Sciroppo per la tosse 300ML EUPHON

Sciroppo per la tosse 300ML EUPHON ingrandisci

3400937483315

Euphon SCIROPPO 300ML: trattamento sintomatico di fastidioso tosse non produttiva. Trattamento sintomatico deve essere breve (pochi giorni) e limitato a volte quando si verifica la tosse

L'ordine di questo prodotto è limitata a 1 bottiglia al mese, grazie per la vostra comprensione

maggiori dettagli

Il consiglio del farmacista

Usato per: mod, tosse secca, tosse non produttiva, tosse irritante

In navi stock in 1-2 giorni lavorativi

Costo Stimato di Consegna - Gratuita da 99€*

9,99 € TTC

Questo prodotto è un medicamento.

È necessario verificare la "Jai leggere il manuale di questo farmaco" per aggiungere il prodotto al carrello.

Ce produit est un médicament. Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit.

Aggiungi al carrello

Aggiungi alla lista dei desideri

Sciroppo per la tosse 300ML EUPHON

 

 

Descrizione sciroppo per la tosse EUPHON 300ML

 

Trattamento sintomatico della tosse non produttiva fastidioso


Suggerimenti e opinioni su EUPHON SCIROPPO 300ML Application

 

Tipo paziente: Adulto.
- Dose usuale: 1-2 cucchiai o misure graduali (secchio) a 15 ml per dose ripetuta dopo 6 ore se non è necessario superare le 4 dosi al giorno.

Tipo paziente: bambini sopra i 12 anni.
- Dose abituale: Utilizzare il misurino. I bambini da 40 a 50 kg (da 12 a 15 anni): 1 graduato di misurazione (secchio) a 15 ml o 1 cucchiaio per dose, ripetuto dopo 6 ore, se necessario, di non superare le 4 dosi al giorno

- Per adulti e bambini sopra i 12 anni.

- In assenza di altre assunzione del farmaco portare codeina o altro antitosse centrale, la dose giornaliera di codeina non deve superare i 120 mg negli adulti e 1 mg / kg nei bambini di età compresa tra 40 e 50 kg (circa 12 a 15 anni). Modo di somministrazione: Il trattamento sintomatico deve essere breve (pochi giorni) e limitati i tempi in cui si verifica la tosse

 

Composizione EUPHON SCIROPPO 300ML

 

Sciroppo: Codeine 0.1 g/100 ml, Erysimum, estratto acquoso secco su maltodestrine (1) 0.3 g/100 ml. Eccipienti: acido citrico monoidrato, rosso cocciniglia, aroma naturale di lampone (2), metilparaben, propil paraben, alcool, soluzione di saccarosio, purifiée.Excipient Acqua (s) con effetti noti: alcol, saccarosio. (1) maltodestrine inclusa nella massa di estratto: 90 mg a 120 mg. La quantità di maltodestrina inclusi nella massa di estratto varia secondo il titolo dell'estratto di flavonoidi totali. - 1 cucchiaio o una tazza di misura 15 ml contiene 15 mg di codeina 10,28 g di saccarosio 320 mg di alcool assoluto - 1 misurino da 10 ml contiene 10 mg di codeina 6,85 g di saccarosio 213 mg di alcool assoluto - 1 misurino da 5 ml contiene 5 mg di codeina 3,43 g di saccarosio 107 mg di alcol alcol assoluto: 2,7% v / v (2) Composizione del sapore di lampone naturale: alcoholate, tintura ed estratti concentrati di lampone


Precauzioni per l'uso con EUPHON SCIROPPO 300ML

 

Usare entro 30 giorni dopo l'apertura della bottiglia


Introdurre EUPHON SCIROPPO 300ML

 

Sciroppo 300 ml

VIDAL DE LA FAMILLE

EUPHON sirop

Antitussif opiacé

codéine, érysimum

.Présentations. Composition.Indications.Contre-indications.Attention.Interactions médicamenteuses.Grossesse et allaitement.Mode d'emploi et posologie. Conseils.Effets indésirables.Lexique

PRÉSENTATIONS  (sommaire)

EUPHON : sirop (arôme framboise) ; flacon de 150 ml avec godet doseur de 15 ml.
Remboursé à 30 %. - prix : 1,69 euro(s).

EUPHON : sirop (arôme framboise) ; flacon de 300 ml avec godet doseur de 15 ml.
Remboursé à 30 %. - prix : 3,13 euro(s).

Laboratoire Mayoly-Spindler

COMPOSITION  (sommaire)
 p 15 ml 
Codéine 15 mg 
Érysimum, extrait sec 45 mg 
Saccharose 10,28 g 
Alcool 320 mg 

INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament antitussif contient un dérivé opiacé (la codéine) et un extrait de plante. La codéine bloque le réflexe de la toux en agissant directement sur le cerveau.
Il est utilisé dans le traitement symptomatique des toux sèches.
CONTRE-INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
ATTENTION  (sommaire)
Ce médicament n'est pas adapté au traitement de la toux grasse, qui est un mécanisme de défense normal de l'organisme permettant l'évacuation des mucosités présentes dans les bronches.
La toux est un symptôme qui peut révéler de nombreuses maladies : consultez votre médecin si elle persiste plus de quelques jours.
La codéine est transformée partiellement en morphine par une enzyme dans le foie. Chez certaines personnes (environ 7 % de la population blanche), cette enzyme est absente avec pour conséquence un moindre effet de la codéine. Chez d'autres (1 à 6 % des Européens, 29 % des Africains), l'activité de cette enzyme est augmentée avec pour conséquence un risque accru d'effets indésirables respiratoires graves. Si vous constatez des effets indésirables gênants (confusion mentale, difficulté à respirer), parlez-en rapidement à votre médecin.
La prise prolongée à forte dose de codéine expose à un risque de dépendance.
Des précautions sont nécessaires en cas d'hypertension intracrânienne qui pourrait être aggravée.
Ce sirop contient du sucre (saccharose) en quantité notable.
Évitez la prise de boissons alcoolisées pendant le traitement.
Ce médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.
INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES  (sommaire)
Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un médicament sédatif (tranquillisants, somnifères, certains médicaments contre la douleur contenant des opiacés, antidépresseurs, neuroleptiques...).
De plus, de nombreux médicaments antitussifs ou antalgiques contiennent de la codéine. Leur prise conjointe expose à un risque de surdosage et à une augmentation des effets indésirables.
GROSSESSE et ALLAITEMENT (sommaire)
Grossesse :
L'utilisation de la codéine et de ses dérivés (codéthyline, pholcodine) ne doit être envisagée chez la femme enceinte qu'en cas de nécessité, en effet :
  • une insuffisance respiratoire peut survenir chez le nouveau-né d'une mère traitée par des doses élevées, même si le traitement est ponctuel mais précède de peu l'accouchement ;
  • un syndrome de sevrage, à l'inverse, peut concerner des nouveau-nés si leur mère reçoit un traitement régulier, même à faible dose.
Il est donc important de signaler à l'obstétricien la prise éventuelle de codéine ou d'un de ses dérivés, afin que ces risques puissent être prévenus par une surveillance et un éventuel traitement adapté.

Allaitement :
Le passage de la codéine dans le lait maternel est faible aux doses usuelles, mais des effets toxiques pour le nourrisson ont été observés dans de très rares cas. En conséquence, ce médicament est contre-indiqué pendant l'allaitement.
MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  (sommaire)
Ce médicament est pris de préférence au moment où survient la toux, en respectant un intervalle de 6 heures entre les prises.

Posologie usuelle:

  • Adulte : 1 à 2 godets gradués à 15 ml de sirop, 1 à 4 fois par jour. En cas d'insuffisance hépatique et chez la personne âgée, la posologie initiale est généralement réduite de moitié.
  • Enfant de 40 à 50 kg (de plus de 12 ans) : 1 godet gradué à 15 ml de sirop, 1 à 4 fois par jour
CONSEILS (sommaire)
Une toux nocturne aggravée par ce médicament peut être une toux allergique : demandez conseil à votre médecin.
La cigarette est irritante pour les bronches et entretient la toux : évitez de fumer ou d'être exposé à la fumée des autres.
Des mesures simples permettent de calmer les toux sèches : boissons chaudes et humidification de l'air ambiant en cas d'atmosphère sèche.
Ne conservez pas le sirop plus de 30 jours après ouverture du flacon.
EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES  (sommaire)
Constipation, somnolence, nausées, vomissements, sensation de vertige et, plus rarement, bronchospasme, réaction allergique cutanée, ralentissement de la respiration. Ces effets indésirables sont ceux de la famille des opiacés ; ils sont généralement modérés aux doses recommandées.


LEXIQUE  (sommaire)


alcool
Nom général désignant une famille de substances qui ont la propriété de pouvoir être mélangées à l'eau et aux corps gras. L'alcool le plus courant est l'alcool éthylique (éthanol), mais il existe de nombreux autres alcools : méthanol, butanol, etc. Le degré d'une solution alcoolique correspond au volume d'alcool pur présent dans 100 ml de solution, en sachant que 1 verre ballon de vin ou 1 demi de bière (25 cl) contiennent environ 8 g d'alcool.
Lorsque l'alcool est utilisé comme antiseptique, un dénaturant d'odeur désagréable lui est souvent ajouté pour éviter qu'il soit bu. Contrairement à une croyance répandue, l'alcool à 70o (ou même à 60o) est un meilleur antiseptique que l'alcool à 90o.


antalgiques
Médicament qui agit contre la douleur. Les antalgiques agissent soit directement sur les centres de la douleur situés dans le cerveau, soit en bloquant la transmission de la douleur au cerveau.
Synonyme : analgésique.


antidépresseurs
Médicament qui agit contre la dépression. Certains antidépresseurs sont également utilisés pour combattre les troubles obsessionnels compulsifs, l'anxiété généralisée, certaines douleurs rebelles, l'énurésie, etc.
En fonction de leur mode d'action et de leurs effets indésirables, les antidépresseurs sont divisés en différentes familles : les antidépresseurs imipraminiques, les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, les IMAO (sélectifs ou non sélectifs). Enfin, d'autres antidépresseurs n'appartiennent à aucune de ces familles, car ils possèdent des propriétés originales.
Le mode d'action des antidépresseurs comporte deux aspects principaux : le soulagement de la souffrance morale et la lutte contre l'inhibition qui enlève toute volonté d'action au déprimé. Il arrive qu'un décalage survienne entre ces deux effets : la souffrance morale peut persister, alors que la capacité d'action réapparaît. Pendant cette courte période, le risque suicidaire présent chez certains déprimés peut être accru. Le médecin en tient compte dans sa prescription (association éventuelle à un tranquillisant) et celle-ci doit être impérativement respectée.


antitussifs
Médicament qui lutte contre la toux. Les antitussifs les plus puissants contiennent de la codéine ou de la codéthyline.


asthme
Maladie caractérisée par une difficulté à respirer, se traduisant souvent par des sifflements. L'asthme, permanent ou survenant par crise, est dû à un rétrécissement et à une inflammation des bronches.


bronchospasme
Contraction anormale des bronches entraînant une respiration difficile et souvent sifflante. Le bronchospasme est l'un des facteurs responsables de l'asthme.


codéine
Substance extraite du pavot (opium), utilisée pour ses propriétés sédatives sur le système nerveux central, notamment :
  • sur les centres nerveux de la toux (action antitussive),
  • sur les centres nerveux de la douleur (action antalgique).
Cette action sédative globale est malheureusement à l'origine d'une somnolence gênante, quand la codéine est prise à forte dose.
Par ailleurs, la parenté chimique avec la morphine expose à un risque de dépendance en cas de traitement prolongé à forte dose. La codéine reste néanmoins l'antitussif le plus efficace et un antalgique puissant, notamment en association avec le paracétamol.


dépendance
Besoin psychique ou physique entraîné par la prise de certaines substances naturelles ou médicamenteuses. Cet état peut s'accompagner, à l'arrêt des prises, de symptômes variés, regroupés sous le terme de syndrome de sevrage.


enzymes
Substance capable d'activer une réaction chimique spécifique.


hypertension intracrânienne
Excès de pression à l'intérieur de la boîte crânienne, dû à un hématome, un œdème, ou une tumeur du cerveau. Cette affection rare est diagnostiquée par un examen ophtalmologique du fond de l'œil. La douleur de l'hypertension intracrânienne, intense, permanente et durable, ne doit pas être confondue avec un banal mal de tête ou une migraine, qui cèdent généralement en quelques heures ou jours.


insuffisance hépatique
Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).


insuffisance respiratoire
Incapacité des poumons à oxygéner correctement le sang et à éliminer le gaz carbonique en excès.


métabolisme
Ensemble des actions de transformation qu'effectue l'organisme, aboutissant à la création d'énergie ou à l'élaboration de substances diverses. On distingue l'anabolisme (métabolisme de fabrication) du catabolisme (métabolisme de dégradation).


neuroleptiques
Famille de médicaments utilisés dans le traitement de certains troubles nerveux ou de symptômes divers : troubles digestifs, troubles de la ménopause, etc.


opiacé
Famille chimique qui englobe l'opium et ses dérivés. Outre les drogues telles que l'opium ou l'héroïne, la famille des opiacés comporte la morphine (antalgique puissant), la codéine (antitussif et antalgique) et de nombreuses autres substances.


posologie
Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.


réaction allergique
Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.


sédatifs
  • Qui apaise, qui calme.
  • Médicament appartenant à différentes familles : anxiolytiques, hypnotiques, antalgiques, antitussifs, antiépileptiques, neuroleptiques, etc. mais aussi antidépresseurs, antihistaminiques H1, antihypertenseurs. Un sédatif peut être responsable de somnolence et augmenter les effets de l'alcool.


sucre
Terme général désignant différentes substances dont la plus répandue est le saccharose. D'autres sucres peuvent être contenus dans les médicaments : glucose, fructose, lactose, etc. Le glucose est le sucre utilisé par l'organisme ; il est le seul à circuler en quantité notable dans le sang.
Les édulcorants (faux sucre) sont autorisés chez les diabétiques ou les personnes suivant un régime, et sont très peu caloriques.


surdosage
La prise en quantité excessive d'un médicament expose à une augmentation de l'intensité des effets indésirables, voire à l'apparition d'effets indésirables particuliers.
Ce surdosage peut résulter d'une intoxication accidentelle, ou volontaire dans un but de suicide : il convient alors de consulter le centre antipoison de votre région (liste en annexe de l'ouvrage). Mais le plus souvent, le surdosage est la conséquence d'une erreur dans la compréhension de l'ordonnance, ou de la recherche d'une augmentation de l'efficacité par un dépassement de la posologie préconisée. Enfin, une automédication intempestive peut conduire à l'absorption en quantité excessive d'une même substance contenue dans des médicaments différents. Certains médicaments exposent plus particulièrement à ce risque, car ils sont considérés (à tort) comme anodins : vitamines A et D, aspirine, etc. L'arrêt ou la diminution des prises médicamenteuses permettent de faire disparaître les troubles liés à un surdosage.


symptôme
Trouble ressenti par une personne atteinte d'une maladie. Un même symptôme peut traduire des maladies différentes et une même maladie ne donne pas forcément les mêmes symptômes chez tous les malades.


syndrome de sevrage
Réaction due à la privation brutale d'une substance (médicament, toxique, alcool, etc.) à laquelle l'organisme a été habitué. Certains médicaments pris pendant la grossesse peuvent provoquer cette réaction chez le nouveau-né. Une forme particulière de syndrome de sevrage est le manque ressenti par les toxicomanes lorsqu'ils sont privés de drogue.


traitement symptomatique
Traitement qui supprime ou atténue les symptômes d'une maladie sans s'attaquer à sa cause.

Cliquez ici pour retrouver la notice de ce médicament sur le site de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Pharmacovigilance : Déclarer un ou des effet(s) indésirable(s) lié(s) à l'utilisation d'un médicament

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 08/02/2016

Dénomination du médicament

EUPHON, sirop

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours prendre ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin, ou votre pharmacien.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

· Si vous ressentez l’un des effets indésirables, parlez-en à votre médecin, ou votre pharmacien. Ceci s’applique à tout effet indésirable qu’il soit mentionné ou non dans cette notice. Voir rubrique 4.

· Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE EUPHON, sirop ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE EUPHON, sirop ?

3. COMMENT PRENDRE EUPHON, sirop ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER EUPHON, sirop ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE EUPHON, sirop ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique

Classe pharmacothérapeutique : Antitussif. Code ATC R05D

Indications thérapeutiques

Ce médicament contient un antitussif (la codéine).

Ce médicament est préconisé pour calmer les toux sèches et les toux d'irritation chez l'adulte et l'enfant de plus de 12 ans.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE EUPHON, sirop ?

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

Ne prenez jamais EUPHON

· si vous êtes allergique (hypersensible) aux substances actives ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6

· insuffisance respiratoire

· toux de l’asthmatique

· enfants âgés de moins de 12 ans

· si vous savez que votre organisme métabolise très rapidement la codéine en morphine

· si vous allaitez

En raison de la présence de codéine, EUPHON, sirop n’est pas recommandé chez les adolescents de plus de 12 ans dont la fonction respiratoire est altérée.

Ce médicament NE DOIT GENERALEMENT PAS ETRE UTILISE en association avec l'alcool.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Mises en garde et précautions d’emploi

ATTENTION ! Le titre alcoolique de ce sirop est de 2,7 ° (2,7% (V/V)) soit 320 mg d'alcool (éthanol) pour une cuillère à soupe de sirop (15 ml) ou un godet à 15 ml, 213 mg pour un godet à 10 ml.

L'utilisation de ce médicament est dangereuse pour les sujets alcooliques et doit être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants et les groupes à haut risque tels que les insuffisants hépatiques ou les épileptiques. Demandez conseil à votre médecin avant de prendre ce médicament

En raison de la présence de rouge cochenille A, ce médicament peut provoquer des réactions allergiques, voire de l'asthme, en particulier chez les personnes allergiques à l'aspirine.

Ne pas traiter par ce médicament une toux grasse. Dans ce cas la toux est un moyen de défense naturelle nécessaire à l'évacuation des sécrétions bronchiques.

Si les symptômes persistent ou si la toux devient grasse ou s'accompagne d'encombrement bronchique, d'expectoration (rejet en crachant des sécrétions bronchiques), de fièvre, demandez l'avis de votre médecin.

En cas de maladie chronique (au long court) des bronches et des poumons s'accompagnant d'expectoration, un avis médical est indispensable.

La codéine est transformée en morphine par une enzyme dans le foie. La morphine est la substance qui produit les effets de la codéine. Certaines personnes possèdent des variantes de cette enzyme, ce qui peut avoir un impact différent selon les personnes. Ainsi chez certaines d’entre elles, la codéine n'est que très peu ou pas du tout transformée en morphine par l'organisme. La codéine administrée n’aura alors pas d'effet sur leur toux. D’autres personnes sont plus susceptibles de ressentir des effets indésirables graves, car une très grande quantité de morphine est produite. Si vous remarquez l’un quelconque des effets indésirables suivants, vous devez arrêter de prendre ce médicament et consulter immédiatement un médecin : respiration lente ou superficielle, confusion mentale, somnolence, pupilles contractées, nausées ou vomissements, constipation, perte d’appétit.

Précautions d'emploi

En cas d’insuffisance hépatique (maladie grave du foie) ou de maladie chronique du foie, DEMANDEZ L'AVIS DE VOTRE MEDECIN (voir rubrique 3. ci-dessous).

La prise de boissons alcoolisées est déconseillée durant ce traitement.

Ne pas associer à un médicament fluidifiant des sécrétions bronchiques (expectorant, mucolytique).

Chez le diabétique : tenir compte de la teneur en sucre (saccharose) : 10,28 g par cuillère à soupe.

Interactions avec d'autres médicaments

Autres médicaments et EUPHON, sirop

AFIN D'EVITER D'EVENTUELLES INTERACTIONS ENTRE PLUSIEURS MEDICAMENTS, IL FAUT SIGNALER SYSTEMATIQUEMENT TOUT AUTRE TRAITEMENT EN COURS A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN.

Ce médicament contient un antitussif, la codéine. D'autres médicaments en contiennent ou contiennent un autre antitussif. Ne les associez pas, afin de ne pas dépasser les posologies maximales conseillées (voir Posologie et Mode d'administration).

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

Interactions avec les aliments et les boissons

EUPHON, sirop avec des aliments, boissons et de l’alcool

Non modifié

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

Grossesse

Il est possible de prendre ce médicament pendant votre grossesse, à condition que cela soit pendant un temps bref (quelques jours) et aux doses recommandées.

Cependant, en fin de grossesse, la prise abusive de ce médicament peut entraîner un effet néfaste chez le nouveau-né.

Par conséquent, il convient de toujours demander l'avis de votre médecin avant de prendre ce médicament et de ne jamais dépasser la dose préconisée.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement

Ne prenez pas EUPHON, sirop tant que vous allaitez. La codéine et la morphine passent dans le lait maternel.

De trop fortes doses de codéine administrées chez les femmes qui allaitent peuvent entraîner des pauses respiratoires ou des baisses du tonus du nourrisson. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sportifs

Attention, cette spécialité contient une substance pouvant induire une réaction positive lors des contrôles antidopage.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

L'attention est appelée notamment chez les conducteurs de véhicules (automobiles, deux roues) et les utilisateurs de machines sur les possibilités de somnolence attachées à l'usage de ce médicament.

Ce phénomène s'atténue après plusieurs prises; il peut être préférable de commencer ce traitement le soir.

Ce phénomène est accentué par la prise de boissons alcoolisées.

Liste des excipients à effet notoire

Liste des excipients à effet notoire: alcool, saccharose, rouge cochenille A (E124), parahydroxybenzoate de méthyle (E218)et parahydroxybenzoate de méthyle de propyle (E216).

3. COMMENT PRENDRE EUPHON, sirop ?

Instructions pour un bon usage

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie

RESERVE A L'ADULTE ET L'ENFANT DE PLUS DE 12 ANS (et pesant plus de 40 kg).

Voie orale

En l'absence d'efficacité, ne pas augmenter les doses au-delà de ce qui est préconisé, ne pas prendre conjointement un autre antitussif, mais consulter votre médecin.

La posologie recommandée est :

· Adulte et adolescent de plus de 15 ans (et pesant plus de 50 kg) : 1 à 2 cuillères à soupe (15 ml) ou 1 à 2 mesures graduées de 15 ml du godet-doseur de sirop par prise à renouveler au bout de 6 heures en cas de besoin sans dépasser 4 prises par jour.

Chez les sujets âgés, les doses seront diminuées de moitié. Demandez l’avis de votre médecin.

· Enfant de plus de 12 à 15 ans (et pesant environ 40 à 50 kg de poids corporel) : utiliser le godet doseur gradué fourni dans la boite : 1 mesure graduée (godet) à 10 ml à renouveler au bout de 6 heures en cas de besoin, sans dépasser 4 prises par jour.

Cas particulier

En cas d'insuffisance hépatique (maladie grave du foie) : les doses de codéine, en début de traitement seront diminuées de moitié. Consultez votre médecin avant de prendre ce médicament.

Fréquence d'administration

Les prises doivent être espacées de 6 heures au minimum.

Ce médicament n'est à administrer qu'aux horaires où survient la toux. Par exemple pour une toux ne survenant que le soir, une prise unique peut suffire.

Durée du traitement

Le traitement doit être court (quelques jours) et limité aux moments où survient la toux.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez pris plus de EUPHON, sirop que vous n'auriez dû: demandez l'avis de votre médecin.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez de prendre EUPHON, sirop: reprendre le traitement conformément à la prescription.

Risque de syndrome de sevrage

Effets pouvant apparaître lorsque le traitement par EUPHON, sirop est arrêté: aucun en dehors de la réapparition des troubles ayant motivé la prescription.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

· constipation,

· somnolence,

· vertiges,

· nausées, vomissements,

· gêne respiratoire,

· réactions cutanées allergiques.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, qu'il soit mentionné ou non dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER EUPHON, sirop ?

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser EUPHON, sirop après la date de péremption mentionnée sur la boîte.

Conditions de conservation

Le flacon doit être utilisé dans les 30 jours après ouverture.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient EUPHON, sirop ?

Les substances actives sont:

Codéine ........................................................................................................................................... 0,100 g

Extrait sec aqueux sur maltodextrine d'érysimum officinale (maltodextrine incluse dans la masse d'extrait: 0,090 à 0,120 g) ....................................................................................................................................................... 0,300 g

Pour 100 ml de sirop

Les autres composants sont: acide citrique monohydraté, rouge cochenille A (E124), arôme naturel framboise (alcoolat, alcoolature et extraits concentrés de framboise), parahydroxybenzoate de méthyle (E218), parahydroxybenzoate de propyle (E216), alcool, solution de saccharose, eau purifiée.

Titre alcoolique: 2,7 % V/V.

1 cuillère à soupe ou le godet gradué à 15 ml contient:

· 15 mg de codéine

· 10,28 g de saccharose

· 320 mg d'alcool absolu

1 godet gradué à 10 ml contient:

· 10 mg de codéine

· 6,85 g de saccharose

· 213 mg d'alcool absolu

1 godet gradué à 5 ml contient:

· 5 mg de codéine

· 3,43 g de saccharose

· 107 mg d'alcool absolu

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que EUPHON, sirop et contenu de l'emballage extérieur ?

Ce médicament se présente sous la forme d'un sirop.

Flacon de 150 ml ou de 300 ml avec godet.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

Laboratoires MAYOLY SPINDLER SA

6, avenue de l'Europe

BP 51

78401 Chatou Cedex

Exploitant

LABORATOIRES MAYOLY SPINDLER

6, avenue de l'Europe

BP 51

78401 CHATOU CEDEX

Fabricant

LABORATOIRES MAYOLY SPINDLER

6, avenue de l'Europe

BP 51

78401 CHATOU CEDEX

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

Date d’approbation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’Afssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Sans objet.

Autres

Sans objet.

Partenza veloce!

Acquisto veloce

Risparmiare tempo utilizzando il modulo d'ordine rapido. Con pochi click, si può facilmente ordinare i tuoi riferimenti preferiti.

Formulaire de commande rapide

Diventa Fan!

Diventa Fan

Diventa fan della nostra pagina su Facebook e ottenere 5 % sconto!

Se non sei connesso a Facebook, per favore, per favore, effettua il login ed allora rinfreschi questa pagina prima di fare clic sul pulsante che mi piace. In caso contrario, non sarà possibile ottenere il voucher.

Vantaggi Cura e Natura La nostra qualità e la sicurezza garantita
farmacisti
esperti
dati
criptato
pagamento
sicuro
pacco
seguire
A vostra
ascolto