0

Traitement contre les douleurs musculaires

Filtrer
Nombre de produits : 20
Trier
Trier
Fermer
Baume Saint Bernard douleurs musculaires 100g Baume Saint Bernard Douleurs Musculaires 100 g
9,99 €
En stock
 KRKA Paracetamol 1000 mg 8 comprimés KRKA Paracétamol 1000 mg 8 comprimés
1,83 €
Ajouter au panier
En stock
Boiron Artensium Pommade Douleurs Musculaires Articulaires 70 gr Boiron Artensium Pommade Douleurs Musculaires Articulaires 70 gr
6,49 €
En stock
Algesal Suractivé Crème Crème 40g Crème Algesal Suractivé 40g
6,69 €
Ajouter au panier
En stock
SPEDIFEN 400 MG Spedifen 400 mg Ibuprofène 12 comprimés
3,99 €
Ajouter au panier
En stock
Flector Effigel 1% Gel Applicateur À Billes 100 g Flector Effigel 1% Gel Applicateur À Billes 100 g
11,19 €
Ajouter au panier
En stock
Atepadene 30mg mal de dos en Gélules Atepadene 30mg mal de dos en Gélules
15,54 €
Ajouter au panier
En stock
VoltarenPlast 1% Emplatre Médicamenteux 12h x5 VoltarenPlast 1% Emplatre Médicamenteux 12 h
13,34 €
Ajouter au panier
En stock
INONGAN Crème douleurs musculaires & ligamentaires INONGAN Crème douleurs musculaires & ligamentaires
5,49 €
Ajouter au panier
En stock
Antalcalm Diclofenac 140mg 5 emplatres Antalcalm Diclofenac 140mg 5 emplatres
11,49 €
Ajouter au panier
En stock
Spedifen 400mg Ibuprofène 12 sachets Spedifen 400 mg Ibuprofène 12 sachets
4,79 €
Ajouter au panier
En stock
FLECTOR EFFIGEL DICLOFENAC 1 % GEL FLACON 50G Flector Effigel Diclofenac 1% Gel Flacon 50g
6,25 €
Ajouter au panier
En stock
Voltarène Emulgel 1% Gel Tube de 50 g VoltarèneEmulgel 1% Gel Tube de 50 g
3,29 €
Ajouter au panier
En stock
Algésal Baume Crème 40g Algésal Baume Crème 40g
7,94 €
Ajouter au panier
En stock
REPARIL GEL TUB 40G Reparil gel entorse, contusion Tube 40 g
8,94 €
Ajouter au panier
Expédié en 5 à 7 jours ouvrés
Nos marques Traitement contre les douleurs musculaires

Douleurs Musculaires : Achetez vos médicaments en pharmacie pour traiter les courbatures et crampes

Courbature, crampe, contracture, sont autant de douleurs musculaires qui surviennent à la suite d’un effort ou d’un choc. Soin-et-nature.com, votre pharmacie bio agrée ARS vous propose d'acheter votre médicament pour la douleur musculaire en ligne. Donnez votre avis sur votre expérience d'achat dans votre pharmacie bio en ligne avec notre partenaire Avis vérifiés.

La pharmacie en ligne Soin-et-nature.com vous propose une gamme de produits de pharmacie pour soulager vos douleurs musculaires et tendino-ligamentaires. Ce sont les douleurs les plus courantes chez l'homme, qu'elles soient aigües ou chroniques, résultant d'un phénomène inflammatoire ou traumatique. Elles concernent chaque personne, du sportif au sédentaire, du jeune enfant à la personne âgée.

Aucun médicament ne sera livré hors territoire français. Uniquement disponible en retrait à la pharmacie à Perpignan (France).

Les différents types de douleurs musculaires

Les douleurs musculaires (« myalgies ») sont le plus souvent en rapport avec une activité musculaire excessive quand elles surviennent après celui-ci. Si elles surviennent au cours de l’effort, ou sans aucun effort, elles peuvent être le témoin d’une maladie du muscle ou liée à un virus, à la prise d’un médicament ou à une maladie plus complexe.

  • La douleur après un effort physique:  touche les muscles striés, c'est-à-dire les muscles que l'on peut commander volontairement. Lorsque la douleur arrive de façon diffuse au niveau du muscle et qu'elle apparaît progressivement après un effort intense ou prolongé (course en compétition...), on peut penser à la courbature. Quand un muscle est touché, son inflammation peut causer une douleur et/ou un gonflement. Vous pourrez remarquer une sensibilité en touchant ou en bougeant votre muscle.
  • La douleur de la crampe : au contraire la douleur va survenir durant l'effort (ou dans certaine condition au repos, la nuit notamment) de façon brutale et involontaire. On pense qu'elle pourrait être due, lorsqu'elle survient la nuit à une hyperexcitabilité des nerfs. D'autres facteurs sont potentiellement impliqués : fatigue musculaire, déshydratation, apport insuffisant en chlorure de sodium, manque de calcium, hyperglycémie... 
  • La douleur de la contracture: elle apparaît, comme la crampe, de façon brutale et involontaire au niveau d'un même muscle. Le muscle se raidit, devient dur. La douleur est présente durant plusieurs jours. Le muscle touché se raccourcit, ce qui entraîne la douleur. 
  • La douleur musculaire légère est casi imperceptible. En cas de douleur sévère vous empêchant d'utiliser votre muscle, consultez un médecin en cas de doute.

Comment traiter la douleur musuclaire avec des médicaments en pharmacie ?

La plupart de temps, les crampes disparaissent spontanément en quelques minutes. En cas de douleur, il est toujours possible de prendre un médicament antalgique par voie orale.

Le traitement des douleurs musculaires dépend de leur cause. Des médicaments contre la douleur ou l’inflammation peuvent être prescrits pour soulager les symptômes, par voie orale ou en massage. Des décontracturants musculaires sont parfois utiles sur de courtes périodes, contre les contractures musculaires douloureuses, par exemple après une blessure. En décontractant le muscle, ils contribuent à lutter contre la douleur. D'autres méthodes décontracturantes non médicamenteuses sont également utilisées : enveloppements chauds, massages, relaxation, etc.

Des traitements locaux peuvent permettre de soulager les courbatures par massage de la région douloureuse sans prescription médicale. Ces préparations contiennent des substances variées : anti-inflammatoires non stéroïdien (AINS) ou salicylates pour leur effet antalgique, camphre, eucalyptus ou menthol pour l’effet révulsif (provoquant une sensation de chaleur), myorelaxants.

Les décontracturants musculaires (ou myorelaxants) peuvent être prescrits, en général sur de courtes périodes, dans le traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses, par exemple après une blessure. En décontractant le muscle, ils contribuent à lutter contre la douleur.

(Source : https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/douleurs-musculaires-crampes-courbatures/traitements.html)

Déterminer la cause de la douleur musculaire

Tout le monde souffre occasionnellement de douleurs musculaires, surtout en prenant de l’âge. Bien que de nombreuses personnes actives et sportives connaissent les bienfaits des étirements pour contrer les raideurs musculaires qui suivent l’activité physique, les personnes vivant avec le VIH sont sujettes à des maux musculaires plus graves, comme la douleur, les crampes et les troubles musculaires qui causent la faiblesse. La douleur en question touche souvent le dos, les hanches et les membres inférieurs.

Afin de distinguer les problèmes musculaires légers des plus graves, il est très important de consulter son médecin lorsque les problèmes surviennent. Ce n’est pas le moment de se diagnostiquer soi-même. Il est possible que les problèmes musculaires soient relativement anodins, mais ils pourraient aussi être le résultat d’un grave problème que seul un médecin puisse diagnostiquer comme il faut.

Signalez à votre médecin toute faiblesse ou douleur musculaire qui survient afin qu’une évaluation exhaustive soit faite pour en déterminer la cause. Il est particulièrement important d’écarter la possibilité que des maladies neurologiques (qu’elles soient liées au VIH ou pas) soient à l’origine de vos symptômes.

Quels sont les médicaments à prendre pour soulager la douleur musculaire ?

  • Le paracétamol dans les douleurs musculaires

Le paracétamol en plus de traiter les  céphalées simples permet de soulager les douleurs de type musculaire (mal de dos, courbatures). Il peut aussi soulager les règles douloureuses.

  • L'ibuprofène dans les douleurs musculaires

Dosé à 200 mg, l'ibuprofène soulage les maux de tête légers ou les douleurs musculaires type courbatures.

  • Calmer la douleur en luttant contre l'inflammation avec la cryothérapie

Les courbatures et les crampes sont généralement bénignes et nécessitent rarement l'avis d'un médecin. Quelques conseils vous permettront de réagir face à ces symptômes. Pour calmer les douleurs, plusieurs solutions de cryothérapie sont à votre disposition. Schématiquement, il vous faut lutter contre l'inflammation (si elle est présente) et contre la douleur. Pour cela, différents produits et astuces sont indispensable.

Si l'inflammation est présente, elle peut traduire un surmenage des muscles.

  • La première mesure est de leur octroyer le repos qu'ils méritent. Ce délai leur permettra de commencer leur "auto-guérison" ;
  • Durant cette période, la glace vous permettra de réduire l'inflammation. Enveloppez des glaçons dans un linge mince et appliquez la glace sur l'endroit douloureux pendant une vingtaine de minutes ; 
  • Le contrôle de l'inflammation peut également se faire en comprimant la zone enflée à l'aide d'un pansement adhésif ou d'un bandage léger pas trop serré ;
  • Enfin, les sportifs ont l'habitude de s'allonger et d'élever les membres touchés en les posant sur des coussins.
  • Gel et baume musculaire pour soulager le muscle endolori

En principe, les douleurs musculaires se caractérisent par une contraction ou une compression des muscles. Ce qui entraîne une douleur intense au niveau d’une zone précise. Il s’agit, entre autre, des courbatures et des crampes. Ce sont surtout des problèmes que rencontrent les personnes pratiquant une activité physique intense.
Une petite pommade anti douleur musculaire pour vous soulager et retrouver le sourire. On peut tous avoir des petits bobos au quotidien. Dans ce cas là, avoir une petite pommade pour soulager une douleur musculaire est très utile.

  • Appliquer des patchs chauffants sous les zones douloureuses pendant une durée de 8 heures

Vous ressentez des douleurs musculaires ou articulaires ? Occasionnelles ou récurrentes, ces douleurs peuvent être soulagées par l'application d'un patch antidouleur. Les patchs antidouleur existent sous plusieurs formes afin de s’adapter aux différentes zones affectées. Relativement discrets, ils ressemblent le plus souvent à de grands pansements munis d’alvéoles et se collent directement sur la peau.

Le conseil de votre pharmacien pour bien prendre ses antalgiques

  • La douleur musculaire s’améliore souvent en quelques jours. Vous pouvez avoir recours à des anti-inflammatoires, notamment par application locale, pour atténuer la douleur. Demandez conseil à votre pharmacien. Si la douleur musculaire s’intensifie et devient insupportable, consultez votre médecin.
  • En cas de douleur chronique (arthrose par exemple), une prise d’antalgiques à intervalles réguliers permet de calmer la douleur plus efficacement qu’une prise à la demande, « quand ça fait mal ».
  • Il est recommandé de ne pas utiliser d’antalgiques plus de cinq jours sans avis médical.
  • Mieux vaut ne pas prendre d’antalgique opiacé (dérivés de la codéine et de la morphine) sans l'avis de votre médecin. Ce type de médicament peut retarder un diagnostic en masquant la douleur.
  • N’hésitez pas à recontacter votre médecin si le traitement prescrit ne soulage pas suffisamment la douleur
  • S’hydrater très régulièrement pendant l’effort en buvant beaucoup d’eau.
  • S’échauffer et s’étirer correctement avant et après l’effort
  • Effectuer des massages après l’effort permet d’éliminer les toxines accumulées dans les muscles et de récupérer plus rapidement.
  • Manger des sucres lents avant l'effort : pain complet, riz complet, pâtes...
  • Attention dans certains cas, il est recommandé d'aller consulter son médecin : si les douleurs persistent au-delà de quelques jours, si elles s'accompagnent de fièvre, si elles empêchent tout mouvement, si elles font suite à la prescription d'un nouveau traitement ou si elles empêchent de dormir.