Soins saisonniers 

Résultats 1 - 40 sur 40
Résultats 1 - 40 sur 40.

Les Maux de l’Été

Les piqûres d’insectes : Le fléau principal de l’été

Les piqûres peuvent faire mal. Lors de la saison estivale, abeilles, guêpes et frelons sont de sortie. Ils récoltent le pollen nécessaire pour passer l’hiver et se mettent des vivres de côté. Ils sont nombreux dans les jardins à aller de fleurs en fleurs pour butiner. Faites donc attention où vous mettez les pieds. Il faut savoir que la guêpe ne perd pas son dard contrairement à l’abeille. Il faut retirer ce dernier avec une pince à épiler propre, puis désinfecter à l’alcool. Les piqûres sont souvent plus douloureuses que dangereuses, sauf en cas d’allergie (gonflement, douleur intense). Quant au frelon, son dard s’enfonce plus profondément dans la peau. Ses piqûres sont plus dangereuses. Nous vous conseillons de voir votre médecin traitant ou les urgences en cas de piqûre près des yeux, près de la bouche, ou que vous en avez avalé un.

Les fourmis et les moustiques sont aussi réputés pour se faire des festins de notre corps durant l’été. Même si leurs piqûres ne sont pas dangereuses, elles doivent être nettoyées à l’eau et au savon. Vous pouvez aussi utiliser une crème contre les démangeaisons. Le principe de précaution étant utile, n’hésitez pas à appliquer une lotion antimoustiques sur les zones de peau qui sont découvertes ainsi que sur les vêtements et à utiliser une moustiquaire.

Brûlure et soleil

Lorsqu’il pointe le bout de son nez, nous sommes tous ravis de le voir apparaître. Sa chaleur nous réchauffe et nous sommes en général de bonne humeur lorsque nous le voyons. Le soleil peut toutefois devenir un ennemi, il faut savoir s’en protéger et surtout ne pas s’exposer aux heures de forte chaleur. Il existe une liste de danger concernant le disque d’or qui nous éclaire :

  1. Les coups de chaleur :
    ils concernent principalement les enfants et les nourrissons. Lors d’une exposition prolongée à une température élevée, le corps se met à surchauffer. La peau est alors brûlante et sèche, le visage est rouge et l’enfant se plaint de maux de tête, vomit, a très soif. Afin d’éviter des séquelles (notamment sur le plan neurologique), voire la mort (10 % des cas), il faut sans attendre appeler les secours, placer l’enfant à l’ombre et faire baisser la température à l’aide de compresses humides appliquées sur le corps préalablement déshabillé.
    Les personnes âgées sont également très vulnérables à la chaleur. De plus, elles ressentent moins la soif et oublient donc de boire ce qui les expose d’autant plus au risque de déshydratation. Toutefois, nul n’est à l’abri du coup de chaleur.
    Il est bon de rappeler qu’à tout âge, il est formellement déconseillé de s’exposer pendant les heures les plus chaudes de la journée.
  2. Les coups de soleil :
    Ils sont moins dangereux que les coups de chaleur, mais ils peuvent être tout aussi néfastes pour l’organisme à long terme. Ils peuvent provoquer des cancers de la peau.
    En cas de coup de soleil, il faut appliquer des compresses d’eau froide plusieurs fois par jour sur les zones rouges, douloureuses et chaudes ainsi qu’une crème (Biafine, Osmosoft...). Si la brûlure est plus importante, que des cloques, la fièvre et des malaises apparaissent, une consultation chez le médecin s’impose.

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute