INIPEPSIA 20mg 14 PANTOPRAZO LE

INIPEPSIA 20mg 14 PANTOPRAZO LE ingrandisci

3400922394268

INIPEPSIA 20mg 14 PANTOPRAZO LE indicato nel trattamento a breve termine della malattia da reflusso gastroesofageo (ad esempio bruciore di stomaco, rigurgito acido) negli ladulte.

maggiori dettagli

Il consiglio del farmacista

Partner con: PILEJE LACTIBIANE H-PY mucosa gastrointestinale 42 CAPSULE, PILEJE CALCIO MAGNESIO POTASSIO MINERALE Enabiane 28 BASTONI, BORSE GAVISCONELL MINT 10ML 12 bustine, NeoBianacid Acidità reflusso e ABOCA

In navi stock in 1-2 giorni lavorativi

Costo Stimato di Consegna - Gratuita da 99€*

6,90 € TTC

Questo prodotto è un medicamento.

È necessario verificare la "Jai leggere il manuale di questo farmaco" per aggiungere il prodotto al carrello.

Ce produit est un médicament. Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit.

Aggiungi al carrello

Aggiungi alla lista dei desideri

INIPEPSIA 20mg 14 PANTOPRAZO LE

 

Per le avvertenze, le precauzioni e le contro-indicazioni, si prega di consultare le istruzioni.

 

Descrizione INIPEPSIA 20mg 14 PANTOPRAZO LE

 

INIPEPSIA indicato nel trattamento a breve termine della malattia da reflusso gastroesofageo (ad esempio pirosi, rigurgito acido) negli ladulte.

 

Suggerimenti e opinioni su INIPEPSIA 20MG COMPRESSE 14 Applicazione

 

La dose raccomandata è di 20 mg di pantoprazolo (una compressa) al giorno.

Assunzione di compresse per 2 o 3 giorni consecutivi può essere necessario per ottenere un miglioramento dei sintomi. Una volta che i sintomi scomparsi, il trattamento deve essere interrotto.

La durata del trattamento non deve superare le 4 settimane senza consultare un medico.

Se i sintomi persistono dopo 2 settimane di trattamento continuo, il paziente deve consultare un medico.

 

Composizione INIPEPSIA 20MG COMPRESSE 14

 

Pantoprazole.................................................................................................................................. 20.00 mg

Forma di sesquidrato pantoprazolo sodico ............................................ ............................... 22.56 mg

 

Precauzioni per l'uso con INIPEPSIA 20MG COMPRESSE 14

 

Non deve essere somministrato con latazanavir

 

Introdurre INIPEPSIA 20MG COMPRESSE 14

 

Scatola di 14 compresse

 

Avvertenze sulle droghe


Attenzione, il farmaco non è un prodotto come un altro. Leggere il foglietto illustrativo prima di ordinare. Non lasciare i farmaci lontano dalla portata dei bambini. Se i sintomi persistono, chiedere il parere del proprio medico o al farmacista. Attenzione alla incompatibilità sui prodotti nel tuo.

Dì ai tuoi trattamenti online farmacista in corso per individuare eventuali incompatibilità. Il modulo di checkout contiene un campo messaggio personalizzato previsto per questo scopo.

Clicca qui per trovare il record del farmaco presso il sito della National Security Agency dei medicinali e prodotti sanitari.

Farmacovigilanza : Rapporto o un evento avverso correlato (s) (s) (s) l'uso di un farmaco

VIDAL DE LA FAMILLE

INIPEPSIA

Antisécrétoire gastrique

pantoprazole

.Présentations. Composition.Indications.Attention.Interactions médicamenteuses.Grossesse et allaitement.Mode d'emploi et posologie. Conseils.Effets indésirables.Lexique

PRÉSENTATIONS  (sommaire)

INIPEPSIA : comprimé gastrorésistant (jaune) ; boîte de 7.
-

INIPEPSIAL : comprimé gastrorésistant (jaune) ; boîte de 14.
-

Laboratoire Mayoly-Spindler

COMPOSITION  (sommaire)
 p cp 
Pantoprazole 20 mg 

INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament appartient à la famille des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Il diminue la sécrétion des acides gastriques et permet ainsi de combattre les douleurs dues au reflux du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage. Il agit de façon prolongée, mais retardée : la baisse de l'acidité de l'estomac demande un délai de quelques jours.
Il est utilisé dans le traitement de courte durée des symptômes du reflux gastro-œsophagien (brûlures d'estomac, régurgitations...).
ATTENTION  (sommaire)
L'effet des inhibiteurs de la pompe à protons n'est pas immédiat. 2 ou 3 jours de traitement peuvent être nécessaires pour observer une diminution des douleurs. Ce médicament peut ne pas convenir si les brûlures d'estomac sont trop espacées (moins de 2 fois par semaine). Demandez conseil à votre pharmacien.
Il est préférable de consulter un médecin dans les situations suivantes :
  • troubles de la digestion apparaissant pour la première fois, ou si les troubles ont changé récemment ;
  • troubles associés à une perte de poids ;
  • difficulté à avaler ou gêne abdominale persistante.
Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique.
Les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien doivent éviter d'utiliser des médicaments contenant de l'aspirine ou des AINS qui augmentent l'acidité de l'estomac. Le paracétamol est en revanche sans danger pour traiter les douleurs ou la fièvre.
Conducteur : ce médicament peut provoquer parfois des étourdissements et des troubles de la vue.
INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES  (sommaire)
Ce médicament ne doit pas être associé aux médicaments contenant de l'atazanavir (REYATAZ).
GROSSESSE et ALLAITEMENT (sommaire)
Grossesse :
Aucun effet néfaste pour l'enfant à naître n'a été établi avec ce médicament. Néanmoins, par précaution, son usage pendant la grossesse est réservé aux situations pour lesquelles il n'existe pas d'alternative thérapeutique.

Allaitement :
Les données actuellement disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel : son usage est déconseillé pendant l'allaitement.
MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  (sommaire)
Ce médicament est pris avant un repas, de préférence à la même heure chaque jour. Il doit être avalé avec un verre d'eau, sans être croqué ni écrasé.

Posologie usuelle:

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 comprimé par jour.
Le traitement ne doit pas dépasser 4 semaines sans avis médical. En cas de persistance des symptômes après 2 semaines de traitement ou de récidive à l'arrêt du traitement, des examens peuvent être nécessaires.

CONSEILS (sommaire)
Le traitement médicamenteux du reflux gastro-œsophagien ne se conçoit que lorsque les mesures simples suivantes n'ont pas permis de faire disparaître les symptômes :
  • ne pas s'allonger dans les deux heures qui suivent un repas ;
  • ne pas se pencher en avant (plier les genoux pour ramasser les objets) ;
  • ne pas porter de vêtements qui compriment l'abdomen (gaine...) ;
  • surélever la tête du lit de 5 à 10 cm en plaçant des cales sous les pieds ou un oreiller épais sous le matelas ;
  • éviter les boissons gazeuses, préférer les aliments faciles à digérer.
Ces conseils visent à empêcher le contenu acide de l'estomac de refluer dans l'œsophage pendant la digestion.
Si vous êtes fumeur, la poursuite du tabagisme est un frein important au traitement ; la nicotine augmente l'acidité gastrique et réduit l'efficacité du muscle qui ferme la jonction entre l'œsophage et l'estomac.
EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES  (sommaire)
Fréquemment : maux de tête, diarrhée ou constipation, gêne abdominale.
Rarement : nausées, vomissements, douleurs articulaires, vertiges, vision floue, dépression, hallucinations, confusion des idées, démangeaisons, éruption cutanée.
Très rarement : bouche sèche, réaction allergique, gynécomastie, augmentation des transaminases ou des triglycérides, douleurs musculaires, œdème, baisse des globules blancs ou des plaquettes dans le sang, hépatite.


LEXIQUE  (sommaire)


AINS
Abréviation d'anti-inflammatoire non stéroïdien. Famille de médicaments anti-inflammatoires qui ne sont pas dérivés de la cortisone (stéroïdes), et dont le plus connu est l'aspirine.


diarrhée
Le sens médical strict de diarrhée est « émission de selles trop fréquentes et trop abondantes ». En fait, le sens commun assimile la diarrhée à la notion de selles liquides et fréquentes. Normalement, les selles sont pâteuses, mais l'émission de selles liquides ou à peine formées, sans douleur ou trouble particulier associé, n'est pas pathologique. On peut parler de diarrhée lorsque les émissions de selles liquides se répètent dans la journée, et que les besoins sont impérieux ou douloureux.
Beaucoup de médicaments peuvent accélérer le transit intestinal et rendre les selles plus liquides, sans que cet effet indésirable soit réellement préoccupant.
Les antibiotiques peuvent altérer la flore digestive, indispensable à la digestion, et provoquer des diarrhées plus ou moins gênantes mais bénignes. L'effet apparaît immédiatement ou après quelques jours de traitement. Une forme de diarrhée grave et exceptionnelle, la colite pseudomembraneuse, peut être observée après un traitement antibiotique ; cette affection se traduit par l'émission de glaires et de fausses membranes (ressemblant à des lambeaux de peau) associées à des douleurs abdominales ; une constipation peut remplacer la diarrhée initiale. La colite pseudomembraneuse peut survenir plusieurs jours après l'arrêt du traitement antibiotique et nécessite un avis médical urgent.


éruption cutanée
Apparition de boutons ou de plaques sur la peau. Ces lésions peuvent être dues à un aliment, à un médicament, et traduire une allergie ou un effet toxique. De nombreux virus peuvent également provoquer des éruptions de boutons : celles de la rubéole, de la roséole et de la rougeole sont les plus connues.


gastrorésistant
Qualifie certains comprimés ou gélules dans lesquels la substance active est protégée de l'acidité de l'estomac.


globules blancs
Cellule présente dans le sang. Il en existe différents types : les polynucléaires neutrophiles, qui augmentent lors des infections ; les polynucléaires éosinophiles, dont le nombre est élevé chez les personnes allergiques ou en cas de parasitose ; les polynucléaires basophiles ; les lymphocytes et monocytes, dont le nombre s'élève en cas d'infection virale ou d'atteinte de la moelle osseuse.


gynécomastie
Augmentation du volume des seins chez l'homme, congénitale ou due à une maladie, à une tumeur ou à la prise de certains médicaments.


hépatite
Inflammation du foie. Elle peut être due à un médicament, à un virus, à l'alcool ou à une autre cause.
Les hépatites virales guérissent généralement sans traitement. Contrairement aux hépatites A et E presque toujours bénignes, les hépatites B et C peuvent devenir chroniques : le virus persiste dans l'organisme du malade qui reste contagieux mais ne souffre pas obligatoirement de troubles hépatiques. L'hépatite chronique est dite active lorsque le virus continue à détruire les cellules du foie, destruction traduite par l'augmentation des transaminases dans le sang.


insuffisance hépatique
Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).


plaquettes
Petites cellules présentes dans le sang : elles participent à la formation des caillots.


réaction allergique
Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.


reflux gastro-œsophagien
Remontée du suc gastrique dans l'œsophage et dans l'arrière-gorge, favorisée par la position allongée après les repas, par le fait de se pencher en avant, par le port de vêtements qui compriment l'abdomen. Ce reflux est parfois dû à une hernie hiatale.


symptômes
Trouble ressenti par une personne atteinte d'une maladie. Un même symptôme peut traduire des maladies différentes et une même maladie ne donne pas forcément les mêmes symptômes chez tous les malades.


transaminases
Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.


triglycérides
Graisses circulant dans le sang. Elles proviennent essentiellement de l'assimilation des corps gras, des sucres et de l'alcool.


vertiges
Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).

Cliquez ici pour retrouver la notice de ce médicament sur le site de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Pharmacovigilance : Déclarer un ou des effet(s) indésirable(s) lié(s) à l'utilisation d'un médicament

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 30/04/2013

Dénomination du médicament

INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant

Pantoprazole sodique sesquihydraté

Encadré

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement.

Si vous avez d’autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

· Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Si vous avez besoin de plus d’informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien.

· Si les symptômes s’aggravent ou persistent après 14 jours, consultez un médecin.

· Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si vous ressentez un des effets mentionnés comme étant grave, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ?

3. COMMENT PRENDRE INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES.

1. QU’EST-CE QUE INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique

INIPEPSIA contient une substance active, le pantoprazole, qui réduit la quantité d’acide produite dans l’estomac en bloquant la « pompe à protons ».

Indications thérapeutiques

INIPEPSIA est utilisé pour le traitement à court terme des symptômes du reflux gastro-oesophagien (par exemple brûlures d’estomac, régurgitation acide) chez l’adulte.

Le reflux gastro-oesophagien est la remontée d’acide de l’estomac dans l'oesophage, qui peut devenir inflammatoire et douloureux. Cette situation peut provoquer des symptômes tels une sensation de brûlure dans la poitrine remontant jusqu’à la gorge (pyrosis) et un goût aigre dans la bouche (régurgitation acide).

Le reflux acide et les brûlures d’estomac peuvent disparaître après un jour de traitement par INIPEPSIA. Toutefois ce médicament n'est pas destiné à apporter un soulagement immédiat. Il peut s’avérer nécessaire de poursuivre le traitement pendant 2 ou 3 jours consécutifs pour l'amélioration des symptômes.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ?

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

Ne prenez jamais INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant

- Si vous êtes allergique (hypersensible) au pantoprazole ou à tout autre composant de INIPEPSIA (voir rubrique 6 « Que contient INIPEPSIA»)

- si vous prenez un médicament contenant de l’atazanavir (destiné au traitement de l’infection par le VIH)

- si vous avez moins de 18 ans

- si vous êtes enceinte ou allaitez.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant

Consultez votre médecin si :

- vous avez pris en continu un traitement pour brûlures d’estomac ou indigestion pendant 4 semaines ou plus ;

- vous avez plus de 55 ans et prenez quotidiennement un médicament pour l’indigestion délivré sans ordonnance ;

- vous avez plus de 55 ans et avez des symptômes apparaissant pour la première fois ou s’étant modifiés récemment ;

- vous avez des antécédents d’ulcère gastrique ou subi une opération de l’estomac ;

- vous avez des troubles du foie ou une jaunisse (ictère, jaunissement de la peau ou des yeux) ;

- vous consultez régulièrement votre médecin en raison de troubles ou d’une maladie graves ;

- vous devez faire une endoscopie ou un test respiratoire à l’urée.

Consultez immédiatement votre médecin avant ou après avoir pris INIPEPSIA si vous notez l'un des symptômes suivants, qui pourrait être un signe d’une autre maladie plus grave :

- perte de poids non intentionnelle (non liée à un régime alimentaire ou à un programme d’exercices physiques)

- vomissements, particulièrement si répétés

- vomissements de sang, apparaissant sous l'aspect de grains de café sombres

- sang dans les selles, qui peuvent être noires ou goudronneuses

- difficulté ou douleur à la déglutition

- pâleur et faiblesse (anémie)

- douleur dans la poitrine

- maux d’estomac

- diarrhée sévère et/ou persistante, car la prise de INIPEPSIA a été associée à une légère augmentation des diarrhées infectieuses.

Votre médecin peut décider que vous devez subir des examens complémentaires.

En cas d’analyse de sang, prévenez votre médecin que vous prenez INIPEPSIA.

Les remontées acides et les brûlures d’estomac peuvent disparaître après un jour de traitement par INIPEPSIA. Toutefois ce médicament n'est pas destiné à apporter un soulagement immédiat.

Vous ne devez pas le prendre à titre préventif.

Si vous souffrez de brûlures d’estomac ou d’indigestions répétées et persistantes, un suivi médical régulier est préconisé.

Interactions avec d'autres médicaments

Prise ou utilisation d'autres médicaments

INIPEPSIA peut modifier l’efficacité d’autres médicaments. Consultez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un médicament contenant l’une des substances actives suivantes :

- kétoconazole (utilisé dans le traitement des mycoses) ;

- warfarine et phenprocoumone (utilisé pour réduire la coagulation du sang et à éviter la formation de caillots). Des analyses de sang supplémentaires peuvent être nécessaires ;

- atazanavir (utilisé dans le traitement de l’infection par le VIH). Vous ne devez pas prendre INIPEPSIA si vous prenez de l’atazanavir.

Ne prenez pas INIPEPSIA avec d’autres médicaments limitant le taux d’acidité produit par l’estomac, tels qu’un autre inhibiteur de la pompe à protons (oméprazole, lansoprazole ou rabéprazole) ou un anti-H2 (par exemple ranitidine, famotidine).

Vous pouvez cependant prendre INIPEPSIA avec un anti-acide (par exemple magaldrate, acide alginique, bicarbonate de sodium, hydroxyde d’aluminium, carbonate de magnésium ou association de ces substances) si nécessaire.

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Cela concerne également les préparations d’herboristerie et les médicaments homéopathiques.

Interactions avec les aliments et les boissons

Aliments et boissons

Le comprimé doit être avalé entier avec un peu d’eau avant un repas.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

Ne prenez pas INIPEPSIA si vous êtes enceinte ou pensez l’être ou si vous allaitez.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Si vous ressentez des effets indésirables tels des vertiges ou une vision floue, vous ne devez pas conduire de véhicule ni utiliser de machine.

Liste des excipients à effet notoire

Sans objet.

3. COMMENT PRENDRE INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ?

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Prenez toujours INIPEPSIA exactement comme décrit dans cette notice. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Prenez un comprimé par jour. Ne dépassez pas cette dose recommandée de 20 mg de pantoprazole par jour.

Vous devez prendre ce médicament pendant au moins 2 ou 3 jours consécutifs. Arrêtez de prendre INIPEPSIA quand vous ne ressentez plus aucun symptôme. Les remontées acides et les brûlures d’estomac peuvent disparaître après un seul jour de traitement par INIPEPSIA. Toutefois ce médicament n'est pas destiné à apporter un soulagement immédiat.

Si vos symptômes persistent après 2 semaines de traitement continu, consultez votre médecin.

N’excédez pas 4 semaines de traitement sans avis médical.

Prenez le comprimé avant un repas à la même heure chaque jour. Avalez le comprimé entier avec un verre d’eau. Ne pas croquer ni écraser le comprimé.

Enfants et adolescents

INIPEPSIA ne doit pas être pris par un enfant ou une personne de moins de 18 ans.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez pris plus de INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant que vous n'auriez dû :

Consultez immédiatement votre médecin ou pharmacien. Si possible, montrez-lui votre médicament et cette notice. Il n'existe aucun symptôme connu de surdosage.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez de prendre INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant :

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose oubliée. Prenez un comprimé le lendemain à l’heure habituelle.

Si vous avez d'autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou votre pharmacien.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments INIPEPSIA peut provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Prévenez immédiatement votre médecin ou joignez le service des urgences de l’hôpital le plus proche si vous ressentez l’un des effets indésirables graves suivants. Arrêtez immédiatement de prendre INIPEPSIA, mais emportez cette notice et/ou les comprimés avec vous.

- Réactions allergiques graves (rares) : Réactions d’hypersensibilité, appelées anaphylactiques, choc anaphylactique et oedème de Quincke. Les symptômes typiques sont les suivants : gonflement du visage, des lèvres, de la bouche, de la langue et/ou de la gorge, pouvant provoquer des difficultés à respirer ou à déglutir, une urticaire, des vertiges sévères avec accélération des battements cardiaques et une transpiration abondante.

- Réactions cutanées graves (fréquence indéterminée) : éruption avec gonflement, peau qui pèle ou formation d’ampoules, lésions ou saignements autour des yeux, du nez, de la bouche ou des parties génitales et détérioration rapide de votre état général ou éruption à la suite d’une exposition au soleil.

- Autres réactions graves (fréquence indéterminée) : jaunissement de la peau et des yeux (dû à une atteinte hépatique sévère) ou troubles rénaux, par exemple douleur en urinant et douleur au bas du dos avec fièvre.

La fréquence des effets indésirables pouvant survenir est définie comme suit :

· Très fréquents : affectent plus d’un utilisateur sur 10

· Fréquents : affectent 1 à 10 utilisateurs sur 100

· Peu fréquents : affectent 1 à 10 utilisateurs sur 1000

· Rares : affectent 1 à 10 utilisateurs sur 10 000

· Très rares : affectent moins d’un utilisateur sur 10 000

· Indéterminée : les informations disponibles ne permettent pas d’évaluer la fréquence.

- Effets indésirables peu fréquents :

Maux de tête, vertiges, diarrhée, nausées, sensation de malaise, vomissements, ballonnement et flatulences (gaz), constipation, bouche sèche, maux de ventre et gêne abdominale, éruption cutanée ou urticaire, démangeaisons, sensation de faiblesse, épuisement ou sensation de malaise général, troubles du sommeil, augmentation du taux des enzymes hépatiques dans le sang.

- Effets indésirables rares :

Trouble ou perte du goût, troubles de la vision, par exemple vision floue, douleurs articulaires, douleurs musculaires, modification du poids, augmentation de la température corporelle, gonflement des extrémités, réactions allergiques, dépression, augmentation du taux de la bilirubine et des substances grasses dans le sang (constatée par une analyse de sang) augmentation de la poitrine chez l’homme, fièvre élevée et diminution importante des granulocytes (constatée par une analyse de sang).

- Effets indésirables très rares :

Désorientation, diminution du nombre des plaquettes sanguines qui peut favoriser la survenue de saignements ou d’hématomes (bleus), réduction du nombre des globules blancs pouvant entraîner des infections plus fréquentes, diminution anormale des globules rouges et des globules blancs ainsi que des plaquettes (constatée par une analyse de sang).

- Fréquence indéterminée :

Hallucinations, confusion (particulièrement chez les patients ayant des antécédents de ces troubles), diminution du taux de sodium dans le sang, diminution du taux de magnésium dans le sang.

Si vous ressentez un des effets mentionnés comme grave ou si vous présentez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ?

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser INIPEPSIA après la date de péremption mentionnée sur la plaquette, la boîte ou le flacon après EXP. La date d’expiration fait référence au dernier jour du mois.

Conditions de conservation

Pas de précautions particulières de conservation.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout-à-l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant ?

La substance active est:

Pantoprazole.................................................................................................................................. 20,00 mg

Sous forme de pantoprazole sodique sesquihydraté........................................................................... 22,56 mg

Pour un comprimé gastro-résistant.

Les autres composants sont:

Noyau : mannitol, carboxyméthylamidon sodique, carbonate de sodium anhydre, copolymère d’acide méthacrylique et de méthacrylate de méthyle, stéarate de calcium.

Enrobage intermédiaire : hypromellose, dioxyde de titane (E171), talc, macrogol, laurilsulfate de sodium, eau purifiée.

Enrobage gastro-résistant : copolymère d’acide méthacrylique et d’acrylate d’éthyle dispersion 30 %, propylène glycol, oxyde de fer jaune (E172), dioxyde de titane (E171), talc, eau purifiée.

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que INIPEPSIA 20 mg, comprimé gastro-résistant et contenu de l'emballage extérieur ?

Ce médicament se présente sous forme de comprimé enrobé, jaune pâle, elliptique, biconvexe.

Boîtes de 7 ou 14 comprimés.

Flacon de 7 ou 14 comprimés.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

LABORATOIRES MAYOLY SPINDLER

6 AVENUE DE L’europe

BP 51

78401 chatou CEDEX

Exploitant

LABORATOIRES MAYOLY SPINDLER

6 AVENUE DE L’europe

BP 51

78401 chatou CEDEX

Fabricant

actavis hf

reykjavikurvegur 76-78

220 hafnarfjordur

islande

OU

ACTAVIS LTD

BLB 016 BULEBEL INDUSTRIAL ESTATE

ZEJTUN ZTN 3000

MALTE

ou

balkanpharma dupnitsa ad

3 samokovsko shosse str.

dupnitsa 2600

bulgarie

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants:

Conformément à la réglementation en vigueur.

Date d’approbation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l'Ansm (France) www.ansm.sante.fr.

Informations réservées aux professionnels de santé

Sans objet.

Autres

CONSEILS D’EDUCATION SANITAIRE

Les recommandations suivantes de modifications du mode de vie et de l’alimentation peuvent également faciliter le soulagement des brûlures d’estomac ou d’autres symptômes dus aux remontées acides.

· Eviter les repas copieux

· Manger lentement

· Cesser de fumer

· Réduire la consommation d’alcool ou de caféine

· Perdre du poids (en cas de surpoids)

· Eviter les vêtements moulants ou une ceinture trop serrée

· Eviter de manger moins de 3 heures avant le coucher

· Surélever la tête du lit (en cas de troubles nocturnes)

· Réduire la consommation d’aliments qui provoquent des brûlures d’estomac, notamment le chocolat, la menthe poivrée, la menthe verte, les aliments gras et frits, les aliments acides, les aliments épicés, les agrumes et leur jus, les tomates.

accessori

Partenza veloce!

Acquisto veloce

Risparmiare tempo utilizzando il modulo d'ordine rapido. Con pochi click, si può facilmente ordinare i tuoi riferimenti preferiti.

Formulaire de commande rapide

Diventa Fan!

Diventa Fan

Diventa fan della nostra pagina su Facebook e ottenere 5 % sconto!

Se non sei connesso a Facebook, per favore, per favore, effettua il login ed allora rinfreschi questa pagina prima di fare clic sul pulsante che mi piace. In caso contrario, non sarà possibile ottenere il voucher.

Vantaggi Cura e Natura La nostra qualità e la sicurezza garantita
farmacisti
esperti
dati
criptato
pagamento
sicuro
pacco
seguire
A vostra
ascolto