Prevenar 13 Injektionssuspension Pneumokokken-Polysaccharid-Impfstoff

PREVENAR 13 SUSPENSION INJECTABLE Vaccin Polyoside pneumococcique Großes Bild

3400939901152

Prevenar 13 ist ein Impfstoff, der Fragmente von Pneumokokken besteht.

Nicht Verschiffen es möglich Droge. Nur für den Rückzug in den Läden erhältlich.

Weitere Details

Siehe Lieferbedingungen-Freies Verschiffen ab 99€*

56,72 € TTC

Dieses Produkt ist ein Medikament.

Sie müssen überprüfen Sie die "Jai das Handbuch dieser Droge lesen" dieses Produkt in den Warenkorb zu legen.

Ce produit est un médicament. Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit.

In den Warenkorb

Auf meine Wunschliste

Für Warnungen, die Sicherheitsmaßnahmen und Wider-Anzeigen, siehe bitte den Anweisungen.

Beschreibung

Prevenar 13
Aktualisiert: Donnerstag, 12. Dezember 2013.
Pneumokokken-Impfstoff
In diesem Fall wird die Droge Prevenar 13 ist vorgeschrieben?

Dies ist ein Impfstoff, der Fragmente von Pneumokokken besteht. Es enthält keine lebenden Keim.
Es wird in der Prävention verwendet:

Pneumokokken-Infektionen (Mittelohrentzündung, Lungenentzündung, Hirnhautentzündung, ...) bei Säuglingen und Kindern 6 Wochen bis 17 Jahre,

invasive Pneumokokken-Infektionen (Sepsis und Meningitis) bei Erwachsenen über 50 Jahren.

Sie können sehen (n) Artikel (n) an:

Der Impfstoff gegen Pneumokokken-Erkrankungen
Meningitis

Präsentationen Drogen Prevenar 13
Prevenar 13 Injektionssuspension IM; 0,5 ml Fertigspritze
Rezept (Liste I) - zahlbare 65% - Preis: 56,72 €.
Zusammensetzung der Droge Prevenar 13
p Spritze
Polysaccharide, die aus 13 verschiedenen Typen von Streptococcus pneumoniae (Serotypen 1, 3, 4, 5, 6A, 6B, 7F, 9V, 14, 18C, 19A, 19F und 23F) 1 Dosis
Aktive Inhaltsstoffe: Pneumokokken-Polysaccharid-, Pneumokokken-Polysaccharid-Serotyp 6B, Protein CRM 197 Corynebacterium diphtheriae
Hilfsstoffe: Bernsteinsäure, Aluminiumphosphat, Wasser für Injektionszwecke Polysorbat 80, Natriumchlorid
Cons-Angaben der Drogen Prevenar 13

Dieses Medikament sollte nicht bei bekannter Allergie gegen einen der Bestandteile des Impfstoffes verwendet werden, oder allergische Reaktion trat bei einer vorherigen Injektion eines Impfstoffs auf Diphtherie.
Achtung

Bei hohem Fieber, akute Krankheiten, ist es bevorzugt, die Impfung zu verschieben.

Kinder, die Anfälle bei Fieber in keinem Zusammenhang mit der Impfung hatte können diesen Impfstoff erhalten. Es sollte dennoch ihre verabreichen Antipyretika (Paracetamol) für 48 Stunden.

Wie bei allen Impfstoffen haben Ausnahmefällen von schweren allergischen Reaktionen beobachtet worden; Daher erfordern die Notwendigkeit für die Impfung im medizinischen Bereich, wo die Notfallbehandlung ohne Verzögerung durchgeführt werden.
Prevenar 13 Arzneimittel-Wechselwirkungen mit anderen Substanzen

Dieser Impfstoff am selben Tag mit anderen Impfstoffen, aber durch Änderung der Injektionsstelle injiziert werden.

Es sollte nicht mit anderen in der gleichen Injektionsspritze gemischt werden.
Fertilität, Schwangerschaft und Stillzeit

Dieser Impfstoff ist für Kinder oder für Personen über 50 Jahren. Es sind keine Daten über die Anwendung während der Schwangerschaft oder Stillzeit.
Hinweise für die Dosierung des Medikaments Prevenar 13

Schütteln Sie den Impfstoff vor Gebrauch auf Raumtemperatur erwärmen, wenn nötig. Die Injektion sollte intramuskulär verabreicht werden (in den Muskel des Schulter bei Kindern und Erwachsenen in den Oberschenkel bei Säuglingen).
Übliche Dosis:

Kleinkinder von 6 Wochen bis 6 Monate: zwei Alternativen sind möglich:

1 Injektion im Alter von 2 Monaten und 4 Monaten, gefolgt von einer Booster zwischen 11 und 15 Monaten.

1 Injektion im Alter von 2, 3 und 4 Monaten, gefolgt von einer Booster zwischen 11 und 15 Monaten.

Infant 7 bis 11 Monate (noch nicht geimpft): 2 Dosen im Abstand von mindestens 1 Monat zwischen den Dosen. Eine Auffrischimpfung wird ein Jahr später empfohlen.

Kleinkinder 12 bis 23 Monate (noch nicht geimpft): 2 Injektionen mindestens 2 Monate auseinander.

Kind 2-17 Jahre (ungeimpfte): 1 Einzeleinspritzung.

Erwachsene über 50 Jahre: 1 Injektion.

Beratung

Fieberreaktionen durch Impfstoffe können mit Paracetamol gesteuert werden.

Um wirksam zu bleiben, sollte das Medikament zwischen +2 ° C und +8 ° C (der kälteste Teil der Kühlschrank) gelagert werden. Doch aus der Kühlkette für eine begrenzte Zeit (einige Stunden bei Raumtemperatur unter 25 ° C) nicht zu einem Ergebnis führen. In der Praxis, wenn nötig, innerhalb weniger Stunden können separate Impfstoff pharmazeutisch seiner Lagerung im Kühlschrank oder Impfung kaufen.

Dieser Impfstoff sollte nicht eingefroren werden.
Mögliche Nebenwirkungen des Medikaments Prevenar 13
Bei Kindern:

Lokale Reaktionen an der Injektionsstelle: Schmerzen, Rötung, Schwellung, Verhärtung;

Fieber, Benommenheit, Reizbarkeit, Appetitlosigkeit, Erbrechen, Durchfall, Kopfschmerzen;

mehr selten, Krampfanfälle, Hautausschlag, geschwollenen Drüsen im Bereich der Injektion, allergische Reaktion.

Erwachsene: verminderter Appetit, Kopfschmerzen, Magen-Darm-Störungen (Übelkeit, Erbrechen), Gelenk-oder Muskelschmerzen, Schüttelfrost, Fieber, Müdigkeit, Reaktionen an der Injektionsstelle (Rötung, Schwellung, Schmerzen, Unbehagen in der Arm-Bewegung).

Sie fühlte eine nachteilige Wirkung kann aufgrund dieser Medizin zu sein, können Sie, indem Sie das Formular erklären.
Pfizer

Warnhinweise auf Medikamenten

Warnung, ist das Medikament nicht ein Produkt wie jedes andere. Lesen Sie die Packungsbeilage vor der Bestellung. Lassen Sie keine Arzneimittel außerhalb der Reichweite von Kindern. Bei anhaltenden Beschwerden den Rat von Ihrem Arzt oder Apotheker. Achtung, um Inkompatibilitäten auf Artikel in Ihrem.

Informieren Sie Ihren Apotheker Online-Behandlungen im Gange, um mögliche Inkompatibilitäten zu identifizieren. Die Kasse Formular enthält eine benutzerdefinierte Nachricht Feld für diesen Zweck vorgesehen.

Klicken Sie hier , um Aufzeichnung der Droge auf der Website der National Security Agency der Arzneimittel und Gesundheitsprodukte zu finden.

Pharmakovigilanz : Bericht oder einer verwandten unerwünschten Ereignis (s) (s) (s) die Verwendung eines Medikaments

VIDAL DE LA FAMILLE

PREVENAR 13

Vaccin contre le pneumocoque

vaccin pneumococcique

.Présentations. Composition.Indications.Contre-indications.Attention.Interactions médicamenteuses.Grossesse et allaitement.Mode d'emploi et posologie. Conseils.Effets indésirables.Lexique

PRÉSENTATIONS  (sommaire)

PREVENAR 13 : suspension injectable IM ; seringue préremplie de 0,5 ml.
Remboursé à 65 %. - prix : 55,22 euro(s).
Liste I

Laboratoire Pfizer

COMPOSITION  (sommaire)
 p seringue 
Polyosides de 13 types différents de Streptococcus pneumoniae (sérotypes 1, 3, 4, 5, 6A, 6B, 7F, 9V, 14, 18C, 19A, 19F et 23F) 1 dose 

INDICATIONS  (sommaire)
Ce vaccin est composé de fragments de pneumocoques. Il ne contient aucun germe vivant.
Il est utilisé dans la prévention :
  • des infections à pneumocoques (otite, pneumonie, méningite...) chez les nourrissons de plus 6 semaines et les enfants jusqu'à 17 ans,
  • des infections invasives à pneumocoques (septicémie et méningite) chez les adultes âgés de plus de 18 ans et les personnes âgées.
CONTRE-INDICATIONS  (sommaire)
Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie connue à l'un des constituants du vaccin, ou de réaction allergique apparue lors d'une injection précédente d'un vaccin à base d'anatoxine diphtérique.
ATTENTION  (sommaire)
En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.
Les enfants ayant souffert de convulsions lors d'accès de fièvre non liés à une vaccination peuvent recevoir ce vaccin. Il convient néanmoins de leur administrer un traitement antipyrétique (paracétamol) pendant 48 heures.
Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.
INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES  (sommaire)
Ce vaccin peut être injecté le même jour que d'autres vaccins, mais en changeant de site d'injection.
Il ne doit pas être mélangé avec un autre produit injectable dans une même seringue.
GROSSESSE et ALLAITEMENT (sommaire)
En raison de l'absence de données, l'utilisation de ce vaccin doit être évitée pendant la grossesse ou l'allaitement.
MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  (sommaire)
Bien agiter le vaccin avant l'emploi, le réchauffer à température ambiante si nécessaire. L'injection doit être réalisée par voie intramusculaire (dans le muscle de l'épaule chez l'enfant et l'adulte, dans la cuisse chez le nourrisson).

Posologie usuelle:

  • Nourrisson de 6 semaines à 6 mois : 2 alternatives sont possibles :
    • 1 injection à l'âge de 2 mois et 4 mois, suivie d'un rappel entre 11 et 15 mois.
    • 1 injection à l'âge de 2, 3 et 4 mois, suivie d'un rappel entre 11 et 15 mois.
  • Nourrisson de 7 à 11 mois (non encore vacciné) : 2 injections avec un intervalle d'au moins 1 mois entre les doses. Un rappel est recommandé un an plus tard.
  • Nourrisson de 12 à 23 mois (non encore vacciné) : 2 injections à moins 2 mois d'intervalle.
  • Enfant de 2 à 17 ans (non vacciné) : 1 injection unique.
  • Adulte de plus de 18 ans : 1 injection.
CONSEILS (sommaire)
Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.
Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (partie la plus froide du réfrigérateur). Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.
Ce vaccin ne doit pas être congelé.
EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES  (sommaire)
Chez l'enfant :Chez l'adulte : diminution de l'appétit, maux de tête, troubles digestifs (nausées, vomissements), douleur musculaire ou articulaire, frissons, fièvre, fatigue, réaction au point d'injection (rougeur, gonflement, douleur, gêne dans le mouvement du bras).


LEXIQUE  (sommaire)


allergie
Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.


antipyrétique
Médicament utilisé pour abaisser la température du corps lors des accès de fièvre.


convulsions
Contractions involontaires limitées à quelques muscles ou généralisées à tout le corps. Elles sont dues à une souffrance ou à une stimulation excessive du cerveau : fièvre, intoxication, manque d'oxygène, lésion du cerveau. Les convulsions peuvent être dues à une crise d'épilepsie ou à une fièvre élevée chez le jeune enfant.


éruption cutanée
Apparition de boutons ou de plaques sur la peau. Ces lésions peuvent être dues à un aliment, à un médicament, et traduire une allergie ou un effet toxique. De nombreux virus peuvent également provoquer des éruptions de boutons : celles de la rubéole, de la roséole et de la rougeole sont les plus connues.


germe
Terme général qui désigne tous les organismes microscopiques susceptibles de provoquer une infection : bactéries, virus, parasites, champignons.


IM
Abréviation d'intramusculaire. Voir ce terme.


induration
Léger gonflement et perte de l'élasticité de la peau qui devient localement ferme et peu mobile. Une induration peut se produire après l'injection d'un médicament, une piqûre d'insecte, une infection ou une réaction allergique.


intramusculaire
voie ou injectionInjection d'un médicament dans un muscle, généralement au niveau de la fesse. L'effet du médicament, qui ne passe que progressivement dans le sang, est retardé mais prolongé. Une bonne désinfection préalable de la peau est nécessaire, car cette injection profonde expose à un risque d'abcès. La douleur due à la piqûre dépend surtout de la nature du produit utilisé. Cette voie d'administration est contre-indiquée chez les hémophiles et chez les personnes qui suivent un traitement anticoagulant, car elle expose alors à un risque d'hématome de la fesse.
Abréviation : IM.


méningite
Inflammation due le plus souvent à une infection des enveloppes externes du cerveau appelées méninges. Les méningites peuvent être dues à un virus ; leur évolution est le plus souvent favorable. Certaines bactéries, telles que le méningocoque, l'Haemophilus influenzae de type b, peuvent être responsables de méningites graves susceptibles de laisser des séquelles. Il faut penser à une méningite en cas de mal de tête permanent avec des nausées, une forte fièvre et un état de prostration inhabituel chez un enfant : un examen médical urgent est alors nécessaire. Heureusement, dans la majorité des cas, il s'agit d'une grippe banale.


nourrissons
Enfant de un à 30 mois. Un enfant de moins de un mois est un nouveau-né.


œdème
Accumulation d'eau ou de lymphe provoquant un gonflement localisé.


otite
Inflammation ou infection de l'oreille. L'otite externe ne concerne que le conduit auditif. L'otite moyenne aiguë et l'otite séreuse chronique touchent la partie de l'oreille située derrière le tympan (oreille moyenne).


réaction allergique
Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.


septicémie
Infection générale grave due à l'invasion de germes dans le sang. Les premiers signes sont souvent une fièvre élevée accompagnée de frissons.


vaccin
Solution injectable destinée à immuniser l'organisme contre un virus ou une bactérie.
Il existe plusieurs sortes de vaccins :
  • Les vaccins vivants atténués : le germe contenu dans le vaccin est vivant, mais incapable de provoquer la maladie (BCG, rougeole, rubéole, oreillons, etc.).
  • Les vaccins préparés à partir de fragments de germes tués : les parties les plus immunisantes du virus ou de la bactérie sont utilisées pour préparer le vaccin (vaccins contre la polio, contre les hépatites, etc.).
  • Les vaccins contenant des toxines neutralisées (inactivées) : dans le cas du tétanos, c'est une toxine sécrétée par le germe qui est responsable de la gravité de la maladie ; le vaccin permet l'immunisation contre cette toxine.


voie
  • Chemin (voie d'administration) utilisé pour administrer les médicaments : voie orale, sublinguale, sous-cutanée, intramusculaire, intraveineuse, intradermique, transdermique.
  • Ensemble d'organes creux permettant le passage de l'air (voies respiratoires), des aliments (voies digestives), des urines (voies urinaires), de la bile (voies biliaires), etc.

Schauen Sie sich schneller!

Schnellbestellung

Sparen Sie Zeit, indem Sie die schnelle Auftragsformular. Mit wenigen Klicks können Sie ganz einfach Ihre Lieblings Referenzen bestellen.

Formulaire de commande rapide

Werden Sie ein Fan!

Werden Sie ein Fan

Werden Sie ein Fan unserer Facebook-Seite und erhalten 5 % Rabatt!

Wenn Sie bei Facebook nicht angemeldet sind, bitte, bitte, loggen Sie sich zuerst und dann aktualisieren Sie diese Seite, bevor Sie auf die Schaltfläche klicken Ich mag. Andernfalls werden Sie nicht Ihren Gutschein erhalten.

Vorteile Pflege und Natur Unsere garantierte Qualität und Sicherheit
Apotheker
Fachwelt
Daten
verschlüsselt
Zahlung
Sichere
Paket
folgen
Zu Ihrer
hören