Vitamine A 

Résultats 1 - 23 sur 23
Résultats 1 - 23 sur 23.

La vitamine A joue un rôle important dans la vision, notamment au chapitre de l'adaptation de l'oeil à l'obscurité. Elle participe aussi à la croissance des os, à la reproduction et à la régulation du système immunitaire.

Elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus.

Les bienfaits de la Vitamine A 

  • La vitamine A est indispensable à la vision, impliquée dans le déclenchement de l’influx nerveux vers les nerfs optiques.
  • Elle est essentielle à la croissance, puisqu’elle intervient dans la différentiation cellulaire.
  • Elle stimule aussi le renouvellement des cellules et est, à ce titre, importante pour la peau et l’ensemble des muqueuses.
  • Elle contribue au fonctionnement du système immunitaire.
  • Le bêta-carotène, quant à lui, a une action anti-oxydante : en synergie avec d’autres micro-nutriments ( vitamines C et E, sélénium…), il contribue à protéger l’organisme d’un vieillissement prématuré1.

La vitamine A ou axérophtol est une vitamine liposoluble.

C'est sous sa forme alcoolique ou rétinol (vitamine A1) que la vitamine A est transportée dans le plasma, le liquide céphalorachidien, les liquides oculaires et les urines, associée à la préalbumine.

Le rétinol est l'une des trois formes disponibles de la vitamine A, avec le rétinal et l'acide rétinoïque.

L'organisme n'étant pas capable de synthétiser cette vitamine naturellement, il lui faut donc puiser cette source dans l'alimentation.

Attention cependant, la vitamine A est tératogène, et donc contre-indiquée chez la femme enceinte.

La Vitamine A (bêta-carotène) dans l'alimentation

La vitamine A nous est apportée sous forme de carotène ou provitamine A via :

  • Le lait
  • Les produits laitiers crus
  • Le foie
  • Les carottes
  • Les épinards
  • Les huiles de poissons
  • Les végétaux
  • Le beurre
  • Le jaune d'oeuf
  • Les légumes orangés et jaunes 

Bon à savoir : Vitamine A ou rétinol et bêta-carotène sont peu sensibles à la cuisson. Ils peuvent, par contre, être dégradés par oxydation, d’où l’intérêt de bien conserver les aliments au frais, à l’abri de l’air et de la lumière.

Comment bien choisir son complément alimentaire vitamine A en pharmacie?

Les apports nutritionnels conseillés sont de 800 microgrammes par jour pour les hommes, et de 600 microgrammes par jour pour les femmes. Une alimentation équilibrée couvre les besoins en vitamine A.

Les besoins journaliers en vitamine A sont exprimés en équivalents rétinol ou en unités internationales. Ils évoluent selon l’âge et le sexe :

  • Jusqu’à 3 ans : 300µg.

  • De 4 à 9 ans : entre 450µg et 600µg

  • De 10 à 15 ans : entre 550µg et 700µg

  • De 16 à 19 ans : entre 600µg et 900µg

  • A l’âge adulte : entre 800µg et 900µg pour les hommes, entre 600µg et 700µg pour les femmes

  • Pour les femmes enceintes : entre 700µg et 800µg

  • Pendant l’allaitement : entre 1.200µg et 1.300µg

La vitamine A se présente sous forme de comprimés, de capsules molles, de solutions huileuses ou de produits à appliquer sur la peau.

Les doses de vitamines A sont exprimées en microgrammes de rétinol, en équivalents rétinol (ER) ou en unités internationales (UI):
1 µg de rétinol = 1 ER = 3,3 UI.

En 2012, les autorités de santé européenne (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) ont estimé que les compléments alimentaires à base de vitamine A peuvent contribuer aux actions citées ci-dessus si et seulement si ces produits contiennent au moins 120 microgrammes de vitamine A (rétinol) pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu'une portion.

Les compléments alimentaires apportent en moyenne 1 500 microgrammes par jour. Cette quantité correspond à la dose maximale que peut ingérer chaque jour une femme enceinte.

Décision des autorités de santé européennes sur la vitamine A

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des aliments et des compléments alimentaires contenant de la vitamine A (rétinol). Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits peuvent prétendre contribuer :

au métabolisme énergétique normal,
au maintien d’une peau et de muqueuses normales,
à la vision normale,
au fonctionnement normal du système immunitaire,
à la spécialisation cellulaire,
au métabolisme normal du fer,
si et seulement si ces produits contiennent au moins 120 microgrammes de vitamine A (rétinol) pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion.

Les symptômes d'une carence en vitamine A

La carence en vitamine A peut être causée par un faible apport diététique, une malabsorption ou un accroissement de son utilisation ou de son excrétion en raison de maladies courantes. 

La carence en vitamine A provoque une métaplasie kératinisante des épithéliums (production d'un tissu différent de celui habituellement fabriqué par les tissus de revêtement, et imprégné de kératine), ce qui peut provoquer :

  • Conjonctivites
  • Kératomalacie (ramollissement de la cornée)
  • Héméralopie (baisse significative de la vision en lumière faible)
  • Peau sèche et rugueuse
  • Retard de croissance
  • Cheveux secs et cassants
  • Cécité nocturne
  • Atteintes oculaires

Dans les pays sous-développés, la carence en vitamine A est la première cause de cécité.

En revanche une hypervitaminose en vitamine A peut provoquer quant à elle :

  • Des céphalées
  • Une desquamation de la peau
  • Un épaississement osseux
  • Une hépato-splénomégalie
  • Une facilité à la fracture, notamment du col du fémur

Vous l'aurez compris, la vitamine A favorise la circulation sanguine et l'acuité visuelle. Elle prévient ou diminue les infections, l'oxydation, l'acné, la chute de cheveux, l'insomnie, l'amaigrissement et est notamment utilisée en supplément dans de nombreux cancers. Cette vitamine sert à la formation de rhodopsine, qui est un pigment intervenant dans la vision crépusculaire synthétisant les glycoprotéines.

La caroténoïde quant à elle est un précurseur de la vitamine A, indiquée dans la protection du système immunitaire dont les sources végétales sont la carotte, l'abricot, la pêche, les poivrons, les épinards, la laitue, la tomate, la patate douce, le brocoli, la courge, l'abricot, et surtout la spiruline Arthrospira platensis.

Précautions d'utilisation avec la vitamine A pour les femmes enceintes et les fumeurs

Les fumeurs ne devraient pas prendre de suppléments à base de vitamine A ou de béta carotène : les fumeurs qui prennent des compléments alimentaire à base de vitamine A peuvent être associé à une augmentation du risque de cancer des poumons.

Pendant la grossesse, un excès d'apport en vitamine A peut provoquer des malformations du foetus. Pour cette raison, les femme enceintes doivent éviter d'enrichir leur alimentation en vitamine A et en caroténoïdes; elles doivent se contenter de ceux contenus dans leurs aliments. Même précaution d'usage pour les femmes allaitantes.

 

Pour plus d'informations, n'hésiter pas à demander conseil à votre pharmacien.

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute