MOXYDAR 30 sachets

MOXYDAR 30 sachets Agrandir l'image

3400934904189

GRIMBERG

Le médicament Moxydar en 30 sachets de 20ml est indiqué dans les douleurs, brûlures ou aigreurs de l'estomac ou de l'oesophage et le traitement symptomatique du reflux gastro-oesophagien.

Plus de détails

Les conseils de votre pharmacien

S'associe avec : PILEJE LACTIBIANE H-PY MUQUEUSES DIGESTIVES 42 GELULES, PILEJE ENABIANE MINÉRAUX POTASSIUM CALCIUM MAGNÉSIUM 28 STICKS, Nexium control 20 mg ésoméprazole comprimé gastro-resistant, MOPRALPRO omeprazole 20MG, NeoBianacid Acidité et Reflux ABOCA

En stock expedié en 1 à 2 jours ouvrés

Voir les Conditions de Livraison - Frais de Port Offerts dès 49€ d'achats *
  • Médicament conseil

4,16 € TTC

Ce produit est un médicament.

Vous devez cochez la case "Jai lu la notice de ce médicament" pour ajouter ce produit à votre panier.

Ce produit est un médicament. Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit.

Ajouter au panier

Ajouter à ma liste d'envies

MOXYDAR 30 sachets

 

   

Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi et les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation.

 

 

Description de MOXYDAR 30 sachets

 

Ce médicament est indiqué dans les douleurs, brûlures ou aigreurs de l'estomac ou de l'oesophage et le traitement symptomatique du reflux gastro-oesophagien.

 

 

Conseil d'utilisation et avis sur MOXYDAR 30 sachets

 

Traitement symptomatique des douleurs liées aux affections oeso-gastro-duodénales:

 

Un sachet au moment des crises douloureuses sans dépasser 4 prises par jour.
 

Traitement symptomatique du reflux gastro-oesophagien:

 

En période d'attaque: 1 sachet après chacun des 3 repas et un supplémentaire en cas de douleur pendant 4 à 6 semaines.

En traitement d'entretien: 1 sachet au moment des douleurs.

  • Mode et voie d'administration

Voie orale.

  • Durée du traitement

La durée du traitement varie en fonction de la symptomatologie.

 

 

Composition de MOXYDAR 30 sachets

 

  • Substances actives

 

Oxyde d'aluminium hydraté : 500,00 mg
Phosphate d'aluminium : 300,00 mg
Hydroxyde de magnésium : 500,00 mg
Gomme guar enrobée : 200,00 mg
Quantité correspondant à gomme guar : 198,20 mg

 

  • Exipients

 

Siméthicone, oléate de sorbitan, polysorbate 80, bronopol, parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E 219), parahydroxybenzoate de propyle sodique (E 217), cyclamate de sodium, saccharine sodique, arôme menthe, eau purifiée.

 

 

Précaution d'utilisation avec MOXYDAR 30 sachets

 

  • Mises en garde spéciales

 
Si les troubles ne disparaissent pas en 7 jours, il convient de consulter votre médecin.
Si les douleurs sont associées à une fièvre, à des vomissements, il convient de consulter immédiatement votre médecin.
 
  • Précautions d'emploi

 

Ne prenez pas ce médicament sans avis médical en cas de dialyse chronique.
Les anti-acides peuvent diminuer l'effet de nombreux médicaments.

Il faut signaler systématiquement tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.
Par précaution, il convient de prendre ce médicament à distance d'autres médicaments (à 2 heures d'intervalle si possible).
Parallèlement à l'emploi de ce médicament, il est recommandé de suivre certaines règles hygiéno-diététiques:

 

  • éviter de se coucher immédiatement après les repas
  • ne pas dormir à plat (surélever la tête du lit pour diminuer la fréquence du reflux nocturne)
  • éviter les travaux prolongés, buste penché en avant (ménage, jardinage...)
  • éviter les repas trop abondants

Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E 219) et du parahydroxybenzoate de propyle sodique (E 217) et peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).

 

En cas de doute, ne pas héditer à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

 

Présentation de MOXYDAR 30 sachets

 

Ce médicament se présente sous forme de suspension buvable en sachet-dose. Boîte de 30 sachets de 20 ml.

 

 

Mises en garde sur les médicaments

 

Attention, le médicament n'est pas un produit comme les autres. Lire attentivement la notice du médicament avant de le commander. Ne laissez pas les médicaments à la portée des enfants. Si les symptômes persistent, demandez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Attention aux incompatibilités sur vos produits en cours.

 

Veuillez informer votre pharmacien en ligne des traitements en cours afin d'identifier d'éventuelles incompatibilités. Le formulaire de validation de commande contient un champ de message personnalisé prévu à cet effet.

Cliquez ici pour retrouver la notice de ce médicament sur le site de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Pharmacovigilance: Déclarer un ou des effet(s) indésirable(s) lié(s) à l'utilisation d'un médicament

VIDAL DE LA FAMILLE

MOXYDAR

Antiacide d'action locale

.Présentations. Composition.Indications.Contre-indications.Attention.Interactions médicamenteuses.Grossesse et allaitement.Mode d'emploi et posologie. Conseils.Effets indésirables.Lexique

PRÉSENTATIONS  (sommaire)

MOXYDAR : comprimé pour suspension buvable (blanc ; arôme menthe) ; boîte de 30.
Remboursé à 15 %. - prix : 3,10 euro(s).

MOXYDAR : suspension buvable (arôme menthe) ; boîte de 30 sachets.
Remboursé à 15 %. - prix : 3,10 euro(s).

Laboratoire

COMPOSITION  (sommaire)
 p cp p sachet 
Aluminium hydroxyde 500 mg 500 mg 
Magnésium hydroxyde 500 mg 500 mg 
Alumine phosphate 300 mg 300 mg 
Gomme guar 200 mg 200 mg 
Parahydroxybenzoate de méthyle et de propyle  

INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament contient des antiacides d'action locale. Ils agissent en neutralisant les acides sécrétés par l'estomac.
Il est utilisé dans le traitement des aigreurs, brûlures d'estomac et remontées acides.
CONTRE-INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'insuffisance rénale grave.
ATTENTION  (sommaire)
Il est préférable de consulter un médecin dans les situations suivantes :
  • troubles de la digestion apparaissant pour la première fois, ou si les troubles ont changé récemment ;
  • troubles associés à une perte de poids ;
  • difficulté à avaler ou gêne abdominale persistante.
N'utilisez pas ce médicament de façon prolongée sans l'avis de votre médecin : des examens peuvent être nécessaires si les symptômes persistent.
Compte tenu de la teneur en aluminium de ce médicament, des précautions sont nécessaires chez les insuffisants rénaux traités par dialyse.
Les personnes souffrant de douleurs d'estomac doivent éviter d'utiliser des médicaments contenant de l'aspirine ou des AINS qui fragilisent la muqueuse de l'estomac. Le paracétamol est en revanche sans danger pour traiter les douleurs ou la fièvre.
INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES  (sommaire)
Ce médicament peut diminuer l'absorption de nombreux médicaments. Un délai d'au moins 2 heures (voire 4 heures avec les antibiotiques de la famille des quinolones) doit être respecté entre la prise de ce médicament et celle des autres traitements. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
GROSSESSE et ALLAITEMENT (sommaire)
Les substances contenues dans ce médicament sont peu absorbées. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée pendant la grossesse ou l'allaitement sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  (sommaire)
Ce médicament est pris après les repas ou au moment des douleurs. Ne pas dépasser 4 prises par jour.
Les comprimés doivent être dissous dans un demi-verre d'eau.

Posologie usuelle:

  • Douleurs de l'estomac : 1 comprimé ou 1 sachet au moment des douleurs, 1 à 4 fois par jour.
  • Reflux gastro-œsophagien : 1 comprimé ou 1 sachet après les 3 repas, pendant 4 à 6 semaines en traitement d'attaque. Le traitement sera ensuite poursuivi à raison de 1 comprimé ou 1 sachet au moment des douleurs.
CONSEILS (sommaire)
Une alimentation équilibrée, une mastication lente, la suppression des aliments difficiles à digérer et des boissons alcoolisées permettent souvent d'atténuer les symptômes dus aux remontées acides ou à une inflammation de l'estomac.
Si vous êtes fumeur, la poursuite du tabagisme est un frein important au traitement ; la nicotine augmente l'acidité gastrique et réduit l'efficacité du muscle qui ferme la jonction entre l'œsophage et l'estomac.
EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES  (sommaire)
Constipation ou diarrhée : les sels d'aluminium favorisent la constipation alors que le magnésium peut avoir un effet laxatif. Suivant les personnes, l'un ou l'autre de ces effets peut prédominer.
Urticaire (sachet : présence de parahydroxybenzoates).


LEXIQUE  (sommaire)


AINS
Abréviation d'anti-inflammatoire non stéroïdien. Famille de médicaments anti-inflammatoires qui ne sont pas dérivés de la cortisone (stéroïdes), et dont le plus connu est l'aspirine.


antiacides
Médicament qui neutralise l'acidité des sécrétions gastriques ou qui bloque les glandes responsables de la sécrétion d'acide.


antibiotiques
Substance capable de bloquer la multiplication de certaines bactéries ou de les tuer. Le spectre d'un antibiotique est l'ensemble des bactéries sur lesquelles ce produit est habituellement actif. Contrairement aux bactéries, les virus ne sont pas sensibles aux antibiotiques. Les premiers antibiotiques furent extraits de cultures de champignons : penicillium (pénicilline), streptomyces (streptomycine). Ils sont actuellement fabriqués par synthèse chimique. Les antibiotiques sont divisés en familles : pénicillines, céphalosporines, macrolides, tétracyclines (cyclines), sulfamides, aminosides, lincosanides, phénicolés, polymyxines, quinolones, imidazolés, etc.
Un usage inapproprié des antibiotiques peut favoriser l'apparition de résistances : n'utilisez un antibiotique que sur prescription médicale, respectez sa posologie et sa durée, ne donnez pas et ne conseillez pas à une autre personne un antibiotique que l'on vous a prescrit.


dialyse
Procédé d'épuration du sang en cas d'insuffisance rénale grave, assurée essentiellement par l'emploi d'un rein artificiel.


diarrhée
Le sens médical strict de diarrhée est « émission de selles trop fréquentes et trop abondantes ». En fait, le sens commun assimile la diarrhée à la notion de selles liquides et fréquentes. Normalement, les selles sont pâteuses, mais l'émission de selles liquides ou à peine formées, sans douleur ou trouble particulier associé, n'est pas pathologique. On peut parler de diarrhée lorsque les émissions de selles liquides se répètent dans la journée, et que les besoins sont impérieux ou douloureux.
Beaucoup de médicaments peuvent accélérer le transit intestinal et rendre les selles plus liquides, sans que cet effet indésirable soit réellement préoccupant.
Les antibiotiques peuvent altérer la flore digestive, indispensable à la digestion, et provoquer des diarrhées plus ou moins gênantes mais bénignes. L'effet apparaît immédiatement ou après quelques jours de traitement. Une forme de diarrhée grave et exceptionnelle, la colite pseudomembraneuse, peut être observée après un traitement antibiotique ; cette affection se traduit par l'émission de glaires et de fausses membranes (ressemblant à des lambeaux de peau) associées à des douleurs abdominales ; une constipation peut remplacer la diarrhée initiale. La colite pseudomembraneuse peut survenir plusieurs jours après l'arrêt du traitement antibiotique et nécessite un avis médical urgent.


inflammation
Réaction naturelle de l'organisme contre un élément reconnu comme étranger. Elle se manifeste localement par une rougeur, une chaleur, une douleur ou un gonflement.


insuffisance rénale
Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.


muqueuse
Tissu (membrane) qui tapisse les cavités et les conduits du corps communiquant avec l'extérieur (tube digestif, appareil respiratoire, voies urinaires, etc.).


Reflux gastro-œsophagien
Remontée du suc gastrique dans l'œsophage et dans l'arrière-gorge, favorisée par la position allongée après les repas, par le fait de se pencher en avant, par le port de vêtements qui compriment l'abdomen. Ce reflux est parfois dû à une hernie hiatale.


symptômes
Trouble ressenti par une personne atteinte d'une maladie. Un même symptôme peut traduire des maladies différentes et une même maladie ne donne pas forcément les mêmes symptômes chez tous les malades.


traitement d'attaque
Traitement destiné à obtenir un effet rapide grâce à des doses élevées.


Urticaire
Éruption de boutons sur la peau, dont l'origine est le plus souvent allergique. Les boutons ressemblent à des piqûres d'orties et leur couleur varie du rose pâle au rouge.

Cliquez ici pour retrouver la notice de ce médicament sur le site de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Pharmacovigilance : Déclarer un ou des effet(s) indésirable(s) lié(s) à l'utilisation d'un médicament

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 19/12/2016

Dénomination du médicament

MOXYDAR, suspension buvable en sachet

Oxyde d’aluminium hydrate, phosphate d’aluminium, hydroxide de magnesium, gomme guar enrobée

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours prendre ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin, ou votre pharmacien.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

· Si vous ressentez l’un des effets indésirables, parlez-en à votre médecin, ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

· Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien.

Ne laissez pas ce médicament à la portée des enfants.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que MOXYDAR, suspension buvable en sachet et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre MOXYDAR, suspension buvable en sachet?

3. Comment prendre MOXYDAR, suspension buvable en sachet?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver MOXYDAR, suspension buvable en sachet?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE MOXYDAR, suspension buvable en sachet ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique ANTI-ACIDE - code ATC : A02AD01

(A : appareil digestif)

Ce médicament est indiqué dans les douleurs, brûlures ou aigreurs de l'estomac ou de l'œsophage et le traitement symptomatique du reflux gastro-œsophagien.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE MOXYDAR, suspension buvable en sachet?

Ne prenez jamais MOXYDAR, suspension buvable en sachet:

· En cas de maladie rénale sévère (défaillance des fonctions du rein).

· si vous êtes allergique (hypersensible) aux substances actives ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre MOXYDAR, suspension buvable en sachet.

Mises en garde spéciales

Si les troubles ne disparaissent pas en 7 jours, il convient de consulter votre médecin.

Si les douleurs sont associées à une fièvre, à des vomissements, il convient de consulter immédiatement votre médecin.

Précautions d’emploi

NE PRENEZ PAS CE MEDICAMENT SANS AVIS MEDICAL en cas de dialyse chronique.

Les anti acides peuvent diminuer l’effet de nombreux médicaments. Il faut signaler systématiquement tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Par précaution, il convient de prendre ce médicament à distance d’autres médicaments (à 2 heures d’intervalle si possible).

Parallèlement à l’emploi de ce médicament, il est recommandé de suivre certaines règles hygiéno-diététiques :

· éviter de se coucher immédiatement après les repas,

· ne pas dormir à plat (surélever la tête du lit pour diminuer la fréquence du reflux nocturne) ;

· éviter les travaux prolongés, buste penché en avant (ménage, jardinage ),

· éviter les repas trop abondants.

Enfants

Sans objet.

Autres médicaments et MOXYDAR, suspension buvable en sachet

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

MOXYDAR, suspension buvable en sachet avec des aliments, des boissons et de l’alcool

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Grossesse

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Ce médicament ne sera utilisé pendant la grossesse que sur les conseils de votre médecin.

Allaitement

Ce médicament peut être prescrit pendant l’allaitement.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

MOXYDAR, suspension buvable en sachet contient du : parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E219) et du parahydroxybenzoate de propyle sodique (E217)

3. COMMENT PRENDRE MOXYDAR, suspension buvable en sachet?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin, ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou, pharmacien en cas de doute.

Traitement symptomatiques des douleurs liées aux affections oeso-gastro-duodénales

La dose recommandée est d’un sachet au moment des crises douloureuses sans dépasser 4 prises par jour.

Traitement symptomatique du reflux gastro-œsophagien :

· En période d’attaque : 1 sachet après chacun des 3 repas et un supplémentaire en cas de douleur pendant 4 à 6 semaines ;

· En traitement d’entretien : 1 sachet au moment des douleurs.

Mode d’administration

Voie orale.

Durée du traitement

La durée du traitement varie en fonction de la symptomatologie.

Utilisation chez les enfants

Sans objet.

Si vous avez pris plus de MOXYDAR, suspension buvable en sachet que vous n’auriez dû:

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

De fortes doses d’aluminium peuvent entraîner une augmentation du risque de survenue de déplétion phosphorée, d’une constipation, voire d’occlusion intestinale.

Les patients ayant une insuffisance rénale peuvent présenter un risque d’hypermagnésémie.

Si vous oubliez de prendre MOXYDAR, suspension buvable en sachet:

Sans objet.

Si vous arrêtez de prendre MOXYDAR, suspension buvable en sachet:

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

· Constipation/diarrhée

· Diminution du taux de phosphore dans le sang, en cas d’utilisation prolongée ou à fortes doses

· En raison de la présence de parahydroxybenzoates, ce médicament peut provoquer de l’urticaire.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER MOXYDAR, suspension buvable en sachet?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient MOXYDAR, suspension buvable en sachet

· les substances actives sont :

Oxyde d’aluminium hydraté............................................................................................... 500,00 mg

Phosphate d’aluminium..................................................................................................... 300,00 mg

Hydroxyde de magnésium................................................................................................. 500,00 mg

Gomme guar enrobée........................................................................................................ 200,00 mg

Quantité correspondant à gomme guar................................................................................ 198,20 mg

· Les autres composants sont :

Siméticone, oléate de sorbitan, polysorbate 80, bronopol, parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E219), parahydroxybenzoate de propyle sodique (E217), cyclamate de sodium, saccharine sodique, arôme menthe, eau purifiée

Qu’est-ce que MOXYDAR, suspension buvable en sachet et contenu de l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de suspension buvable en sachet-dose. Boîte de 30 sachets de 20 ml.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

LABORATOIRES GRIMBERG SA

19 RUE POLIVEAU

75005 PARIS

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

LABORATOIRES GRIMBERG SA

ZA DES BOUTRIES, RUE VERMONT

78704 CONFLANS SAINTE HONORINE CEDEX

Fabricant

LABORATOIRES GRIMBERG SA

ZA DES BOUTRIES, RUE VERMONT

78704 CONFLANS SAINTE HONORINE CEDEX

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres

Sans objet.

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Médicaments pour les brulures d'estomac Pharmacie en ligne : Commandez votre médicament pour soigner vos brulures d'estomac contre le reflux acide

 

Il existe différents traitements pour les brûlures d'estomac qui ont pour objectif de soulager rapidement, d’accélérer la cicatrisation, et éviter le développement de complications et les récidives.

Les pansements gastriques sont comme des plâtres qui recouvrent les parois de l'estomac, pour les protéger de l'acidité. (Ils se substituent ou complètent le rôle du mucus lorsqu'il est insuffisant). Ils sont composés à base d'argile, par exemple.

 

Différentes classes d'anti-acides luttent contre l'acidité excessive de l'estomac :

• les « inhibiteurs de la pompe à protons » et les anti-histaminiques qui diminuent la sécrétion d'acidité ;

• les médicaments qui « absorbent » l'acidité déjà présente.

 

- Les prostaglandines de synthèse jouent un rôle protecteur à tous les niveaux.

 

- Le traitement par deux antibiotiques pour supprimer la présence de la bactérie Helicobacter Pyloriévite les récidives, et permet une meilleure cicatrisation de la muqueuse.

 

Pour plus d'inforamtions, demandez conseil à votre pharmacien

Accessoires

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Devenez Fan !

Devenez Fan

Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 5 % de remise !

Si vous n'êtes pas connecté à Facebook, veuillez, s'il vous plaît, vous connecter d'abord et ensuite rafraichir cette page avant de cliquer sur le bouton j'aime. Sinon, vous n'obtiendrez pas votre bon de réduction.

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute