MILDAC 600 MG MANIFESTATIONS DEPRESSIVES 15 COMPRIMES

MILDAC 600 MG MANIFESTATIONS DEPRESSIVES 15 COMPRIMES Agrandir l'image

3400938724332

Mediflor Mildac 600mg Manifestations dépressives 15 Comprimés est un médicament de phytothérapie à base de Millepertuis indiqué dans le traitement de courte durée des manifestations dépressives légères et transitoires. Les comprimés de Mildac 600mg Mediflor sont réservés à l'adulte.

Plus de détails

En stock expedié en 1 à 2 jours ouvrés

Voir les Conditions de Livraison - Frais de Port Offerts dès 49€ d'achats *
  • Médicament conseil

12,90 € TTC

Ce produit est un médicament.

Vous devez cochez la case "Jai lu la notice de ce médicament" pour ajouter ce produit à votre panier.

Ce produit est un médicament. Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit.

Ajouter au panier

Ajouter à ma liste d'envies

Mediflor Mildac 600mg Manifestations dépressives 15 Comprimés

 

 

Description de mediflor mildac 600mg manifestations dépressives

 

Mediflor Mildac 600mg des laboratoires Merck est un médicament à base de plantes sous forme de Comprimés enrobés utilisé dans le traitement de courte durée des états de tristesse passagère et accompagné de baisse d'intérêt et de troubles du sommeil.

Réservé à l'adulte, Mediflor Mildac 600mg Comprimés est traditionnellement utilisé dans les manifestations dépressives légères et transitoires

 

Conseil d'utilisation et avis sur mildac 600mg cpr 15

 

Prendre 1 comprimé de Mediflor Mildac 600mg par jour, de préférence le matin. Ne pas dépasser 15 jours de traitement sans avis médical.

Réservé à l'adulte. Médicament, lire attentivement la notice, demandez conseil à votre pharmacien, si les symptômes persistent consultez votre médecin. A conserver à une température ne dépassant pas + 25 °C.

 

Composition de mildac 600mg cpr 15

 

Extrait sec méthanolique de millepertuis 612 mg. Excipients : Acide ascorbique, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sodique, Oxyde de fer (E 172), Hypromellose, Acide stéarique, Stéarate de magnésium, Saccharine sodique, Silice colloïdale, Dioxyde de titane (E 171), Talc, Vanilline, qsp 1 comprimé pelliculé.


Précaution d'utilisation avec mildac 600mg cpr 15

 

Ce médicament est contre-indiqué dans la situation suivante :

En association avec :

  • Les anti-coagulants oraux
  • Les anticonvulsivants (éthosuximide, felbamate, fosphénytoïne, lamotrigine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, tiagabine, topiramate, acide valproïque, valpromide) sauf avec la carbamazépine (voir en association déconseillée), le gabapentine et le vigabatrin,
  • Les contraceptifs oraux,
  • La digoxine
  • Les immunosuppresseurs (ciclosporine, sirolimus, tacrolimus)
  • Les inhibiteurs de protéases (amprénavir, atazanavir, fosamprénavir, indinavir, lopinavir, nelfinavir, ritonavir, saquinavir),
  • Les inhibiteurs des tyrosine kinases
  • L'irinotécan,
  • La théophylline.
 

Précautions d'emploi :

  • L'utilisation du millepertuis est déconseillée pendant la grossesse quelqu'en soit le terme et chez la femme en âge de procréer n'utilisant pas de mesure contraceptive (cf. Grossesse et allaitement).


Grossesse :

  • L'utilisation de ce médicament est déconseillée, sauf avis contraire de votre médecin, pendant la grossesse. Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez rapidement votre médecin, lui seul pourra adapter le traitement à votre état.


Allaitement :

  • Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament
 

Présentation de mildac 600mg cpr 15

 

Boite de 15 comprimés

 

Notre avis d'experts en pharmacie

 

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions :


Associations contre-indiquées :

  • Anticoagulant oraux : Diminution des concentrations plasmatiques de l'anticoagulant oral avec risque de baisse d'efficacité, voire d'annulation de l'effet, dont les conséquences peuvent être éventuellement graves (événement thrombotique). En cas d'association fortuite, ne pas interrompre brutalement la prise de millepertuis mais contrôler l'INR avant puis après l'arrêt du millpertuis.
  • Anticonvulsivants (éthosuximide, felbamate, fosphénytoïne, lamotrigine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, tiagabine, topiramate, acide valproïque, valpromide) sauf avec la carbamazépine (voir en association déconseillée), le gabapentine et le vigabatrin : Risque de diminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de l'anticonvulsivant.
  • Contraceptifs oraux (estroprogestatifs, progestatifs) : Diminution des concentrations plasmatiques des contraceptifs oraux, avec risque de baisse d'efficacité, voire d'annulation de l'effet. En cas d'association fortuite, ne pas interrompre brutalement la prise de millepertuis.
  • Digoxine : Diminution de la digoxinémie, ave risque de baisse d'efficacité, voire d'annulation de l'effet, dont les conséquences peuvent être éventuellement graves (décompensation d'une insuffisance cardiaque). En cas d'association fortuite, ne pas interrompre brutalement la prise de millepertuis, mais contrôler la digoxinémie avant puis après l'arrêt du millepertuis.
  • Immunosuppresseurs (ciclosporine, sirolimus, tacrolimus) : Diminution des concentrations sanguines et de l'efficacité de l'immunosuppresseur (voire annulation de l'effet) avec risque de rejet de greffe. En cas d'association fortuite, ne pas interrompre brutalement la prise de millepertuis, mais contrôler les concentrations sanguines de l'immunosuppresseur avant puis après l'arrêt du millepertuis.
  • Inhibiteurs de protéases (amprénavir, atazanavir, fosamprénavir, indinavir, lopinavir, nelfinavir, ritonavir, saquinavir) : Diminution des concentrations plasmatiques de l'inhibiteur de protéase avec risque de baisse d'efficacité, voire d'annulation de l'effet, dont les conséquences peuvent être éventuellement graves. En cas d'association fortuite, ne pas interrompre brutalement la prise de millepertuis, mais contrôler l'efficacité de l'inhibiteur de protéase avant puis après l'arrêt du millepertuis.
  • Inhibiteurs des tyrosine kinases : Diminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de l'inhibiteur de tyrosine kinase par augmentation de son métabolisme par le millepertuis.
  • Irrinotécan : Diminution des concentrations plasmatiques du métabolite actif de l'irinotécan avec risque d'échec du traitement cytotoxique.
  • Théophylline : Diminution de la théophyllinémie, avec risque de baisse d'efficacité, voire d'annulation de l'effet, dont les conséquences peuvent être éventuellement graves (survenue d'un trouble ventilatoire obstructif). En cas d'association fortuite, ne pas interrompre brutalement la prise de millepertuis, mais contrôler la théophyllinémie avant puis après l'arrêt du millepertuis.


Associations déconseillées :

  • Cabamazépine : Risque de diminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de l'anticonvulsivant.
  • Télithromycine : Diminution des concentrations plasmatiques de la télithromycine, avec risque d'échec du traitement anti-infectieux, par augmentation du métabolisme hépatique de la télithromycine par le millepertuis.


Interactions pharmacodynamiques :

Associations faisant l'objet de précautions d'emploi :

  • Antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (citalopram, fluoxétine, fluvoxamine, paroxétine, sertraline) : Risque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion, voire coma. Surveillance clinique régulière.
  • IMAO non-sélectif (iproniazide) : Risque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion, voire coma.Surveillance clinique régulière.
  • IMAO sélectif A (moclobémide, toloxatone) : Risque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion, voire coma. Surveillance clinique régulière.
  • Linézolide : Risque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion, voire coma. Surveillance clinique régulière.
  • Propafénone : Diminution des concentrations plasmatiques de la propafénone par augmentation de son métabolisme hépatique par le millepertuis

 

Effets indésirables :

  • Quelques cas de syndrome sérotoninergiques associant nausées, vertiges, céphalées, anxiété, douleurs abdominales, agitation, confusion mentale) ont été rapportés dans la littérature chez des patients âgés traités de façon concomitante par un antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine et par du millepertuis. Les syndromes ont régressé après arrêt du millepertuis (cf. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).
  • Des troubles digestifs et des réactions cutanées à type de photosensibilisation ont été rapportés.

 

Surdosage :

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Devenez Fan !

Devenez Fan

Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 5 % de remise !

Si vous n'êtes pas connecté à Facebook, veuillez, s'il vous plaît, vous connecter d'abord et ensuite rafraichir cette page avant de cliquer sur le bouton j'aime. Sinon, vous n'obtiendrez pas votre bon de réduction.

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute