIN.

"QUE FAIRE EN CAS DE DOULEUR" :

· En l'absence d'amélioration au bout de :

o 3 jours de traitement chez lÂenfant et lÂadolescent

o 4 jours de traitement chez lÂadulte

· Si la douleur revient régulièrement,

· Si elle sÂaccompagne de fièvre,

· Si elle vous réveille la nuit.

CONSULTEZ IMMÃDIATEMENT VOTRE MÃDECIN.

VIDAL DE LA FAMILLE

NUROFENCAPS

Fiche révisée le : 19/04/2024

Anti-inflammatoire non stéroïdien

ibuprofène

.Présentations. Composition.Indications.Contre-indications.Attention.Interactions médicamenteuses.Grossesse et allaitement.Mode d'emploi et posologie. Conseils.Effets indésirables.Lexique

PRÉSENTATIONS  (sommaire)

NUROFENCAPS 400 mg : capsule molle (rouge) ; boîte de 10.
Non remboursé - Prix libre -

Laboratoire Reckitt Benckiser Healthcare France

COMPOSITION  (sommaire)
 p caps 
Ibuprofène 400 mg 
Sorbitol 

INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il lutte contre la douleur et fait baisser la fièvre. Ses propriétés anti-inflammatoires se manifestent à forte dose.
Il est utilisé dans le traitement de courte durée de la fièvre et de la douleur (maux de tête, douleurs dentaires, courbatures, règles douloureuses...).
CONTRE-INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
ATTENTION  (sommaire)
Tout traitement prolongé ou surdosage d'AINS expose à des effets indésirables graves.
Certaines situations doivent conduire à ne poursuivre le traitement qu'après un avis médical :
  • brûlures d'estomac importantes ou selles noires et nauséabondes pouvant traduire une irritation ou un saignement du tube digestif ;
  • éruption cutanée sans cause évidente, souvent associée à des cloques ou à des lésions des muqueuses ;
  • crise d'asthme ;
  • fatigue inhabituelle et intense, ou baisse brutale et importante du volume des urines chez une personne souffrant d'insuffisance cardiaque, déshydratée ou traitée par diurétique.
Les AINS pourraient aggraver certaines infections, notamment de la peau ; leur utilisation est déconseillée en cas de varicelle.
Des précautions sont nécessaires chez la personne âgée ou en cas d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum ou de risque hémorragique, notamment digestif (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique).
Des études cliniques suggèrent que l'utilisation de l'ibuprofène, surtout en prises prolongées à forte dose, pourrait être associée à un risque accru de thrombose artérielle (tel qu'un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral). Néanmoins, cette augmentation du risque cardiovasculaire n'a pas été retrouvée pour des posologies inférieures à 1200 mg par jour (3 comprimés à 400 mg ou 6 comprimés à 200 mg par jour). Votre médecin peut être amené à prendre en compte certaines situations : problèmes cardiaques, antécédent d'accident vasculaire cérébral, hypertension artérielle, diabète, excès de cholestérol dans le sang ou tabagisme.
Les AINS ont un effet inhibiteur sur l'ovulation et sont susceptibles de diminuer la fertilité chez la femme. Cet effet est réversible à l'arrêt du traitement.
Certains médecins considèrent que les anti-inflammatoires peuvent diminuer l'efficacité des dispositifs intra-utérins (stérilets) et exposer à un risque de grossesse non désirée. Ce risque est très controversé.
Conducteur : ce médicament peut être responsable, dans de rares cas, de vertiges ou de troubles de la vue.
INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES  (sommaire)
Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments, notamment :Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien en cas de traitement par un diurétique, un inhibiteur de l'enzyme de conversion, un inhibiteur de l'angiotensine II, un bêtabloquant ou un médicament contenant de la ciclosporine.
GROSSESSE et ALLAITEMENT (sommaire)
Grossesse :
La prise d'AINS pendant la grossesse expose l'enfant à naître à des effets néfastes (malformations cardiaques et pulmonaires, mauvais fonctionnement des reins...) qui peuvent avoir des conséquences graves, voire fatales. Les risques varient en fonction du stade de la grossesse :
  • au cours des 5 premiers mois de la grossesse, ce médicament ne doit pas être utilisé en automédication. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas. Une surveillance supplémentaire peut être nécessaire ;
  • au cours des 4 derniers mois, le risque existe même avec une seule prise et même en fin de grossesse. L'usage de ce médicament est donc formellement contre-indiqué pendant cette période.

Allaitement :
L'ibuprofène passe en quantité très faible dans le lait maternel : son utilisation ponctuelle, aux doses recommandées, est possible pendant l'allaitement.
MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  (sommaire)
Afin de limiter la survenue de troubles digestifs, ce médicament peut être pris au cours des repas. Toutefois, en cas de douleurs aiguës, la prise à jeun assure un effet plus rapide.
Les capsules molles doivent être avalées telles quels avec un verre d'eau.

Posologie usuelle:

  • Adulte et adolescent pesant de plus de 40 kg (soit environ 12 ans) : 1 capsule molle, à renouveler si nécessaire après un délai minimal de 6 heures, sans dépasser 3 capsules molles par jour.
En l'absence d'avis médical, la durée du traitement doit être limitée à 5 jours en cas de douleur et 3 jours en cas de fièvre.
CONSEILS (sommaire)
Ce dosage à 400 mg est destiné à être utilisé lorsque l'ibuprofène à 200 mg est insuffisamment efficace. Il peut néanmoins être utilisé d'emblée dans le traitement des fortes douleurs.
Ne dépassez pas la posologie ni la durée de traitement préconisées par votre médecin ou votre pharmacien, afin de limiter les effets indésirables.
EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES  (sommaire)
Nausées, vomissements, gastrite.
Rarement :Très rares : syndrome de Kounis (syndrome coronarien aigu d'origine allergique).


LEXIQUE  (sommaire)


accident vasculaire cérébral
Lésion du cerveau due à une hémorragie ou à l'obstruction brutale d'une artère. En fonction de l'importance de la lésion, les conséquences sont plus ou moins graves : malaise passager, paralysie, coma.
Abréviation : AVC.


AINS
Abréviation d'anti-inflammatoire non stéroïdien. Famille de médicaments anti-inflammatoires qui ne sont pas dérivés de la cortisone (stéroïdes), et dont le plus connu est l'aspirine.


allergie
Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.


anémie
Baisse du taux d'hémoglobine dans le sang, qui se traduit le plus souvent par une baisse du nombre des globules rouges. Le fer est indispensable à la synthèse de l'hémoglobine. Une carence en fer lors d'une grossesse, d'un régime végétarien, d'hémorragies abondantes ou répétées (règles) est une cause fréquente d'anémie. D'autres causes, plus rares, sont liées à des carences en vitamines du groupe B.


antécédent
Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.


antiagrégants plaquettaires
Médicament qui empêche les plaquettes de s'agglutiner et donc les caillots de se former. L'antiagrégant plaquettaire le plus ancien est l'aspirine prise à petite dose.
Les antiagrégants ne doivent pas être confondus avec les anticoagulants dont le mécanisme d'action est différent.


anticoagulants
Médicament qui empêche le sang de coaguler et qui prévient donc la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.
Les anticoagulants sont utilisés pour traiter ou prévenir les phlébites, les embolies pulmonaires, certains infarctus. Ils permettent aussi d'empêcher la formation de caillots dans le cœur lors de troubles du rythme comme la fibrillation auriculaire ou en cas de valve cardiaque artificielle.
Il existe deux grand types d'anticoagulants :
  • les anticoagulants oraux, qui bloquent l'action de la vitamine K (antivitamine K, ou AVK) et dont l'efficacité est contrôlée par un dosage sanguin : l'INR (anciennement TP) ;
  • les anticoagulants injectables, dérivés de l'héparine, dont l'efficacité peut être contrôlée par le dosage sanguin de l'activité anti-Xa, le Temps de Howell (TH) ou le Temps de Cephalin Kaolin (TCK) suivant les produits utilisés. Un dosage régulier des plaquettes sanguines est nécessaire pendant toute la durée d'utilisation d'un dérivé de l'héparine.


anti-inflammatoire
Médicament qui lutte contre l'inflammation. Il peut être soit dérivé de la cortisone (anti-inflammatoire stéroïdien), soit non dérivé de la cortisone (anti-inflammatoire non stéroïdien ou AINS).


asthme
Maladie caractérisée par une difficulté à respirer, se traduisant souvent par des sifflements. L'asthme, permanent ou survenant par crise, est dû à un rétrécissement et à une inflammation des bronches.


bêtabloquant
Famille de médicaments utilisés essentiellement en cardiologie. Ils bloquent l'action de l'adrénaline (et d'autres hormones apparentées) sur le cœur, les vaisseaux et les bronches.


cholestérol
Principale graisse circulant dans le sang. Elle est utilisée dans l'organisme comme matière première, notamment pour l'enveloppe des cellules et pour la synthèse des hormones stéroïdes. En excès, le cholestérol est éliminé dans la bile, mais il peut également s'accumuler dans les artères et former des plaques d'athérome.


Crohn
maladie deInflammation de l'intestin, qui peut causer des ulcères et des rétrécissements. Elle devient souvent chronique et peut s'accompagner de diarrhées tenaces et de dénutrition.


diabète
Terme général désignant les maladies se traduisant par l'émission d'urines abondantes et par une soif intense. Employé seul, le mot diabète concerne généralement le diabète sucré, qui correspond à une perturbation de la régulation des sucres de l'organisme par l'insuline. Il se traduit par l'augmentation du sucre (glucose) dans le sang et par sa présence éventuelle dans les urines. Il existe deux sortes de diabète sucré : le diabète de type 1, ou insulinodépendant, qui nécessite un traitement par l'insuline en injection, et le diabète de type 2, ou non insulinodépendant, qui peut, dans un premier temps, être traité par les antidiabétiques oraux.


diurétique
Médicament permettant une élimination accrue d'eau par les reins. Le plus souvent, cette perte d'eau fait suite à la perte de sels provoquée par le médicament (salidiurétique).
Les diurétiques sont surtout utilisés dans le traitement de l'hypertension artérielle, alors que leur mécanisme d'action dans cette maladie est mal connu. Ils sont également prescrits dans l'insuffisance cardiaque aiguë ou chronique, les œdèmes et d'autres affections plus rares.
Ces médicaments provoquent une perte de sodium et de potassium (sauf pour certains d'entre eux appelés « épargneurs de potassium »). Leur prise prolongée nécessite donc un contrôle régulier du potassium sanguin, pour éviter les troubles cardiaques qui pourraient résulter d'une hypokaliémie (manque de potassium dans le sang). Le manque de sodium est une autre conséquence possible, mais plus rare aux posologies habituelles, de l'usage prolongé des diurétiques ; il se détecte également par une prise de sang.


duodénum
Partie de l'intestin dans laquelle pénètrent les aliments issus de l'estomac.


éruption cutanée
Apparition de boutons ou de plaques sur la peau. Ces lésions peuvent être dues à un aliment, à un médicament, et traduire une allergie ou un effet toxique. De nombreux virus peuvent également provoquer des éruptions de boutons : celles de la rubéole, de la roséole et de la rougeole sont les plus connues.


gastrite
Inflammation de l'estomac favorisée par le stress, le tabac, l'alcool et certains médicaments tels que l'aspirine ou les anti-inflammatoires.


hémorragie
Perte de sang à partir d'une artère ou d'une veine. Une hémorragie peut être externe, mais également interne et passer inaperçue.


hypertension artérielle
Excès de pression (tension) du sang dans les artères. Cette pression est assurée par le cœur et est exprimée par deux chiffres. Elle est maximale lors de la contraction du cœur, ou systole (premier chiffre), et minimale lors du repos cardiaque, ou diastole (deuxième chiffre). Une hypertension artérielle se caractérise par une pression maximale (systolique) supérieure ou égale à 16, ou une pression minimale (diastolique) supérieure ou égale à 9,5. Un traitement est instauré lorsque ces chiffres sont dépassés ou pour des tensions plus faibles chez certaines personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire : hérédité, tabagisme, diabète, excès de cholestérol. Un traitement antihypertenseur permanent permet de limiter les dommages du cœur et des vaisseaux sanguins dus à l'hypertension artérielle.


infarctus du myocarde
Destruction d'une partie du muscle cardiaque (myocarde), privé de sang par obstruction de ses artères.


inhibiteur de l'angiotensine II
Ces médicaments sont parfois appelés sartans, car les noms des molécules appartenant à cette famille se terminent par sartan (losartan, candésartan, etc.).
Cette famille de médicaments bloque l'action de l'angiotensine II, substance qui augmente la tension artérielle et fatigue le cœur.
Les inhibiteurs de l'angiotensine II sont utilisés pour traiter l'hypertension artérielle.


inhibiteur de l'enzyme de conversion
Cette famille de médicaments bloque l'action d'une enzyme, qui convertit l'angiotensine I (substance naturelle inactive) en angiotensine II. Cette dernière substance augmente la tension artérielle et fatigue le cœur.
Les IEC sont utilisés pour traiter l'hypertension artérielle, l'insuffisance cardiaque ou les suites d'infarctus du myocarde.


insuffisance cardiaque
Incapacité du cœur à remplir sa fonction de pompe. Les principaux symptômes de l'insuffisance cardiaque sont une fatigue et un essoufflement lors d'un effort.


insuffisance hépatique
Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).


insuffisance rénale
Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.


lupus érythémateux
Maladie de peau provoquant une rougeur de la partie centrale du visage. Il en existe deux formes principales : lupus discoïde (uniquement cutané) et lupus disséminé (associé à des lésions des organes profonds).


numération formule sanguine
La numération mesure le nombre de globules rouges (hématies), de globules blancs (leucocytes) et de plaquettes dans le sang. La formule sanguine précise le pourcentage des différents globules blancs : neutrophiles, éosinophiles, basophiles, lymphocytes, monocytes.
Abréviation : NFS.


œdème
Accumulation d'eau ou de lymphe provoquant un gonflement localisé.


posologie
Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.


réaction allergique
Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.


rectocolite hémorragique
Maladie inflammatoire du rectum et du côlon, qui évolue par poussées. Chaque poussée s'accompagne de fièvre, de selles glaireuses et sanglantes.


surdosage
La prise en quantité excessive d'un médicament expose à une augmentation de l'intensité des effets indésirables, voire à l'apparition d'effets indésirables particuliers.
Ce surdosage peut résulter d'une intoxication accidentelle, ou volontaire dans un but de suicide : il convient alors de consulter le centre antipoison de votre région (liste en annexe de l'ouvrage). Mais le plus souvent, le surdosage est la conséquence d'une erreur dans la compréhension de l'ordonnance, ou de la recherche d'une augmentation de l'efficacité par un dépassement de la posologie préconisée. Enfin, une automédication intempestive peut conduire à l'absorption en quantité excessive d'une même substance contenue dans des médicaments différents. Certains médicaments exposent plus particulièrement à ce risque, car ils sont considérés (à tort) comme anodins : vitamines A et D, aspirine, etc. L'arrêt ou la diminution des prises médicamenteuses permettent de faire disparaître les troubles liés à un surdosage.


syndrome coronarien aigu
Occlusion partielle d'une artère coronaire irriguant le cœur, qui se traduit par une douleur oppressante dans la poitrine, accompagnée ou non de douleurs au cou, aux mâchoires et/ou aux épaules. Le syndrome coronarien aigu nécessite, au même titre que l'infarctus du myocarde, une prise en charge médicale urgente.
Synonyme : angor instable.


transaminases
Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.


troubles digestifs
Ensemble de symptômes traduisant une irritation ou un mauvais fonctionnement du tube digestif. Un ou plusieurs troubles peuvent être présents : nausées, vomissements, aérophagie, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, ballonnements, flatulences, diarrhée ou constipation, etc. Les antibiotiques peuvent favoriser les candidoses, souvent responsables de troubles digestifs.


ulcère
Lésion en creux de la peau, des muqueuses ou de la cornée.
  • Ulcère de jambe : plaie chronique due à une mauvaise circulation du sang.
  • Ulcère gastroduodénal : plaie localisée de la muqueuse de l'estomac ou du duodénum, due à un excès d'acidité et très souvent à la présence d'une bactérie (Helicobacter pylori). L'ulcère est favorisé par le stress, l'alcool, le tabagisme et la prise de certains médicaments (aspirine, AINS, etc.).


vertiges
Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).

Our doctors of pharmacy advise you

NUROFENFEM 400MG TABLETS 12 NUROFENFEM 400MG TABLETS 12
€5.79
Add to cart
In stock
200MG TABLETS 12 NUROFENFLASH 200MG TABLETS 12 NUROFENFLASH
€3.99
Add to cart
In stock
Spedifen 200 mg Ibuprofen 12 tablets Spedifen 200 mg Ibuprofen 12 tablets
€2.99
Add to cart
In stock
RELATED SEARCHES WITH IBUPROFEN

Advice from our naturopaths

How can hydrotherapy help to improve health and relieve pain? How can hydrotherapy help to improve health and relieve pain?

Since ancient times, hydrotherapy has been recognised and appreciated for its health benefits, as well as its soothing and relaxing properties. In this article, we'll look at the different types of hydrotherapy and their benefits for the body. The different forms of hydrotherapy Depending on the water used, its shape and temperature, hydrotherapy can take a number of forms and…

Read the article on the blog
The role of food in the risk of drug interactions The role of food in the risk of drug interactions

A drug interaction occurs when one or more effects of a drug are modified by another product. This interaction can occur with a food (grapefruit juice, liquorice), a drink (coffee or alcohol), a dietary supplement (the case of St John's wort and turmeric) or smoking. In this article, we explore the different types of effects that these products can have…

Read the article on the blog
Bitter Myrrh essential oil, precious and symbolic tears Bitter Myrrh essential oil, precious and symbolic tears

Myrrh, an age-old plant treasure, continues to captivate the world with its unique properties and fascinating history. This article explores the many facets of this precious resin, from its botanical extraction to its ancient and modern uses. Extracted from the Commiphora myrrha tree, a member of the Burseraceae family, myrrh is obtained from the gum-resin that runs off its bark.…

Read the article on the blog
Feverfew, medicinal plant for women Feverfew, medicinal plant for women

In the past, feverfew was known as Chrysanthemum parthenium . If we have since kept its adjective, this chrysanthemum has disappeared in favor of a tanacetum which borders on tansy, while this previous substantive brought it closer to the vast tribe of "chrysanthemums" , a word forged thanks to two Greek roots: chrysos , "Gold" and anthemos , "flower". A little history Cazin , evoked a Matricaria parthenium , whose plate XXIV of the Reasoned Treaty immediately reassures…

Read the article on the blog
Support chronic pain thanks to the endocannabinoid agent PEA Support chronic pain thanks to the endocannabinoid agent PEA

Recently, significant progress has revolutionized knowledge of the pharmacology of cannabinoid derivatives. Synthetic cannabinoids such as PEA have been developed and an endocannabinoid system has been identified as well as the receptors and ligands that constitute it. Current clinical data strongly support the analgesic properties of cannabinoids on inflammatory and neuropathic pain. Focus on PEA (Palmitoyl Ethanol Amide) PEA is…

Read the article on the blog
Chronic fatigue syndrome from a naturopathic point of view Chronic fatigue syndrome from a naturopathic point of view

Chronic fatigue syndrome or myalgic encephalomyelitis is classified as a rare disease and remains little known in France. The WHO has recognized this disease since 1993. The diagnosis requires a certain number of steps and meets strict criteria relating to the definition of chronic fatigue syndrome. How to detect chronic fatigue syndrome ? Myalgic encephalomyelitis is a chronic and complex…

Read the article on the blog
Natural Health Advice