Huile Essentielle Thym à Linalol Thymus Vulgaris Linaloliferum 

Résultats 1 - 9 sur 9
Résultats 1 - 9 sur 9.

Présentation de l'huile essentielle de Thym ct Linalol :

 

Dénomination latine :

  • Thymus vulgaris ct linalol

 

Famille botanique :

  • Lamiaceae

 

Propriétés :

  • Antalgique (action sur les récepteurs muscariniques, opioïdes et dopaminergiques), action sur les récepteurs N-Methyl-d-aspartate (NMDA), action sur les récepteurs à glutamate
  • Anti-inflammatoire, inhibe l'œdème induit par la carragénine
  • Hypotenseur, bradycardisant
  • Sédatif, calmant, hypnotique, anticonvulsant
  • Anxiolytique 
  • Inhibe la liaison du glutamate dans le cortex cérébral, interfère avec la transmission glutamatergique, supprime la fonction des récepteurs excitateurs du glutamate, inhibition non compétitive dose-dépendante de la liaison de MK801 (antagoniste du NMDA)
  • Inhibe la libération d’acétylcholine et réduit le temps d’ouverture des canaux ioniques de la jonction neuro-musculaire (blocage des canaux Na+ et/ou Ca ++)
  • Spasmolytique sur les muscles lisses intestinaux (surtout) et trachéaux, par un mécanisme vraisemblable de stimulation de l'enzyme adénylate cyclase, produisant une augmentation de l'AMPc
  • Antioxydant (inhibe la peroxydation lipidique), hypothermisant
  • Anesthésique local
  • Antiseptique, antifongique, antiviral
  • Synergique avec beaucoup d'huiles essentielles
  • L'activité anti-infectieuse est majorée par une synergie entre linalol, 1,8-cinéole et hydrocarbures terpéniques 
  • Antifongique, actif contre des souches de Candida résistantes au fluconazole 
  • Antitumoral, stimule diverses cytokines : IFN-γ, IL-13, IL-2, IL-21, IL-21R, IL-4, IL-6sR, TNF-α, induit la réponse immunitaire de type Th1, inducteur d’apoptose
  • Attractif pour les pollinisateurs
  • Antimicrobien puissant à large spectre d’action
  • Antibactérien, antiviral, antifongique, antiparasitaire
  • Anti-infectieux vis-à-vis de bactéries Gram + (Brochotrix thermosphacta, Staphylococcus aureus) et Gram – (Escherichia coli, Salmonella abony, Pseudomonas aeruginosa, Pseudomonas fragi)
  • Agit en synergie avec les antibiotiques surtout vis-à-vis des germes résistants (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline MRSA, Streptococcus pneumoniae, Salmonelle enteriditis, Salmonella thyphimurium) et d’Helicobacter pylori, antibactérienne vis-à-vis d’Enterococcus et Escherichia coli résistants à la vancomycine
  • Digestif, carminatif, apéritif, cholagogue, antispasmodique (le linalol s'oppose à la libération de l'acétylcholine et réduit les contractions musculaires)
  • Répulsif, rubéfiant, immunostimulant
  • Cytotoxique vis-à-vis de cellules cancéreuses (carcinome à cellules squameuse de la cavité buccale)
  • Anti-oxydant
  • Inhibe l’adhésion d’Escherichia coli et de Staphylococcus aureus dans les cellules épithéliales du vagin
  • Anti-oxydant et protecteur de l’ADN
  • GABAergique
  • Augmente l’activité des macrophages, augmente la phagocytose
  • Immuno-modulant, immunosuppresseur
  • Anthelminthique
  • Activité sur le SN central (le linalol exerce une action complexe stimulante, sédative et anticonvulsivante. Il favorise l'apprentissage et la mémorisation en agissant sur les récepteurs nicotiniques. L'action anticonvulsivante est iée à la diminution de la libération de glutamate, un médiateur stimulant du cerveau. Il agit sur la NDMA, le récepteur du glutamate, en réduisant la transmission nerveuse, induisant ainsi un effet antiépileptique)

 

Indications :

  • Infections bactériennes pulmonaires (rhume, bronchite, angine), intestinale, urinaire
  • Infections fongiques : candidoses (stomatite et cystite)
  • Parasitoses : oxyure, ascaris
  • Fatigue nerveuse
  • Anxiété, tensions, stress
  • Douleurs, spasmes, contractures
  • Dysménorrhées

 

Précautions d’emploi :

  • Potentiellement allergisant
  • Irritant cutané à l'état pur
  • Attention à d'éventuels effets gynécomastiants eu usage prolongé, linalol et acétate de linalyle montrent une activité anti-androgénique et une faible activité œstrogénique en se liant aux récepteurs aux œstrogènes
  • Ne pas associer avec les anticoagulants, risque d'interaction médicamenteuse
  • Irritation occulaire possible par voie olfactive
  • L’acétate de linalyle est métabolisé en son alcool correspondant, le linalol
  • Ne pas diffuser
  • Contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante ainsi que chez l'enfant de moins de 8 ans
  • Le linalol et l'acétate de linalyle empêchent la production de testostérone, ces molécules sont donc à éviter chez les individus de sexe masculin

 

Composants principaux majoritaires :

  • Alcools monoterpéniques : linalol (60-80%), géraniol et terpinéol-4
  • Esters terpéniques : acétate de linalyle (10%) et acétate de géranyle (3%)
  • Monoterpènes : 6%

Commander plus vite !

Commande rapide

Gagnez du temps, en utilisant le formulaire de commande rapide. En quelques clics, vous commandez facilement vos références préférées.

Formulaire de commande rapide

Les avantages Soin et Nature Nos garanties qualité et sécurité
Pharmaciens
experts
Données
cryptées
Paiement
sécurisé
Colis
suivi
A votre
écoute