Anti inflammatoire 

Résultats 1 - 21 sur 21
Résultats 1 - 21 sur 21.

Découvrez notre sélection de médicaments anti inflammatoire pour vos traitements disponible dans le rayon douleurs et fièvre de votre pharmacie bio en ligne Soin et Nature. Soin-et-nature.com, votre pharmacie bio agrée ARS pour acheter votre anti inflammatoire en ligne, vous propose de commander toutes les références à bas prix et en toute sécurité : sachets, comprimés secs, comprimés effervescents, suppositoires, sirop, gélules, comprimés orodispersibles. Donnez votre avis sur votre expérience d'achat d'AINS dans votre pharmacie bio en ligne avec notre partenaire Avis vérifiés.

Aucun médicament ne sera livré hors territoire français. Uniquement disponible en retrait à la pharmacie à Perpignan (France).

Achetez le médicament anti inflammatoire au meilleur prix dans votre pharmacie agréé ARS en ligne 

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments qui bloquent la formation des prostaglandines, les substances responsables de l’inflammation. Ce sont des médicaments efficaces, mais ils ont parfois une image faussement rassurante. En réalité, ce ne sont pas des médicaments anodins.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont une classe de médicaments étendue, comprenant de nombreuses molécules telles que l’ibuprofène. Ils agissent en bloquant la formation des prostaglandines, les substances responsables de l’inflammation. Ils ont des propriétés antalgiques (contre la douleur), antipyrétiques (contre la fièvre) et, à doses plus élevées, anti-inflammatoires.

Les différentes formes des médicaments anti inflammatoire

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments qui permettent de réduire ou de supprimer les symptômes liés à un phénomène inflammatoire. Certains sont disponibles sans ordonnance. Les AINS ne sont cependant pas sans risque et peuvent avoir des effets secondaires. 

Les anti-inflammatoires ont des propriétés anti-douleurs, anti-pyrétiques et anti-inflammatoires. Ils s’accompagnent toutefois souvent aussi d’effets indésirables, plus nombreux et plus graves chez les personnes âgées. Parmi ces effets secondaires, l’atteinte de la muqueuse gastrique, s’accompagnant parfois de saignements, est l’un des plus redoutés. Les anti-inflammatoires sont dès lors parfois associés à des protecteurs gastriques ou sont enrobés d’une pellicule spéciale de façon à n’être actifs que dans l’intestin. De plus, les anti-inflammatoires non stéroidiens affaiblissent souvent l’action des autres médicaments, comme les anti-hypertenseurs. 

Selon les médicaments, les AINS sont disponibles :

  • par voie orale, c’est à dire en comprimés à avaler, comprimés à dissoudre, gouttes buvables, granulés à dissoudre, etc. A noter que pour les formes à avaler, ils doivent toujours être pris en même temps qu’un repas, afin de protéger l’estomac. C’est aussi la voie mieux adaptée aux traitements prolongés ;
  • par voie rectale (suppositoires) ;
  • par voie cutanée. L’application de gels ou pommades à base d’AINS sur la peau peut suffire à soulager les douleurs liées à une entorse bénigne, une contusion, une  , une arthrose de petites articulations ;
  • par voie injectable. Cette voie est surtout pratiquée quand l’administration orale est impossible, dans un contexte d’urgence ; ou dans des cas particuliers comme le traitement de la douleur postopératoire des crises de colique néphrétique.

(Source : https://www.ameli.fr/assure/sante/medicaments/utiliser-medicaments/utiliser-anti-inflammatoires )

Comment prendre des anti inflammatoires non stéroïdiens ?

Pris par voie générale (voie orale, rectale ou injectable), les indications des AINS sont variables selon les molécules : fièvre, maux de tête, migraine, règles douloureuses, douleur après un traumatisme (entorse, tendinite par exemple), rhumatismes inflammatoires, arthrose... Certains AINS peuvent être prescrits dans des douleurs aiguës telles que les coliques néphrétiques ou la goutte. Du fait de la possibilité d’effets indésirables graves, ils ne devraient pas être systématiquement utilisés dans le cas de douleurs banales.

Les AINS ne peuvent être obtenus que sur prescription médicale, à l'exception de quelques médicaments contenant de l’ibuprofène et du kétoprofène disponibles sans ordonnance pour traiter les douleurs ou les rhumes avec maux de tête et/ou fièvre.

Les AINS sont également présents dans des médicaments pour application locale sous forme de gels, crèmes ou emplâtres. Ils sont destinés au traitement des douleurs d'arthrose ou après un traumatisme (contusions, entorse...) pour lutter localement contre l'inflammation. Les traitements locaux contenant du kétoprofène exposent à un risque augmenté de photosensibilisation.

Les AINS sont parfois présents dans des collyres, notamment pour prévenir et traiter les complications après l'opération de la cataracte.

(Source : https://www.vidal.fr/medicaments/utilisation/bon-usage/paracetamol-aspirine-ains/anti-inflammatoires-non-steroidiens-ains.html )

Précautions d'utilisation avec les anti inflammatoires non stéroïdiens ?

      Les AINS ne doivent pas être utilisés :
  • en cas d’antécédent d’allergie ou d’asthme provoqué par la prise de médicaments de la même famille ou de la famille de l’aspirine ;
  • en cas d’antécédent de saignement ou de perforation digestifs lié à la prise d’AINS ;
  • en cas d’ulcère de l’estomac ou du duodénum ;
  • en cas de maladie grave du foie ;
  • en cas d’insuffisance cardiaque ou insuffisance rénale grave ;
  • chez la femme enceinte à partir du 6e mois de la grossesse (et pour certains AINS pendant toute la grossesse).

De plus, certains AINS tels que le diclofénac, l'acéclofénac et le célécoxib ont des contre-indications spécifiques (antécédent d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral, artérite, angine de poitrine).

Ils peuvent interagir avec de nombreux médicaments, notamment les anticoagulants (fluidifiants du sang), le lithium, le méthotrexate, les diurétiques, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion et les inhibiteurs de l'angiotensine II. De plus, en raison de l’augmentation du risque hémorragique, il ne faut jamais associer deux AINS (y compris l’aspirine à dose anti-inflammatoire).

Les effets secondaires des anti-inflammatoires non stéroidiens

Pendant la prise d'AINS, les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • des troubles digestifs telles que des douleurs ou brûlures, voire des ulcères de l’estomac, nausées, diarrhée, etc. ;
  • une hypertension artérielle ou des problèmes cardiaques ;
  • des éruptions cutanées. Une exposition au soleil avec les gels ou les pommades est risquée ;
  • une crise d’asthme ;
  • une aggravation ou apparition d’une infection (ORL, pulmonaire, cutanée...) ;
  • des vertiges, une somnolence, etc.

Ces effets secondaires doivent vous conduire à arrêter le traitement et à consulter votre médecin.

(Source : https://www.vidal.fr/medicaments/utilisation/bon-usage/paracetamol-aspirine-ains/anti-inflammatoires-non-steroidiens-ains.html )

Le conseil de votre pharmacien sur la vente des AINS 

Les AINS peuvent être responsables de maux de tête ou de vertiges, d’effets indésirables digestifs plus ou moins graves (nausées, douleurs ou brûlures d’estomac, ulcère ou hémorragie du tube digestif), de réactions allergiques (éruption cutanée, asthme) et d’insuffisance rénale dans certaines circonstances rares.
Afin de limiter l’apparition des effets indésirables, notamment digestifs, les AINS doivent être utilisés à dose minimale efficace et pendant la durée la plus courte possible, en particulier chez les personnes âgées. En effet, chez les personnes de plus de 65 ans, les effets indésirables des AINS sont plus fréquents et souvent plus graves.

En cas de fatigue inhabituelle et intense, ou de baisse brutale et importante du volume des urines, d'éruption cutanée, de crise d'asthme ou de brûlure d'estomac importante, il ne faut pas poursuivre le traitement sans avis médical ; ces manifestations peuvent être le signe d’effets indésirables potentiellement graves.

Si le traitement ne vous soulage pas :

  • consultez votre médecin traitant ;
  • n’augmentez jamais les doses par votre propre initiative et au-delà des dosages inscrits dans la notice.

Si votre médecin vous a prescrit un AINS pour une situation précise, ne l’utilisez pas par la suite, en automédication. Ne donnez pas non plus ce médicament à une autre personne.

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute