Troubles digestifs 

par page
Résultats 1 - 40 sur 54
Résultats 1 - 40 sur 54.

Les troubles digestifs peuvent être pénibles et altérer la qualité de vie. Qui n’a pas, un jour ou l’autre, souffert de remontées acides, douleurs abdominales, ballonnements, spasmes, diarrhée ou constipation, parfois alternées ? Souvent ces troubles sont bénins mais s’accompagnent de douleurs. En plus d’être gênants, ils nuisent à votre travail, perturbent votre sommeil, affectent votre bien-être et vos humeurs. Retrouvez des remèdes simples et naturels pour traiter vos problèmes digestifs.

Un bon transit intestinal c'est d'abord une alimentation saine et équilibrée. Il est important d'adopter certains bons réflexes. En premier lieu, réduisez les graisses, l’alcool en excès et les aliments transformés. Si votre transit est lent ou paresseux, privilégiez les aliments riches en fibres, à retrouver dans de nombreux nutriments comme les légumes verts, les fruits secs, les céréales ou le pain complet. Les fibres ont plusieurs qualités : elles retiennent l'eau, accroît le volume des selles, accélèrent le transit et stimulent les contractions de l'intestin.

Pour avoir un bon transit, il est également important de prendre le temps de bien manger et de bien mâcher. Lorsque nous mangeons trop rapidement, le corps avale de l’air, ce qui peut entraîner ballonnements et aérophagie.

Le transit intestinal est régit par plusieurs types de compressions : certaines permettent de mélanger le contenu de l’intestin, d’autres qui poussent ce contenu vers le rectum. Cette motricité colique est très faible lorsque nous dormons et que nous jeûnons mais elle se met en action dès que l'on se réveil et dès que l'on commence à manger. Cette motricité est, bien sûr, controlée par le système nerveux localisé dans la paroi du côlon mais le côlon est aussi un organe qui communique avec le cerveau. C'est pour cela que en cas de stress ou d’émotions fortes, le côlon parle au cerveau et le cerveau module et influence la plupart de nos fonctions digestives : une simple conversation sur un sujet culinaire suffit bien souvent à augmenter la motricité du côlon. Mais les hormones ont-elles aussi un rôle, notamment la sérotonine qui stimule les récepteurs de contraction et de relaxation du côlon : c’est cette suite de contractions et de relâchements qui assure la progression des futures selles.

Le romarin pour drainer le foie 

Cette plante est le grand nettoyeur du foie! Elle est idéale pour toutes les manifestations de l’hépatisme: foie engorgé, bouche pâteuse, nausées, migraines, atulences, fatigue générale... 

Le pissenlit pour booster la vésicule biliaire 

Si personne n’a envie de le manger "par les racines", il ne faut pourtant pas se priver de ses bienfaits dynamisants, sur la vésicule paresseuse notamment. Il sait en améliorer le fonctionnement, stimuler le débit de bile et nous protéger ainsi de tout un cortège d’effets délétères: constipation, lourdeur digestive, fatigue. 

La mauve pour réguler le transit 

Sa richesse en mucilage en fait une alliée de poids contre la constipation mais aussi en cas d’inflammation intestinale (gastro-entérite), de colites et de déséquilibre du microbiote. Très utile aussi contre les symptômes cutanés des troubles digestifs: cernes et peau fatiguée. 

La verveine citronnée pour une digestion sereine 

Cette grande nettoyeuse du foie et des reins a tout pour plaire! Elle soulage la dyspepsie, troubles fonctionnels liés à la digestion difficile
- spasmes, colites, ballonnements, flatulences... -, régule la constipation mais stoppe aussi les diarrhées et minore les risques de colites néphrétiques. Cerise sur le gâteau: comme elle est dotée d’une propriété calmante 
et sédative, elle favorise le sommeil.

La mélisse contre les nœuds au ventre 

Cette antispasmodique qui renforce le système nerveux parasympathique - pourvoyeur de recul et d’apaisement - est une aubaine pour calmer colites, spasmes d’origine digestive ou nerveuse ainsi que leurs manifestations secondaires (ballonnements, lourdeurs, réveils nocturnes). Très efficace aussi en cas de migraine digestive ou de boulimie de stress et de compensation émotionnelle. 

La réglisse pour dorloter l’estomac 

Émolliente, cette grande protectrice de la paroi de l’estomac déploie ses bienfaits en cas d’acidité, de brûlures, gastrite et même d’ulcère. Attention toutefois: son utilisation est formellement contre- indiquée en présence d’hypertension.

Le fenouil contre l’aérophagie 

Excellent absorbant gazeux au délicieux goût anisé, il agit comme le charbon végétal pour lutter contre les gaz, fermentations et encombrements intestinaux. 

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute