Notre peau réagit de façon instantanée (et disproportionnée) à certains produits ou dans certaines situations ? Elle est peut-être sensible. Il faut donc la traiter avec des soins qui respectent sa sensibilité et faire preuve d'une très grande douceur pour ne pas l'agresser davantage.

Une peau sensible, c’est quoi au juste ?

Une peau sensible ou intolérante n’est pas un type de peau, mais plutôt un type de peau. Une personne à la peau grasse ou sèche peut aussi avoir la peau sensibilisée à un moment de sa vie.

La peau sensible est une peau hyper-réactive qui est habituée  aux picotements, échauffements, fourmillements et démangeaisons, parfois accompagnées de rougeurs. Ces sensations d’inconfort apparaissent de façon exacerbée en réaction à des stimuli qui ne déclencheraient pas d’irritation sur une peau normale. 

Quels sont facteurs qui sensibilisent la peau ?

Cette hyper-sensibilité de la peau vient d’une diminution de son seuil de tolérance. Plus la peau développe une plus grande sensibilité, plus son seuil de tolérance est diminué.

Elle peut s’expliquer par différents facteurs :

  • Une réaction inflammatoire qui se développe au contact de particules chimiques irritantes comme certains savons, les détergents ménagers ou encore la pollution.
  • Un dysfonctonnement barrière de l’épiderme. Ce phénomène favorise alors une déshydratation de la peau et surtout la pénétration d’agents potentiellement irritants.
  • Des facteurs psychologiques comme le stress.
  • Des facteurs hormonaux (cycle menstruel, ménopause). 
  • Des facteurs physiques : soleil, changements de température (chaud/froid), vent, climatisation, chauffage, eau calcaire.