Rhodiola 

Résultats 1 - 7 sur 7
Résultats 1 - 7 sur 7.

Quelles sont les caractéristiques de la Rhodiole ?

Chez les Yakoutes sibériens et en Scandinavie, la racine, surnommée "ginseng de la toundra", est traditionnellement prise comme stimulante et pour lutter contre la fatigue. Chez les Inuits de l'Alaska et du Canada, la décoction de fleurs fraîches est préconisée contre les gastrites, les troubles intestinaux et la tuberculose, mais les tiges et les feuilles chanues sont consommées en légume. En Russie, la tisane et la teinture alcoolique à 40° sont traditionnelles et l'extrait fluide figure à la Pharmacopée russe de 1975. En Mongolie, la racine est recommandée contre la grippe, la tuberculose et le cancer. Une espèce de l'Himalaya, Rhodiola crenulata, est également utilisée en médecine traditionnelle chinoise comme stimulante, mais les récoltes abusives, notamment au Tibet, menacent cette espèce de disparition.

Dénomination latine :

  • Rhodiola rosea L.

Famille botanique :

  • Crassulaceae

Organe producteur :

  • Rhizome

Mode d'action connu ou présumé :

  • Action sur le niveau et sur l'activité des monoamines et peptides opioïdes tels que les béta-endorphines.

Précautions d'emploi :

  • Éviter la prise le soir afin de ne pas perturber le sommeil
  • Contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante
  • Réservé à l'adulte
  • Prudence auprès des personnes atteintes de trouble bipolaire (psychose maniacodépressive) chez qui la racine pourrait déclencher des épisodes d'excitation psychique de type manie
  • En raison de son effet hypoglycémiant, un ajustement posologique peut être nécessaire chez les personnes sous antidiabétiques 
  • Modification de la pression artérielle, un ajustement posologique peut être nécessaire chez les personnes sous antihypertenseurs
    • Interaction possible avec le losartan 
  • Augmentation du risque de saignement, prudence avec l’aspirine, les anticoagulants oraux, l'héparine, le clopidogrel, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens
  • Utiliser avec prudence chez les personnes utilisant des dépresseurs du SNC
  • Interactions possibles avec les cytochromes P450, prudence avec les médicaments à marge thérapeutique étroite
    • Interactions possibles avec paracétamol, acétazolamide, inhibiteurs de l'alpha-glucosidase, anxiolytiques, sédatifs, antibiotiques, anticancéreux, antidépresseurs, IMAO et IRS, anti-inflammatoires, antiviraux, inhibiteurs de la catéchol-O-méthyltransférase (COMT), stimulants du système nerveux central, hypolipidémiants, œstrogènes, immunomodulants, opiacés, pentobarbital, théophylline

Composants principaux de la plante :

  • Phényléthanoïdes (salidroside et tyrosol), phénylpropanoïdes (alcool cinnamique et ses dérivés: rosine et rosavine), et la rosavidine (un cinnamyl-0(6'-O-L-arabinopyranosyl-glucopyranoside), rhodiooctanoside, rosiridine, rhodioline, viridoside
  • Huile essentielle, 8-sitostérone, du daucostérol
  • Monoterpènes, un anthraglycoside
  • Flavonoïdes et tanins (16-18 %)
  • Alcool cinnamique, acide chlorogénique

La racine et le rhizome dispensés ne pharmacie disposent d'une monographie communautaire de l'EMA. La plante est inscrite sur la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée française et est autorisée dans les compléments alimentaires en France.

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute