IMODIUMDUO COMPRIMES 8

IMODIUMDUO COMPRIMES 8 Agrandir l'image

3400937882019

Les conseils de votre pharmacien

S'associe avec : LACTIBIANE IMEDIA PILEJE 4 STICKS ORODISPERSIBLE

En stock expedié en 1 à 2 jours ouvrés

Voir les Conditions de Livraison - Frais de Port Offerts dès 49€ d'achats *

6,68 € TTC

Ce produit est un médicament.

Vous devez cochez la case "Jai lu la notice de ce médicament" pour ajouter ce produit à votre panier.

Ce produit est un médicament. Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit.

Ajouter au panier

Ajouter à ma liste d'envies

Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi et les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation.

Description

L'Imodium duo est un médicament anti-diarrhéique, c'est un traitement de courte durée des diarrhées aiguës passagères et des douleurs abdominales. Ce traitement est un complément des mesures hygiénodiététiques.

Réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 12 ans

Composition : 

  • Chlorhydrate de lopéramide 2 mg, diméticone 125 mg
  • Excipients : hydrogénophosphate de calcium anhydre, cellulose microcristalline, acésulfame potassique, arôme artificiel de vanille (contenant : propylèneglycol, maltodextrine et alcool benzylique), carboxyméthylamidon sodique (type A) et acide stéarique.

Posologie :

  • Adultes de plus de 18 ans : 2 comprimés la première prise, puis un comprimé après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour et 2 jours de traitement.
  • Adolescents de 12 à 18 ans : 1 comprimé la premièr prise puis un comprimé après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour et  2 jours de traitement.

En cas d'apparition de constipation, l'administration de ce médicament doit être interrompue rapidement.

Contre-indications :

  • Enfant de moins de 12 ans.
  • Allergie connue à l'un des composants
  • Dysenteries aiguës caractérisées par la présence de sang dans les selles ou de fièvre importante.
  • Rectocolite hémorragique aiguë.
  • Colite pseudomembraneuse associée aux antibiotiques à large spectre.
  • Entérocolite bactérienne due à des bactéries invasives tels que salmonella, shigella et campylobacter.

Voie orale

Lire attentivement la notice

Conditionnement : boîte de 8 comprimés

Mises en garde sur les médicaments

Attention, le médicament n'est pas un produit comme les autres. Lire attentivement la notice du médicament avant de le commander. Ne laissez pas les médicaments à la portée des enfants. Si les symptômes persistent, demandez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Attention aux incompatibilités sur vos produits en cours.

Veuillez informer votre pharmacien en ligne des traitements en cours afin d'identifier d'éventuelles incompatibilités. Le formulaire de validation de commande contient un champ de message personnalisé prévu à cet effet.

Cliquez ici pour retrouver la notice de ce médicament sur le site de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Pharmacovigilance: Déclarer un ou des effet(s) indésirable(s) lié(s) à l'utilisation d'un médicament

VIDAL DE LA FAMILLE

IMODIUMDUO

Antidiarrhéique et pansement digestif

lopéramide, siméticone

.Présentations. Composition.Indications.Contre-indications.Attention.Grossesse et allaitement.Mode d'emploi et posologie. Conseils.Effets indésirables.Lexique

PRÉSENTATIONS  (sommaire)

IMODIUMDUO : comprimé (arôme vanille) ; boîte de 8.
-

Laboratoire

COMPOSITION  (sommaire)
 p cp 
Lopéramide chlorhydrate 2 mg 
Siméticone (exprimé en diméticone) 125 mg 

INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament contient un antidiarrhéique et un pansement digestif au silicone. L'antidiarrhéique agit en ralentissant le transit intestinal et en réduisant les sécrétions intestinales.
Il est utilisé dans le traitement symptomatique des diarrhées aiguës associées à un ballonnement abdominal, en complément des mesures diététiques.
CONTRE-INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
ATTENTION  (sommaire)
Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique : consultez votre médecin.
Ce médicament n'est pas adapté au traitement des diarrhées dues à certains antibiotiques.
Une diarrhée s'accompagnant de torpeur, de soif, de fièvre, ou de sang dans les selles nécessite rapidement un avis médical.
Le traitement doit être arrêté dès que les selles recommencent à être formées. L'usage trop prolongé du médicament expose à un risque de constipation important.
Si vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.
GROSSESSE et ALLAITEMENT (sommaire)
Grossesse :
Les études actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de ce médicament chez la femme enceinte. Néanmoins, il est déconseillé pendant la grossesse sans avis médical.

Allaitement :
Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel ; son utilisation ponctuelle est possible pendant l'allaitement.
MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  (sommaire)
Les comprimés sont à croquer.

Posologie usuelle:

  • Adulte de plus de 18 ans : commencer par 2 comprimés, puis 1 comprimé supplémentaire après chaque selle liquide, sans dépasser 4 comprimés par jour.
  • Adolescent de 12 à 18 ans : commencer par 1 comprimé, puis 1 comprimé supplémentaire après chaque selle liquide, sans dépasser 4 comprimés par jour.
La durée du traitement est limitée à 2 jours ; au-delà, si les troubles persistent, consulter un médecin.
Respectez rigoureusement la posologie recommandée par votre pharmacien.
CONSEILS (sommaire)
Une diarrhée peut provoquer une déshydratation, notamment chez la personne âgée. Cette perte d'eau par l'organisme doit être compensée par des solutés de réhydratation ou des boissons abondantes (bouillon salé, boissons sucrées) car elle peut être à l'origine d'une fatigue, de malaise ou de confusion des idées.
Le régime à suivre en cas de diarrhée repose sur une alimentation légère, à base de :
  • banane, pomme de terre, en soupe ou en purée ;
  • pâtes, riz ou tapioca bien cuits, eau de cuisson du riz ;
  • compote de pommes ou de coings, gelée de coings ou de myrtilles ;
  • biscuits salés ou sucrés.
Doivent être évités : les jus de fruits et les fruits crus, les légumes riches en fibres, les viandes, oeufs, laitages et les boissons glacées.
EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES  (sommaire)
Liés à la présence de lopéramide :
Constipation, ballonnement, douleur abdominale, nausées, vomissements, bouche sèche, fatigue, somnolence, vertige, réaction allergique.
Exceptionnellement : constipation grave, surtout en cas de posologie excessive.


LEXIQUE  (sommaire)


antibiotiques
Substance capable de bloquer la multiplication de certaines bactéries ou de les tuer. Le spectre d'un antibiotique est l'ensemble des bactéries sur lesquelles ce produit est habituellement actif. Contrairement aux bactéries, les virus ne sont pas sensibles aux antibiotiques. Les premiers antibiotiques furent extraits de cultures de champignons : penicillium (pénicilline), streptomyces (streptomycine). Ils sont actuellement fabriqués par synthèse chimique. Les antibiotiques sont divisés en familles : pénicillines, céphalosporines, macrolides, tétracyclines (cyclines), sulfamides, aminosides, lincosanides, phénicolés, polymyxines, quinolones, imidazolés, etc.
Un usage inapproprié des antibiotiques peut favoriser l'apparition de résistances : n'utilisez un antibiotique que sur prescription médicale, respectez sa posologie et sa durée, ne donnez pas et ne conseillez pas à une autre personne un antibiotique que l'on vous a prescrit.


diarrhée
Le sens médical strict de diarrhée est « émission de selles trop fréquentes et trop abondantes ». En fait, le sens commun assimile la diarrhée à la notion de selles liquides et fréquentes. Normalement, les selles sont pâteuses, mais l'émission de selles liquides ou à peine formées, sans douleur ou trouble particulier associé, n'est pas pathologique. On peut parler de diarrhée lorsque les émissions de selles liquides se répètent dans la journée, et que les besoins sont impérieux ou douloureux.
Beaucoup de médicaments peuvent accélérer le transit intestinal et rendre les selles plus liquides, sans que cet effet indésirable soit réellement préoccupant.
Les antibiotiques peuvent altérer la flore digestive, indispensable à la digestion, et provoquer des diarrhées plus ou moins gênantes mais bénignes. L'effet apparaît immédiatement ou après quelques jours de traitement. Une forme de diarrhée grave et exceptionnelle, la colite pseudomembraneuse, peut être observée après un traitement antibiotique ; cette affection se traduit par l'émission de glaires et de fausses membranes (ressemblant à des lambeaux de peau) associées à des douleurs abdominales ; une constipation peut remplacer la diarrhée initiale. La colite pseudomembraneuse peut survenir plusieurs jours après l'arrêt du traitement antibiotique et nécessite un avis médical urgent.


insuffisance hépatique
Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).


pansement digestif
Médicament qui protège le tube digestif en tapissant la muqueuse d'un film protecteur et en diminuant l'acidité de l'estomac. Ce type de médicament peut gêner l'absorption d'autres médicaments.


posologie
Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.


réaction allergique
Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.


rectocolite hémorragique
Maladie inflammatoire du rectum et du côlon, qui évolue par poussées. Chaque poussée s'accompagne de fièvre, de selles glaireuses et sanglantes.


traitement symptomatique
Traitement qui supprime ou atténue les symptômes d'une maladie sans s'attaquer à sa cause.


transit intestinal
Parcours des aliments depuis l'estomac jusqu'à leur élimination sous forme de selles.


vertige
Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).

Cliquez ici pour retrouver la notice de ce médicament sur le site de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Pharmacovigilance : Déclarer un ou des effet(s) indésirable(s) lié(s) à l'utilisation d'un médicament

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 23/08/2016

Dénomination du médicament

IMODIUMDUO, comprimé

Chlorhydrate de lopéramide / Siméticone

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours prendre ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin ou votre pharmacien.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

· Si vous ressentez l’un des effets indésirables, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

· Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 2 jours.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que IMODIUMDUO, comprimé et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre IMODIUMDUO, comprimé?

3. Comment prendre IMODIUMDUO, comprimé ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver IMODIUMDUO, comprimé ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE IMODIUMDUO, comprimé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Les comprimés contiennent deux substances actives :

· Le chlorhydrate de lopéramide, qui aide à réduire la diarrhée en ralentissant le transit intestinal. Il aide aussi à augmenter l’absorption de l’eau et des sels de l’intestin.

· La siméticone, qui agit en facilitant la coalescence des bulles de gaz dans l’intestin qui causent le ballonnement et les douleurs spasmodiques.

IMODIUMDUO, comprimés est utilisé pour traiter les diarrhées aigües avec douleurs spasmodiques, ballonnements et flatulences.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE IMODIUMDUO, comprimé ?

Ne prenez jamais IMODIUMDUO, comprimé :

· chez l’enfant de moins de 12 ans,

· si vous êtes allergique (hypersensible) au lopéramide, simeticone ou à l’un des autres composants contenus ces comprimés (voir section 6),

· si vous avez une fièvre importante (i.e. au-dessus de 38°C) ou en cas de présence de sang dans les selles,

· si vous souffrez d’une maladie chronique de l’intestin ou du côlon, notamment au cours des poussées aiguës de recto-colite hémorragique,

· si votre diarrhée survient après avoir pris des antibiotiques,

· si vous êtes constipé ou en cas de gonflement abdominal.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser IMODIUMDUO, comprimé.

· IMODIUMDUO, comprimés traite uniquement les symptômes de la diarrhée. Dans certains cas, la cause de la diarrhée doit être traitée, si les symptômes persistent ou s’aggravent, contactez votre médecin. Si vous souffrez de diarrhée sévère, votre corps perd davantage de liquide, de sucres et de sels qu’en temps normal. Vous devrez vous réhydrater en buvant plus de liquide que d’habitude. Demandez conseil à votre pharmacien sur les solutions de réhydratation qui compensent les pertes en liquide, en sucres et en sels.

· si vous êtes porteur du virus du SIDA et que votre ventre gonfle, arrêtez immédiatement le traitement et contactez votre médecin.

· si vous souffrez de maladies du foie, vérifiez auprès de votre médecin avant de prendre ce médicament. Certains des effets secondaires pourraient être davantage gênants.

Enfants

Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas prendre IMODIUMDUO, comprimé.

Autres médicaments et IMODIUMDUO, comprimé

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament incluant :

· La quinidine (utilisé pour traiter les anomalies du rythme cardiaque et le paludisme)

· L’itraconazole ou kétoconazole (médicaments antifongiques)

· Le gemfibrozil (utilisé pour traiter un taux élevé de cholestérol)

· Le ritonavir (utilisé pour traiter les infections au VIH et le SIDA)

· La desmopressine (utilisée pour limiter la soif et la production d’urine chez les patients souffrant de diabète insipide)

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien car IMODIUMDUO comprimés peut interagir avec eux.

Grossesse et allaitement

Grossesse

Si vous êtes enceinte, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Allaitement

Ne prenez pas IMODIUMDUO, comprimés si vous allaitez. De petites quantités du médicament peuvent se retrouver dans votre lait.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Vous pouvez conduire des véhicules ou utiliser des machines excepté si vous ressentez de la fatigue, des vertiges ou si vous avez envie de dormir.

3. COMMENT PRENDRE IMODIUMDUO, comprimé ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

· Avalez le nombre approprié de comprimés entiers avec un verre d’eau

· Voie orale

· Ne prenez pas plus de comprimés que la dose recommandée

Commencez par prendre 2 comprimés pour la première prise, puis si la diarrhée continue, prenez 1 comprimé supplémentaire après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour. Si vous ne vous sentez pas mieux après 2 jours de traitement, arrêtez le médicament et contactez votre médecin.

Utilisation chez les enfants et adolescents de 12 à 18 ans

Commencez par prendre 1 comprimé pour la première prise, puis si la diarrhée continue, prenez 1 comprimé supplémentaire après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour. Si vous ne vous sentez pas mieux après 2 jours de traitement, arrêtez le médicament et contactez votre médecin.

Utilisation chez les enfants et adolescents de moins de 12 ans

Ne pas donner les comprimés aux enfants de moins de 12 ans.

Si vous avez pris plus de IMODIUMDUO, comprimé que vous n’auriez dû :

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Trop de comprimés peuvent vous donner envie de dormir ou rendre difficile la réflexion ou la réalisation des activités normales. Vos muscles pourront se raidir ou vous pourrez avoir des difficultés à respirer. Vous pourrez avoir une bouche sèche ou vos pupilles pourront se rétrécir. Vous pourrez souffrir de douleur abdominale, avoir mal au coeur ou vomir, être constipé ou avoir des difficultés à uriner.

Si vous avez pris trop de comprimés, demandez conseil à un médecin ou à un hôpital.

Si vous oubliez de prendre IMODIUMDUO, comprimé :

Prenez un comprimé après la prochaine selle non moulée. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous ressentez un des symptômes suivants, arrêtez d’utiliser ce médicament et prévenez immédiatement votre médecin :

Réaction allergique incluant un gonflement du visage, de la langue et de la gorge, des difficultés pour avaler, des éternuements inexpliqués, un raccourcissement du souffle qui peut être accompagné d’un rash cutané et d’un urticaire.

Si vous ressentez un des symptômes suivants, arrêtez d’utiliser ce médicament et prévenez votre médecin :

· Difficulté à uriner,

· Douleur abdominales sévères, protubérance ou gonflement de l’estomac, ou fièvre pouvant être causés par une obstruction ou une dilatation de l’intestin.

· Constipation sévère

Autres effets pouvant survenir :

Effets indésirables fréquents (moins de 1 sur 10 mais plus de 1 sur 100 personnes) :

· Maux de tête,

· Nausées,

· Altération du goût.

Effets indésirables peu fréquents (moins de 1 sur 100 mais plus de 1 sur 1000 personnes) :

· Somnolence,

· Sensations vertigineuses,

· Faiblesse,

· Constipation,

· Vomissements,

· Indigestion,

· Flatulences,

· Sécheresse buccale,

· Eruption cutanée

Effets indésirables rares (moins de 1 sur 1000 mais plus de 1 sur 10000 personnes) :

· Perte ou diminution de la conscience,

· Rétrécissement des pupilles,

· Eruption cutanée pouvant entrainer une grave formation de cloques et l’exfoliation de la peau,

· Urticaires,

· Démangeaisons,

· Fatigue.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER IMODIUMDUO, comprimé ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte et les plaquettes. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Pas de précautions particulières de conservation.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient IMODIUMDUO, comprimé ?

· Les substances actives sont :

Chlorhydrate de lopéramide ................................................................................................ 2 mg

Diméticone .................................................................................................................... 125 mg

Sous forme de siméticone

Pour un comprimé.

· Les autres composants sont :

Hydrogénophosphate de calcium anhydre, cellulose microcristalline, acésulfame potassique, arôme artificiel de vanille (contenant du : propylèneglycol, maltodextrine et alcool benzylique), carboxyméthylamidon sodique (type A) et acide stéarique.

Qu’est-ce que IMODIUMDUO, comprimés et contenu de l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de comprimé blanc, en forme de gélule, gravé « IMO » sur une face et « 2/125 » sur l’autre face.

Boite de 6, 8, 10, 12, 15,16 18 ou 20 comprimés.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

Johnson & Johnson Santé Beauté France

1, rue Camille Desmoulins

92130 Issy les Moulineaux

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

Johnson & Johnson Santé Beauté France

1, rue Camille Desmoulins

92130 Issy les Moulineaux

Fabricant

Janssen-Cilag SPA

Via C. Janssen

Borgo San Michele

Latina (Italie)

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur.

[À compléter ultérieurement par le titulaire]

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Accessoires

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Devenez Fan !

Devenez Fan

Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 5 % de remise !

Si vous n'êtes pas connecté à Facebook, veuillez, s'il vous plaît, vous connecter d'abord et ensuite rafraichir cette page avant de cliquer sur le bouton j'aime. Sinon, vous n'obtiendrez pas votre bon de réduction.

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute