Huiles essentielles massage 

Résultats 1 - 20 sur 20
Résultats 1 - 20 sur 20.

Une huile essentielle traverse rapidement et facilement les différentes couches de la peau. Elle atteint ensuite la circulation sanguine, se diffusant ainsi dans tout l’organisme. L’huile essentielle se retrouve dans le sang en quelques minutes et dans l’air expiré au bout d’une heure.

La voie cutanée ou voie générale en aromathérapie s’applique à de nombreuses affections allant du mal de tête jusqu’aux troubles digestifs et dermatologiques. L’huile essenteille de menthe poivrée ne doit pas s’appliquer sur une grande surface cutanée ou en bains car elle engendre un risque d’hypothermie intense. L’administration d’une huile essentielle par voie cutanée s’effectue de différentes façons.

EN FRICTION :

Cette méthode consiste à appliquer quelques gouttes d’huile essentielle sur la peau, sans dilution préalable à une huile végétale. Cette dernière atténue l’irritation cutanée mais ralentit l’absorption des molécules actives. La friction permet la pénétration d’une grande quantité d’huile essentielle dans l’organisme. L’application de l’huile essentielle s’effectue à proximité de l’organe malade, par exemple au niveau de l’estomac pour un trouble digestif ou encore la vessie pour une infection urinaire. Cependant, les huiles essentielles dermocaustiques ne peuvent pas s’utiliser en friction. De même, une exposition solaire est interdite après l’application d’une huile essentielle photosensibilisante. L’application d’une huile essentielle pure doit s’effectuer sur une courte période (3 jours maximum), tandis que pour un traitement de plusieurs semaines, l’huile essentielle devra être diluée dans une huile végétale. Pour les enfants, il faut compter 2 à 3 gouttes codex d’huile essentielle 5 fois par jour.

EN COMPRESSE :

L’application d’une huile essentielle à l’aide d’une compresse permet de prolonger la durée de contact entre l’huile essentielle et la peau. Les compresses froides repoussent le sang vers les organes plus profonds et s’utilisent pour apaiser une brûlure ou une douleur inflammatoire. Au contraire, les compresses chaudes attirent le sang à la surface de la peau soulageant ainsi une contracture ou une douleur musculaire. Chaudes ou froides, les compresses favorisent le passage de l’huile essentielle à travers la peau et contribuent à élargir la zone de traitement.

Il existe 2 stratégies posologiques :

  • Déposer 3 gouttes codex d’huile essentielles pures sur la compresse puis appliquer directement.
  • Mélanger 5 à 6 gouttes codex d’huile essentielle dans 100 ml d’eau chaude (inférieure à 40 °C), puis tremper la compresse dans le mélange avant de l’appliquer sur la zone concernée.

Les compresses restent toutefois peu ou pas utilisées chez l’enfant.

EN MASSAGE :

Le massage présente de nombreuses vertus et un massage aux huile essentielle convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Particulièrement adapté aux troubles de la circulation et aux douleurs musculaires, le massage apaise et détend, favorisant ainsi la pénétration de l’huile essentielle. Cette dernière se dilue au préalable dans une huile végétale qui atténue l’irritation cutanée et prolonge l’efficacité de l’huile essentielle en freinant son absorption à travers la peau.

Le choix de l’huile végétale s’effectue en fonction de la pathologie à traiter. En effet, toutes les huiles végétales ne présentent pas les mêmes propriétés : L’huile d’amande douce s’accorde parfaitement à la peau sensible des enfants du fait de ses capacités nourrissantes et régénératrices. L’huile de macadamia, quant à elle, possède un pouvoir tonifiant, améliorant ainsi la circulation lymphatique.

Les huiles essentielles riches en phénols (origan, sarriette) ou en aldéhydes (cannelle, girofle) nécessitent cependant une plus grande dilution avant l’application cutanée.

DANS LE BAIN :

Lors d’un bain aromatique, les huiles essentielles pénètrent par voie cutanée mais aussi par voie respiratoire grâce à l’inhalation des vapeurs d’eau. Cependant, toutes les huiles essentielles restent insolubles dans l’eau. Leur incorporation à l’eau du bain nécessite donc de mélanger au préalable à un dispersant (comme le Dispersol disponible en pharmacie) ou à du lait d’amande par exemple. Le mélange nécessite 10 gouttes d’huile essentielle pour une demie cuillère à café de dispersant. Une huile essentielle peut tout aussi bien s’incorporer à un bain général qu’à un bain de pieds ou de mains. Un bain de pieds nécessite 4 gouttes codex d’huiles essentielles mélangées à une demi-cuillère à café d’huile végétale. Le bain aromatique permet de recouvrir l’intégralité du corps d’huile essentielle et assure un contact prolongé avec les molécules aromatiques tout en apportant un effet relaxant. Plusieurs huiles essentielles peuvent se mêler au bain, sans dépasser toutefois plus de 3 huiles essentielles.

Toutes les huiles essentielles ne peuvent pas s’incorporer au bain, les huiles essentielles dermocaustiques et neurotoxiques ne conviennent pas à ce type d’administration. Un bain dure entre 20 et 30 minutes, à renouveler si besoin dans la journée.

 

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute